Coupes de Pâques : Soleil, public et spectacle à Nogaro

Disputées par une météo printanière et devant plus de 28.000 personnes libérées des contraintes sanitaires, les Coupes de Pâques de Nogaro ont retrouvé leur aura pour la plus grande joie du public et des participants.

Sous le regard de Nicolas Deschaux, Président de la Fédération Française du Sport Automobile, les Coupes de Pâques de Nogaro ont démontré l’excellente santé du Championnat de France FFSA des Circuits. Encouragés par un soleil omniprésent en début de week-end, les spectateurs ont répondu en nombre à l’invitation des organisateurs : ce sont plus de 28.000 personnes qui ont été recensées, soit une augmentation de 19% par rapport à 2019, la dernière édition ‘avant covid’. Et les sept séries sur la piste ont assuré leur part de spectacle ! Avant de mettre le cap vers Magny-Cours pour la deuxième épreuve, du 13 au 15 mai, voici ce qu’il faut retenir du premier rendez-vous du Championnat de France FFSA des Circuits.

Championnat de France FFSA GT : vainqueurs multiples
Le FFSA GT a été fidèle à ses habitudes à Nogaro. Les deux premières courses de la saison ont en effet été animées avec du suspense, de nombreux dépassements, des rebondissements… Avec 40 voitures engagées, le peloton avait fière allure ! Dixièmes sur la grille de départ de la première course, Nicolas Prost et Rudy Servol (Alpine A110 GT4 #36 – CMR) profitaient de la bonne forme de leur Alpine en fin de course pour arracher la victoire. Contraint à l’abandon lors de la seconde course, le duo perdait toutefois la tête du championnat Pro-Am au profit de Julien Piguet et Alban Varutti, qui ont d’emblée brillé avec la nouvelle Porsche 718 Cayman GT4 RS Clubsport de l’équipe AVR-Avvatar. Vainqueurs de la seconde course dans la catégorie Pro-Am, ils sont les premiers leaders du championnat.

En Silver Cup, Roee Meyuhas et Erwan Bastard (Audi R8 LMS GT4 #14 – Saintéloc) étaient les premiers vainqueurs dimanche. Mais en remportant la deuxième course, Enzo Joulié et Hugo Chevalier (Mercedes-AMG GT4 #87 – Akkodis ASP) ont repris la tête du classement provisoire devant les pilotes de l’Audi et leurs équipiers Thomas Drouet et Paul Evrard (Mercedes-AMG GT4 #88 – Akkodis ASP).

Ce sont aussi les vainqueurs de la Course 2 en Am Cup qui arriveront en leaders à Magny-Cours. Après une magnifique remontée, Laurent Coubard et Jean-Charles Rédélé (Alpine A110 GT4 #76 – Bodemer) ont repris les commandes devant les frères Pierre-Arnaud et Jean-Laurent Navarro, lauréats de la Am Cup la veille sur l’Alpine de JSB Compétition.

Championnat de France F4 : Hugh Barter, double vainqueur
Pas moins de huit pilotes différents ont escaladé le podium du Circuit Paul Armagnac en ce week-end de Pâques, qui marquait le lancement du Championnat de France F4 certifié FIA. Pas de doute, la lutte pour le titre s’annonce passionnante en 2022 !

De 14 l’an passé, la FFSA Academy est passée à un effectif de 24 monoplaces. Parmi les pilotes issus de 11 nationalités, certains ont déjà dévoilé un gros potentiel. C’est le cas de Hugh Barter, qui a choisi de redoubler dans la catégorie. Auteur de la pole position, l’Australien a parfaitement résisté au Japonais Souta Arao pour remporter la Course 1. Mieux parti que Pierre-Alexandre Provost, Elliott Vayron complétait ce premier podium de la saison.

La grille inversée pour les 10 premiers des qualifications permettait à un autre Japonais, Yuto Nomura, de s’imposer dans la course 2 après avoir pris le meilleur sur Enzo Peugeot. Le Belge Lorens Lecertua gagnait son duel pour la 3e place face au Suisse Dario Cabanelas, sous les yeux d’Enzo Geraci.

