GT4 à Nogaro : Akkodis ASP Team ouvre son compteur avec deux poles, une superbe victoire et un podium Silver !

Les traditionnelles Coupes de Pâques disputées à Nogaro, en plein cœur du pays gersois, marquent le retour en compétition des équipes et des pilotes mais aussi le début d’une nouvelle aventure avec le coup d’envoi de la saison. Cette année avec pas moins de 40 voitures engagées (et 79 pilotes) réparties sur trois catégories, le plateau est très relevé et les courses toujours plus disputées. Dans le clan Akkodis ASP Team, quatre Mercedes-AMG GT4 sont au rendez-vous pour défendre les nouvelles couleurs de l’équipe. Deux équipages engagés en catégorie Pro-AM et deux en Silver Cup. Sur la #16 Fabien Barthez et Jim Pla (Pro-Am) affichent un excellent niveau de performance en décrochant la pole de la catégorie sur la Course 2, tout comme Eric Debard et Simon Gachet (Pro-Am) sur la #81, un temps en tête de la Course 1. Mais c’est en Silver Cup que les deux équipages concrétisent leurs ambitions. Sur la #88, Thomas Drouet (Champion de France en titre Pro-AM) et Paul Evrard s’offrent un magnifique podium (P2) sur la première course alors que le lendemain, l’équipage de la #87, Enzo Joulié (17 ans) et Hugo Chevalier réalise le carton plein (pole, meilleur tour et victoire) en montant sur la plus haute marche du podium de la Course 2 et de la catégorie Silver. Au classement provisoire du championnat Silver, l’équipe (44 pts) et l’équipage de la #87 (38 pts) sont en tête alors que la #88 (30 pts) est troisième. Chez les Pro-AM, la #16 est installée en quatrième position et la #81 à la septième. L’équipe Akkodis ASP Team dispose de quatre équipages très affûtés et motivés, largement en mesure de se battre pour leurs titres respectifs.

Les premiers essais libres confirment les bonnes dispositions de l’équipe en plaçant les quatre voitures dans le Top 9. Simon Gachet (#81) et Jim Pla (#16) signent respectivement les 3ème et 5ème chronos du général alors que Thomas Drouet place la #88 en tête des Silver (P6 du général) suivi à la 4ème position du duo Chevalier-Joulié (#87), P9 overall.

Le lendemain, la deuxième séance est encore plus animée, interrompue à trois reprises par un drapeau rouge suite à diverses sorties de piste. Cependant, la hiérarchie qui se dessine est moins marquée que la veille. Sur la #87, Enzo Joulié et Hugo Chevalier sont P4 Silver (P6 overall) suivis de très près par la paire Thomas Drouet/Paul Evrard sur la #88. Fabien Barthez et Jim Pla (#16) sont P6 Pro-AM alors que Eric Debard et Simon Gachet (#81) sont P8.

Dimanche matin, ça bouchonne en piste à l’heure des Qualifications. En quête du meilleur chrono, les protagonistes du championnat de France ont fort à faire avec un trafic dense. Petite nouveauté cette année, les pilotes Pro sont les premiers à se qualifier (contrairement aux années précédentes) et prendront donc le départ de la première course. Cette petite subtilité permet notamment une meilleure gestion des pneumatiques pour les équipages Pro-AM.

Simon Gachet (#81) se montre le plus rapide des pilotes Akkodis ASP Team et signe le deuxième chrono Pro-AM (P4 overall) pour s’élancer depuis la deuxième ligne de la grille de départ de la Course 1. Jim Pla (#16) est 9ème de la catégorie Pro-AM et partira depuis la 6ème ligne. Comme la plupart de ses équipiers, Thomas Drouet (#88) est englué dans le trafic et ne parvient pas à s’offrir un tour rapide suffisamment clair. Le Gersois, qui connaît pourtant ce tracé comme sa poche, ne peut faire mieux que le 5ème chrono Silver pour un départ depuis la 7ème ligne (P14) aux côtés de Jim Pla. Hugo Chevalier (#87) boucle quant à lui la séance P5 Silver et P16 au général.

Quelques minutes plus tard, la seconde séance est tout aussi intense. Après seulement cinq minutes, le drapeau rouge vient interrompre la progression des voitures après une sortie de piste. Dix minutes plus tard, les feux repassent au vert.

