Le spectacle continue en Alpine Elf Europa Cup à Magny-Cours

16 CAUHAUPE Paul (fra), Patrick Roger Autosport GP, Alpine A110 CUP, action finish line, arrivee, during the 2nd round of the Alpine Europa Cup 2022, from May 13 to 15 on the Circuit de Nevers Magny-Cours in Magny-Cours, France - Photo Clément Luck / DPPI

L’Alpine Elf Europa Cup a poursuivi son incroyable début de saison avec deux nouveaux vainqueurs à Magny-Cours pour porter à quatre le nombre de pilotes différents à s’être imposés sur les quatre premières courses du calendrier. Après les succès de Simon Tirman (Autosport GP) et Paul Cauhaupé (Patrick Roger Autosport GP), les deux hommes se hissent aux deux premières places du classement général avant le prochain rendez-vous à Zandvoort (17-19 juin).

Vingt-quatre concurrents étaient présents sur le Circuit Nevers Magny-Cours pour la deuxième étape de l’année. Sur l’ancien théâtre du Grand Prix de France, Simon Tirman et Lucas Frayssinet (Chazel Technologie Course) étaient les premiers à se mettre en valeur en dominant une séance d’essais chacun sous un ciel couvert.

COURSE 1 : TIRMAN PREND SA REVANCHE
Vendredi, Simon Tirman poursuivait sur sa lancée avec le meilleur temps des qualifications pour seulement huit millièmes de seconde à l’issue d’une session marquée par les drapeaux rouges provoqués par Louis Maurice (Code Racing Development) et Alexis Garcin (Herrero Racing). Simon Tirman s’installait ainsi en pole position devant Paul Cauhaupé tandis que Lucas Frayssinet et Thibaut Bossy partageaient la deuxième ligne sur la grille.

Simon Tirman conservait les commandes au départ tandis que Paul Cauhaupé résistait aux assauts de Lucas Frayssinet. En parallèle, Rodolphe Wallgren (Herrero Racing) remontait de la huitième à la cinquième position avant d’être repris par Louis Méric (Race Cars Consulting), pénalisé d’un drive-through qui s’avérait plus tard injustifié.

Si le duo de tête creusait progressivement l’écart au fil des tours, Edwin Traynard (Chazel Technologie Course) voyait sa place du leader du classement général s’envoler en devant passer par les stands en raison d’un souci mécanique. Dans le même temps, la lutte s’animait au cœur du peloton avec des batailles aux allures de choc des générations à tous les niveaux.

Coupé dans son élan à Nogaro, Simon Tirman restait cette fois impassible pour signer sa première victoire de la saison devant Paul Cauhaupé et Lucas Frayssinet dans un podium monopolisé par les Juniors. Après les drive-through infligés à Thibaut Bossy et Louis Méric, Rodolphe Wallgren se hissait au quatrième rang, suivi par Alexis Garcin, Gosia Rdest (Chazel Technologie Course) et Louis Méric, finalement septième après sa pénalité l’empêchant malheureusement de s’emparer des rênes de l’Alpine Elf Europa Cup. Huitième, Anthony Fournier l’emportait dans la catégorie Gentleman face à Philippe Bourgois (Chazel Technologie Course) et Stéphane De Groodt (Chazel Technologie Course).

COURSE 2 : PREMIÈRE POUR CAUHAUPÉ
Simon Tirman récidivait samedi avec sa troisième pole position consécutive en devançant encore Paul Cauhaupé, pour seulement neuf millièmes de seconde cette fois. Lucas Frayssinet et Thibaut Bossy partageaient à nouveau la deuxième ligne.

Le poleman réalisait un envol parfait pour emmener un peloton animé par les batailles entre Louis Méric et Alexis Garcin et entre Tim Mérieux (Autosport GP) et Jules Gougeon (Race Cars Consulting). En parallèle, Rodolphe Wallgren gagnait cinq positions pour se hisser dans le top cinq alors que la tension montait aussi d’un cran parmi les Gentlemen, où Frédéric Roy (Chazel Technologie Course) subtilisait les commandes à Anthony Fournier.