Barter enfonçait le clou dans la Course 3 en s’imposant malgré un incisif Provost. Troisième, le Champion F4 Junior 2021 Alessandro Giusti confirmait qu’il serait bien un candidat au titre cette saison.

Championnat de France FFSA Tourisme : Clairet en maître
Il est venu, il a vu et il a… vaincu ! En dominant les essais libres, les essais qualificatifs et les trois courses (une course longue et deux sprints), Teddy Clairet (Peugeot 308 RC #20 – Team Clairet Sport) n’a pas fait dans le détail lors du lancement du Championnat de France FFSA Tourisme à Nogaro. Visant clairement le titre et la bourse de 50.000 euros pour passer en FFSA GT l’an prochain, l’ex-pilote officiel Peugeot Sport ne pouvait pas rêver d’un plus beau début de saison.

Souvent juste derrière Teddy Clairet, Florian Briché (Peugeot 308 RC #24 – JSB Compétition) a mis un maximum de pression. Après deux médailles d’argent, il était toutefois contraint de s’arrêter peu avant l’arrivée de la dernière course suite à un début d’incendie. C’est donc le régulier Sébastien Thome (Peugeot 308 RC #19 – Team Clairet Sport), auteur d’un premier week-end très réussi avec deux podiums, qui a quitté le Gers à la deuxième place du championnat, devant Florian Briché. Le jeune Vincent Bouteiller (Peugeot 308 RC #12 – JSB Compétition), 17 ans seulement, et Julien Jacob-Cano (Peugeot 308 RC #77 – Terre & Mer Performance by JSB) ont aussi goûté au podium.

Christian Philippon et Franck Labescat (Peugeot RCZ RC – Espace Racing), qui ont disputé la course longue ensemble et une course sprint chacun, ont rentré un bulletin parfait avec trois victoires en TCA-1, tout comme le champion en titre Enzo Carvalhido et son équipier Samuel Chaligne (Renault Clio Cup IV #36 – Sport Auto Racing) en TCA-2.

Formule la plus économique pour débuter dans le Championnat de France FFSA des Circuits, la classe TCA-Light a vu un duel entre les féminines Caroline Candas (Peugeot 208 RC – JFM) et Ilona Bertapelle (Peugeot 208 RC – JFM), provisoirement dans cet ordre au championnat.

Porsche Carrera Cup France : Marvin Klein intouchable
Plus de vingt pilotes se sont retrouvés à Nogaro pour le coup d’envoi de la saison 2022 de la Porsche Carrera Cup France. Double poleman puis vainqueur des deux courses pascales, Marvin Klein (CLRT), le Champion 2021, affichait clairement ses ambitions.

Lors de la première course, Alessandro Ghiretti (Martinet by Alméras) partait aux côtés de Klein sur la première ligne. Il conservait sa position au départ puis résistait au retour de Dorian Boccolacci (Martinet by Alméras) dans les derniers instants.

Le lendemain, Boccolacci s’élançait de la deuxième place et il se montrait menaçant pour Marvin Klein dès le départ. Dorian perdait toutefois tout espoir en sortant trop large dans les premiers virages, puis en abandonnant quelques minutes plus tard suite à un contact. Devant, Klein parvenait à distancer Ghiretti, qui repart du Gers avec deux deuxièmes places, pour marquer le maximum de points. Evan Spenle (CLRT) complétait ce deuxième podium. En Pro-Am, Jérôme Boullery (Racing Technology) a signé le doublé, tout comme Sébastien Dussoliet (ABM) en Am.

Clio Cup Series : les ténors déjà au rendez-vous
Avec l’émergence de nouveaux concurrents issus de tous les horizons, l’ordre établi aurait pu être bousculé en Clio Cup, mais les favoris ont su répondre présent d’entrée de jeu !

