Une première sans histoire pour l’Africa Eco Race

Étape 1 – Nador – Bousaïd : 605 km
Liaison : 118 km – Spéciale : 94 km – Liaison : 393 km

A la descente du Ferry ATLAS de la compagnie italienne GNV, après une petite liaison de 118 km histoire de faire chauffer les mécaniques effectuée, les concurrents ont pu se lancer directement dans la course. Au programme du jour une spéciale plutôt technique, comportant pas mal de navigation sur les 94 km.

Maurizio Gerini s’impose en Moto
Sur deux roues, l’Italien Maurizio Gerini a créé la sensation en s’adjugeant le scratch. Le pilote Husqvarna s’est imposé de 1:04 devant la KTM de Stefan Svitko. Un résultat somme toute logique puisque l’italien partait en 30ème position et il annonçait dès hier sur le bateau affectionner particulièrement ce type de terrain. Quant au Slovaque, étoile montante de la discipline, il n’a fait qu’assurer une place de choix pour la deuxième étape.

En 3ème position, jolie performance de Xavier Flick, jeune pilote qui, comme les deux premiers, participe à son premier Africa Eco Race. A priori, le Français a bien assimilé la lecture du road-book de l’épreuve puisqu’il a placé son Husqvarna à 5:55 du vainqueur du jour et terminé premier des pilotes Motul Extreme Rider, c’est-à-dire avec une simple malle de pièces transportée par les camions MOTUL de l’organisation.

Derrière, les deux doubles vainqueurs de l’épreuve, l’Italien Alessandro Botturi sur Yamaha et le Norvégien Pal Anders Ullevalseter ont roulé sans trop attaquer, en fin connaisseurs qu’ils sont de cette course vers Dakar, longue de près de 6000 km. Belle performance de Francesca Gasperi, la seule femme de la course moto qui pointe en 30ème position et qui, d’après des observateurs sur la piste, était plutôt agréable techniquement à voir rouler au guidon de sa Honda. Enfin, l’unique Quad en course piloté par le Tchèque Zdenek Tuma a signé le 24ème temps de cette première spéciale, prouvant ainsi qu’il possède un excellent coup de guidon.

Victoire de spéciale pour David Gerard et Pascal Delacour en auto
Au volant de leur Buggy Optimus, David Gerard et Pascal Delacour, fidèles de l’Africa Eco Race, se sont imposés 2:51 devant leurs co-équipiers du Team des Fous du Volant Philippe Gosselin et Christophe Crespo, également sur Optimus. En 3ème position, superbe opération des Hollandais Rudy Vollebregt et Gert Traa qui placent leur SSV Can-Am à seulement 0:39 des deuxièmes. Une belle performance puisqu’ils ont relégué le 2ème T3 de Loïc Frebourg et Franck Boulay à près de 4 minutes. Les Français, terminent 5ème devant les Hongrois Imre Varga et Jozsef Toma sur Toyota Hilux. Belle entrée en matière pour l’équipage Sénégalais composé de Jean Hayeck-Dagher et Patrick Antoniolli, sur la 3ème marche du podium de la catégorie T3 avec leur Can-Am.

Chez les camions, comme prévu le Tchèque Tomas Tomecek, qui pilote son Tatra en solo, c’est-à-dire sans co-pilote, ni mécanicien à ses côtés, n’a laissé le soin à personne de gagner cette première étape. Il termine 11ème, devançant près de 3 minutes l’autre Tatra des Britanniques Andrew Wicklow, Joseph Peake et Quinton Matthew Evans. Le Mercedes des Italiens Giulio Verzeletti et Giuseppe Fortuna complète le podium des mastodontes du désert.

Mercredi 19 octobre, c’est une étape de 466 km vers Tagounite qui attend les participants de l’Africa Eco Race. Au programme de la spéciale de 447 km en partie inédite, les premières dunes à Merzouga et des pistes marocaines traditionnelles.

 

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*