Très rapidement, Enzo Joulié (#87) se montre particulièrement incisif pour se placer aux avant-postes et ne tarde pas à signer le meilleur chrono absolu (et Silver). Fabien Barthez (#16) est aussi très inspiré en décrochant le meilleur temps des Pro-AM (P7 au général). De son côté, Paul Evrard (#88) n’est pas en reste et s’installe sur la 4ème ligne de la grille (P8) et P6 Silver. Ne parvenant pas à s’extraire d’un peloton particulièrement compact, Eric Debard (#81) ne peut s’offrir un vrai tour rapide et doit se contenter du 14ème temps des Pro-AM.

Course 1 – Chaud devant ! Un podium Silver pour commencer…
La météo est au beau fixe pour cette entame de la saison 2022. Avec 40 voitures en piste_sandBox ,#sandBox les 3, 636 km du circuit Paul Armagnac (le plus court du championnat) semblent bien vite avalés.

Pas de contact au passage des feux au vert mais un superbe envol de Simon Gachet (#81) qui s’insère dès ce premier tour P3 et surtout de Jim Pla (#16) qui bondit de la 13ème à la 9ème position. Quelques minutes plus tard, à la faveur d’une touchette aux avant-postes, Simon Gachet passe P2 et Jim Pla (#16) P8. Hugo Chevalier (#87) et Thomas Drouet (#88) ne trainent pas non plus, respectivement P12 et P14.

Alors que le départ a été donné depuis moins de dix minutes, le premier safety-car entre en piste et gomme les écarts. Le restart a lieu 5 minutes plus tard offrant l’occasion à Simon Gachet (#81), leader Pro-AM, de mettre la pression sur la tête de course (Audi #14). Après 17 minutes en piste, le pilote de la #81 place une attaque nette et décisive et s’empare des commandes alors que Jim Pla (#16) est désormais P6 du général, Hugo Chevalier (#87) P11 (P4 Silver) juste devant Thomas Drouet (#88) P12.

Un deuxième safety-car vient de nouveau figer pendant moins de 5 minutes la hiérarchie établie,  juste le temps de resserrer les rangs. A l’ouverture de la fenêtre de changement de pilote, Hugo Chevalier (#87) est le premier à céder son baquet à son équipier, suivi de Thomas Drouet (#88). Enzo Joulié et Paul Evrard reprennent la piste le couteau entre les dents, le podium Silver (ou la victoire) est à portée de roue. Le leader, Simon Gachet (#81) et Jim Pla (16), P5, attendent le dernier moment pour rejoindre les stands. Après le changement de pilote, Akkodis ASP Team compte ses quatre Mercedes-AMG GT4 dans le Top 10. Eric Debard (#81) conserve la tête, Fabien Barthez est P3 (P2 Pro-AM), Paul Evrard est P8 (P2 Silver) et Enzo Joulié P10 (P4 Silver).

Sur les dernières 20 minutes de course, le rythme s’accélère encore un peu plus et les attaques se multiplient. Eric Debard (#81) cède successivement la tête de la course et de la catégorie pour basculer P5 du général et P4 Pro-AM, juste derrière son équipier, Fabien Barthez (#16), virtuellement sur la troisième marche du podium de la catégorie. Paul Evrard (#88), particulièrement efficace se hisse à la 6ème position, désormais deuxième Silver alors que Enzo Joulié est P8 et P4 Silver.

La fin de course est intense et très offensive jusqu’à l’arrivée, jugée sous drapeau jaune en raison de sorties de pistes successives dans le dernier tour. Paul Evrard et Thomas Drouet (#88) signent une très belle performance en prenant la deuxième place de la catégorie Silver (P4 du général) après s’être élancés depuis la 14ème position sur la grille. Beau résultat également pour la paire Fabien Barthez / Jim Pla (#16) qui passe sous le damier P4 Pro-AM et P6 du général, juste devant le duo Eric Debard/ Simon Gachet (#81) qui ne cache pas nourrir quelques regrets mais prend cependant les points de la 5ème place de la catégorie. Enfin, de précieux points également pour Enzo Joulié et Hugo Chevalier (#87), quatrièmes Silver et P9 du général.