Premier poleman de la saison, David Pouget (GPA Racing) est également devenu le premier vainqueur de l’année après une bataille âprement disputée avec son rival Nicolas Milan (Milan Compétition). Après une rare erreur de ce dernier, Marc Guillot (Milan Compétition) et Alexandre Albouy (GPA Racing) l’accompagnaient sur le podium. Le lendemain, c’était au tour de Marc Guillot de prendre l’ascendant sur le tenant du titre. Troisième ce lundi, David Pouget repart du Gers en tête du classement général puisque Marc Guillot est inéligible aux points en Clio Cup France, le Bourguignon s’étant engagé en Clio Cup Eastern Europe.

La Challengers Cup voyait Alexandre Albouy et Mathieu Lannepoudenx (Milan Compétition) partager les victoires, mais les deux hommes devront se méfier de Joran Leneutre (JSB Compétition) et Alexandre Finkelstein (GPA Racing), tous deux présents à deux reprises sur le podium. En Gentlemen Drivers Cup, Mathieu Rigoulet (Vic’Team) brillait sur ses terres en dominant les deux courses pour s’imposer face à Horn (GPA Racing), puis Jérémy Bordagaray (Team Borda Rally).

Alpine Elf Europa Cup : Chazel intraitable
Forte de son plateau record de vingt-cinq concurrents, l’Alpine Elf Europa Cup lançait sa cinquième campagne sur le Circuit Paul Armagnac de Nogaro avec un peloton grandement renouvelé, mêlant de fins connaisseurs de l’Alpine A110 Cup à moult débutants aux parcours divers.

Premier poleman et premier vainqueur de la saison devant Rodolphe Wallgren (Herrero Racing) et Simon Tirman (Autosport GP), Lucas Frayssinet était contraint à l’abandon le lendemain. En parallèle, son équipier Edwin Traynard profitait des malheurs de Simon Tirman, peu verni le jour de son vingt-sixième anniversaire, pour remporter la deuxième course face à Louis Méric (Race Cars Consulting) et Paul Cauhaupé (Patrick Roger Autosport GP).

Forte de ces deux victoires au général et chez les Juniors, mais aussi de deux succès en Gentleman avec Philippe Bourgois, l’équipe Chazel Technologie Course a ainsi monopolisé la plus haute marche du podium dans le Gers. Ce bilan flatteur ne saurait toutefois faire oublier que la concurrence est bel et bien présente puisque six pilotes différents représentant cinq structures se sont hissés sur le podium ce week-end.

Les écarts restent donc infimes même si une première hiérarchie commence à se dessiner dans cette catégorie s’annonçant riche en surprises. Leader du classement général, Edwin Traynard compte trois points d’avance sur Louis Méric et Rodolphe Wallgren, et six sur Lucas Frayssinet avant la deuxième épreuve du calendrier sur le Circuit de Nevers Magny-Cours.

Mitjet International : Seveau et Favre premiers vainqueurs de la saison
Les dizaines de milliers de spectateurs présents aux Coupes de Pâques ont pu assister à quatre courses âprement disputées par les 41 Mitjet 2L engagées pour cette manche d’ouverture de la saison 2022.

Les batailles en piste ont été rudes, mais l’ambiance au sein du village Mitjet fut exceptionnelle entre tous les protagonistes, impressionnés par le niveau de compétitivité cette année. La preuve en piste avec des habitués, mais aussi de jeunes talents en devenir. L’expérience de Sébastien Seveau a permis au pilote de Génération Stunt de s’imposer à deux reprises au général, en courses 1 et 4, tandis que la fougue de Romain Favre (VPS Racing) a fait la différence en courses 2 et 3. Les deux pilotes repartent de Nogaro ex-aequo en tête du championnat !

Belle performance des autres jeunes pilotes engagés pour leur première saison en Mitjet, Younes Karbid (K-WORX) auteur d’un podium scratch en course 4, ou encore de Karen Gaillard (Racing Spirit of Léman), l’une des féminines engagées qui s’est très bien défendue dans le peloton. Mikhail Makarovskii (Arctic Energy) et Luc Rozentvaig (GT DRIVE) se sont partagé les victoires de la catégorie Senior. Rendez-vous à Magny-Cours !

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*