WTCR Qualifs : Berthon le plus rapide en Arabie Saoudite, Azcona champion*

Nathanaël Berthon a décroché sa première pole position de la saison dans le cadre de la WTCR Race of Saudi Arabia, alors que Mikel Azcona a été couronné King of WTCR 2022 sur le Jeddah Corniche Circuit.

« Incroyable, impensable », a réagi un Azcona comblé. « Je n’arrive pas à y croire. J’ai travaillé toute ma vie pour ça. Et abattu un gros travail ces quatre dernières années en WTCR pour remporter le championnat. À la base, c’est le travail de ma vie qui a commencé avec ma famille, mes parents. Maman et papa, merci pour tout ce que vous m’avez donné, cette opportunité de pratiquer ce sport. Et maintenant nous sommes champions du monde.
« Nous sommes une petite famille venue d’un petit village et maintenant nous sommes champions du monde. Je n’ai pas les mots. C’est un feeling incroyable. Merci à mon équipe BRC Hyundai N Squadra Corse de m’avoir donné la meilleure voiture, merci à Norbert [Michelisz] et Nicky [Catsburg] aussi. Cette piste était très difficile en termes d’aspiration, mais au final, on a été capables d’aller en Q3. Merci beaucoup de m’avoir donné cette opportunité.
« Il a été très dur de se concentrer en Q3. Nous avions été à la limite pour l’atteindre, merci à mes coéquipiers pour la double aspiration. Face aux Audi, c’était très difficile dans ces longues lignes droites. Gagner le titre de cette façon est incroyable. Maintenant nous devons fêter ça. »

Berthon était tout aussi content. « Enfin, une pole position, à la dernière course. Mieux vaut tard que jamais, pas vrai ? Nous avons bossé tellement dur pour ça. Il nous reste du travail à faire demain et quelques points à prendre. Je suis aussi super-content pour Tommy [Tom Coronel], car nous avons travaillé ensemble pour cela : il m’a aidé, et je l’ai aidé aussi. Je suis sûr qu’il m’aidera aussi lors des courses [dimanche]. »

Les Audi ont occupé la tête la majeure partie de la Q1 d’une demi-heure, jusqu’à ce que Michelisz ne signe le meilleur temps dans les ultimes minutes. Azcona a bondi en tête à son tour avec un chrono de 1’16 »423, devant les Audi de Gilles Magnus, Franco Girolami et Nathanaël Berthon. Son rival pour le titre WTCR, Néstor Girolami, est passé en Q2 mais avec le dixième temps seulement.

Rob Huff et Attila Tassi se sont aussi qualifiés de justesse pour la phase suivante, aux 11ème et 12ème places, faisant de Dániel Nagy le premier des éliminés en 13ème position. Le local Ahmed Bin Khanen (Comtoyou Team Audi Sport) s’est lui aussi arrêté là, tout comme Tiago Monteiro (LIQUI MOLY Team Engstler).

Berthon s’est emparé du meilleur chrono dans la Q2 de 15 minutes en 1’16 »199, 0 »111 devant Azcona. Mais l’Espagnol, deuxième, n’était pas déçu de sa performance, car un Girolami en manque de rythme au moment le plus important n’a terminé que 12ème. Azcona était dès lors confirmé King of WTCR* avant même la Q3, le pilote de 26 ans et son équipe célébrant cela à travers la radio.

En plus de Berthon et Azcona, Magnus, Michelisz et Tom Coronel sont eux aussi passés en Q3, composant le top 5 de la Q2. Franco Girolami s’est incliné de peu avec le sixième temps, devant Nicky Catsburg, Esteban Guerrieri et le pilote wildcard (invité) Viktor Davidovski. Attila Tassi ayant pris la dixième place, le pilote de la Honda Civic Type R TCR du LIQUI MOLY Team Engstler s’élancera en pole position pour la Course 2 à la grille de départ partiellement inversée.

En Q3, Coronel a été le premier du club des cinq à prendre la piste. Le Néerlandais a fixé le chrono de référence en 1m16 »564.

Un Azcona encore sous le coup de l’émotion devait maintenant retrouver sa concentration, étant le deuxième à s’élancer. L’Espagnol a été moins rapide que Coronel dans le premier secteur, mais plus véloce dans les deux autres pour le devancer de seulement 0 »052. Après quoi la célébration de son titre provisoire a repris dans la radio.

Michelisz a été le troisième à partir. Un dernier secteur décoiffant a placé le Hongrois devant Azcona, mais pour seulement 0 »043.

Deux Audi devaient encore passer. Celle de Magnus tout d’abord, le Belge se montrant le moins rapide des quatre concurrents déjà passés, à 0 »212 de Michelisz.

Tout dépendait désormais de Berthon qui visait sa première pole position de la saison – et a réussi à le faire grâce à un dernier secteur ahurissant. Le Français a bouclé son tour en 1’16 »362, battant Michelisz de 0 »107. Cela donnait Berthon devant Micheliz, Azcona, Coronel et Magnus.

La Course 1 de la WTCR Race of Saudi Arabia doit débuter à 19h40, heure locale (17h40 à Paris) et la Course 2 à 22h15 (20h15).

*En attente de confirmation par la FIA.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*