Malgré ses efforts, Simon Tirman devait s’incliner face aux assauts de Paul Cauhaupé, qui trouvait l’ouverture à l’épingle d’Adélaïde au cinquième tour, une boucle avant que la voiture de sécurité ne fasse son apparition après la sortie de piste de Philippe Bourgois.

Pour sa quatrième course dans la discipline, Paul Cauhaupé gérait parfaitement la relance pour devenir le quatrième vainqueur différent en quatre épreuves cette année. Le Français s’imposait devant Simon Tirman, un temps menacé par Lucas Frayssinet. Quatrième, Thibaut Bossy précédait Rodolphe Wallgren, Alexis Garcin et Edwin Traynard. La Polonaise Gosia Rdest se dirigeait vers la huitième place avant une petite erreur extrêmement coûteuse à quelques mètres de l’arrivée. Romain Brun (Code Racing Development) héritait du huitième rang devant Abdoulaye Diop (Autosport GP) et Frédéric Roy (Race Cars Consulting), victorieux chez les Gentlemen face à Anthony Fournier et Marc Sevestre (Autosport GP).

Au classement général, Simon Tirman s’empare des commandes de l’Alpine Elf Europa Cup et de la catégorie Juniors, mais tout reste à faire puisque Paul Cauhaupé et Lucas Frayssinet n’accusent que quatre points de retard. Rodolphe Wallgren est également en embuscade, à quatre unités seulement derrière ce trio de Juniors. Dans la catégorie Gentleman, Anthony Fournier réalise la bonne opération du week-end en ravissant les rênes à Philippe Bourgois.

Le prochain rendez-vous du calendrier mènera les concurrents à Zandvoort (Pays-Bas), où l’Alpine Elf Europa Cup se produira pour la première fois de son histoire du 17 au 19 juin.

ILS ONT DIT
Simon Tirman (vainqueur de la course 1) : « C’était un bon week-end. Après notre souci mécanique à Nogaro, nous avons su rebondir avec deux poles, une victoire et une deuxième place pour reprendre la tête du classement général. Nous travaillons bien avec l’équipe et mes équipiers sur tous les plans et nous devons continuer ainsi. Je suis très confiant pour Zandvoort puisque nous sommes aux commandes après Nogaro et Magny-Cours, deux circuits qui ne figurent pas forcément parmi mes préférés. »

Paul Cauhaupé (vainqueur de la course 2) : « Je suis extrêmement heureux de m’imposer dès le deuxième meeting de ma première saison. J’ai vu Simon revenir dans les derniers tours, mais j’ai réussi à garder mon rythme pour franchir le premier la ligne d’arrivée. Je suis confiant pour la suite. Je me réjouis de ce beau début de campagne et je sens que je suis capable de jouer le titre tant chez les Juniors qu’au général, donc j’ai déjà hâte d’être à Zandvoort. »

Anthony Fournier (vainqueur de la catégorie Gentleman en course 1) : « Le bilan de ce week-end est extrêmement positif. Nous avions un bon rythme et une Alpine formidablement bien préparée par l’équipe. Je pense que j’avais les performances pour me battre à nouveau pour la victoire samedi, mais je me suis fait piéger par des pneus un peu froids à la relance après la voiture de sécurité. Nous repartons toutefois avec de bons points et c’est l’essentiel pour aborder la suite avec confiance ! »

Frédéric Roy (vainqueur de la catégorie Gentleman en course 2) : « C’est un immense plaisir de signer mon premier succès de l’année. J’ai pris un pari au départ en tentant l’extérieur à Adélaïde et ça a fonctionné. Cette victoire est un peu inattendue aussi tôt dans la saison, donc c’est une belle surprise et c’est encourageant pour la suite de l’année. Nous allons essayer d’enchaîner à Zandvoort, et je suis déjà plus que prêt à reprendre le volant ! »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*