Course 2 : Carton plein pour la #87, Pole, meilleur tour et victoire !
Pour les 39 voitures alignées au départ, la seconde course du week-end débute dans des conditions météo optimales. Avec 16°C, soit 6°C de moins que la veille, le niveau de dégradation ne devrait pas être l’interrogation majeure.

Installé en pole position de la course (et Silver), le jeune Enzo Joulié (#87) a la lourde de charge de donner le coup d’envoi des hostilités. Sur la 3ème ligne, Fabien Barthez (#16), poleman Pro-AM, est en embuscade, tout comme Paul Evrard (#88) un rang derrière. Victime du trafic durant la séance qualificative, Eric Debard (#81) est un peu en retrait sur la 14ème ligne.

Enzo Joulié réalise un départ canon, un peu trop rapide d’ailleurs aux yeux de la direction de course qui met cet envol sous enquête. Très rapidement, le rythme s’accélère tant aux avant-postes que dans le peloton. Enzo Joulié (#87) prend le large au fil des tours et capitalise près de 6 secondes d’avance sur la meute après 15 minutes de course.
Attaqué de toutes parts, Fabien Barthez (#16) doit céder du terrain et se retrouve P4 des Pro-AM, juste devant Paul Evrard (#87) qui pointe P7 des Silver. Naviguant dans le Top 10 Pro-AM, Eric Debard (#81) ne ménage pas ses efforts pour rester au contact.

L’ouverture de la fenêtre de changement de pilote (après 35 minutes en piste) coïncide avec un accrochage entre trois voitures nécessitant l’intervention du safety-car. Pour ceux qui ont choisi d’entrer dans la voie des stands à ce moment précis, l’opération en temps est plus que bénéfique, à l’image du véritable hold-up réalisé par l’Audi #6 qui échappe à l’embouteillage dans la pitlane et rejoint la piste en tête avec 7 secondes d’avance.

Au moment du restart, soit à 24′ du damier, Hugo Chevalier (#87) désormais au volant est deuxième à environ 7 secondes du leader. Thomas Drouet (#88) pointe P7 Silver (P8 overall), Jim Pla (#16) est P3 Pro-AM (P11) et Simon Gachet (#81) P11 Pro-AM.
La relance est compliquée car de nombreuses voitures sont venues s’intercaler parmi les leaders et doubler peut se révéler risqué. Jim Pla passe à l’attaque, P2 Pro-AM, mais la #16 se voit pénalisée d’un drive through pour excès de vitesse dans la voie des stands (tout comme le leader de la course, la #6, et la voiture classée P3).

Il ne reste plus que 16’ de course quand un nouvel accrochage nécessite l’intervention du safety-car. Les fauves sont libérés à 8’ du damier. Jim Pla (#16) effectue sa pénalité avant de reprendre la piste P20 (P7 Pro-AM). Hugo Chevalier (#87) est P2 (alors que le leader n’a toujours pas effectué sa pénalité), Thomas Drouet (#88), en embuscade est P6 et Simon Gachet (#81) P22.

Cette fin de course est survoltée. Hugo Chevalier (#87), en mode ‘maximum attaque’, et qui a signé un peu plus tôt le meilleur tour en course, sort le grand jeu et revient comme une balle sur le leader avant de lui infliger une très grosse pression.
Dans le dernier tour, le pilote de la #87 exécute une manœuvre imparable et s’installe aux commandes pour passer en vainqueur sous le damier. Mission accomplie et carton plein : pole, meilleur tour en course et victoire. Thomas Drouet (#88) boucle l’épreuve P4 Silver et marque de précieux points pour le championnat. Jim Pla (#16) termine P7 Pro-AM et Simon Gachet (#81) P9 de la même catégorie.

Au classement provisoire du championnat Silver, l’équipe Akkodis ASP Team point en tête avec 44 pts. Enzo Joulié et Hugo Chevalier sont leaders avec 38 points alors que Thomas Drouet et Paul Evrard (30 pts) sont troisièmes. Chez les Pro-AM, Fabien Barthez et Jim Pla sont installés en quatrième position et Eric Debard et Simon Gachet sont septièmes.

Rendez-vous pour la prochaine manche du championnat de France FFSA GT – GT4 France, dans quatre semaines, sur le circuit de Magny-Cours, dans la Nièvre.

 

Lydie Arpizou – Race Com,
Photos Patrick Hecq.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*