GT4 à Albi : L’Espace Bienvenue revient dans la course au titre

Le team L’Espace Bienvenue a commencé sa saison à Nogaro en décrochant un podium, avant de récidiver à Magny-Cours. Mais dans les deux cas, des points ont été perdus par manque de réalisme, comme une équipe de football qui accumulerait les occasions sans parvenir à faire trembler les filets adverses. Au Grand Prix d’Albi, troisième épreuve du championnat de France FFSA GT, la BMW M4 GT4 #17 n’est pas passée loin du carton plein avec une pole position, un meilleur tour, une 2ème place et une victoire. De quoi remettre Ricardo Van der Ende et Benjamin Lessennes ‘dans le match’ pour le championnat alors que le cap de la mi-saison vient tout juste d’être franchi.

Le public d’Albi a vraiment de la chance. Une parade a mené l’ensemble des concurrents du championnat de France du paddock au centre-ville, sur le parvis de la Cathédrale Sainte-Cécile. Et sur le circuit du Séquestre proprement dit, les courses ne furent pas avares en passes d’armes, événements inattendus et exploits en tous genres, le tout sous un soleil convivial.

Le tracé albigeois est par nature favorable à la BMW car il comporte un seul virage lent. Mais avec le niveau de la concurrence et les aléas toujours possibles, on ne peut pas compter sur ce seul constat pour espérer s’imposer. Il faut beaucoup de travail et de compétences du côté du team ainsi que des pilotes rapides et inspirés. Sans oublier le petit brin de réussite qui ne gâche rien.

Benjamin Lessennes s’est qualifié 9ème pour la course 1. Son relais ressemble à un round d’observation entre pilotes pros, neutralisé par la voiture de sécurité pendant cinq tours. Le pilote belge laisse donc une M4 GT4 en pleine forme à Ricardo Van der Ende qui quitte les stands à la même 9ème place. La problématique est différente pour le Néerlandais qui doit dépasser le plus vite possible les pilotes représentant la composante ‘amateur’ des équipages ‘Pro-Am’ qui le devancent, afin d’affronter les ‘Silver’ qui boxent dans la même catégorie que lui. En l’espace de dix tours, il remonte en 3ème position au général et fond sur les deux leaders, sans oublier de signer au passage le meilleur temps en course. Avec quelques tours de plus… Finalement, c’est le tapis vert qui offre à l’équipe charentaise la 2ème place, suite à la disqualification du vainqueur pour hauteur de caisse non conforme.

Toutes les conditions semblent réunies pour la course 2, car Ricardo Van der Ende doit s’élancer de la pole position. Il se contente de conserver un mince avantage pendant tout son relais, pour éviter de trop dégrader ses pneumatiques et ainsi faciliter le travail de son coéquipier. Quand arrive son tour de s’installer au volant, Benjamin Lessennes creuse un écart significatif d’une grosse dizaine de secondes avant de gérer l’usure de ses gommes pour rejoindre sans encombre la ligne d’arrivée. Le duo s’impose ainsi pour la première fois de la saison, au général et en catégorie Silver.

« Cette victoire nous fait un bien fou car nous avions besoin de points pour revenir dans la lutte au niveau du championnat de France » notait le team principal de l’équipe André Grammatico. « Nous n’avons rien lâché dans la course 1, à l’image de la tentative de Ricardo pour arracher la victoire. Il n’a pas hésité à mettre les quatre roues dans l’herbe ! Dimanche, nous étions plus sereins en partant de la pole, qui nous a permis de rouler dans un air plus frais. Dans cette deuxième course, nous avons gagné avec une large avance alors que nous étions loin d’être les plus rapides sur un tour. Les trois dernières courses seront passionnantes à suivre. »

L’Espace Bienvenue se situe à 7 unités des leaders et quatre équipages se tiennent en 19 points. Benjamin et Ricardo aimeraient bien rééditer leur titre de 2020 avant l’arrivée de la nouvelle M4 GT4 que BMW M Motorsport Customer Racing vient de dévoiler. « Nous avons déjà passé commande » révèle un André Grammatico plus enthousiaste que jamais. « La nouvelle GT4 représentera une bonne évolution, notamment sur le plan de l’usure des pneus et du moteur. On peut d’ailleurs s’en rendre compte en conduisant la version routière. » A découvrir chez votre concessionnaire ! En attendant de voir à l’œuvre la nouveauté, sa devancière voudra soigner sa fin de carrière à Spa-Francorchamps les 24 et 25 juillet, à Lédenon et au Paul Ricard…

Romane Didier,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*