Championnat National d’Endurance : L’Albigeois Renaud Malinconi remporte les 4H de Ledenon

Pas de trêve estivale pour le pilote albigeois, Renaud Malinconi. Après un abandon sur casse mécanique alors qu il menait la course des 6H du Castellet début Août, le pilote du Circuit d Albi avait rendez-vous le week-end sur le circuit nîmois de Lédenon pour la 4ème manche de la saison du championnat National d’Endurance.

Plus motivé que jamais et après de bons essais libres, l’Albigeois hissait la Ginetta G55 G T4 #95 du team KWO RX en première ligne pour le départ de la course de 4 heures.

Après un départ prudent qui le verra perdre une place, le pilote aux couleurs LR Performance remonta méthodiquement pendant son relais pour passer le volant à son coéquipier en 1ère position. Malgré une petite erreur stratégique en cours de la course les deux voitures du team s’arrêtant au même moment, c’est bien en première position que l Albigeois et ses coéquipiers couperont la ligne d’arrivée avec plus d’un tour d’avance sur leurs poursuivants.

Renaud Malinconi : « La course du Castellet nous a fait très mal au niveau du championnat, nous menions largement et au bout de deux heures de course le moteur a cassé. Nous perdons de très gros points et à la régulière, il sera difficile de revenir dans le match pour la victoire finale au championnat. Mais nous ne nous avouons pas vaincus, et c’est très motivé que toute l’équipe KWO RX, mes coéquipiers et moi-même nous sommes rendus sur le circuit gardois. Dès les essais libres nous avons été en haut de la feuille de temps, cela étant, un petit problème de pompe à essence nous a fait craindre le pire en qualification. Le souci a pu néanmoins être réglé avec sérénité avant la course. Celle-ci n’a pas été de tout repos, tant nos adversaires ont été performants. Nous avons pu néanmoins bénéficier d’une excellente stratégie de course de la part de notre équipe, et d’un petit coup de pouce à un moment clé de la course quand nous sommes rentrés au moment ou un safety car a fait son apparition nous donnant l’opportunité d’effectuer un arrêt gratuit . Mes coéquipiers ont roulé comme des métronomes, notre trio de pilotes fonctionne à merveille. Maintenant, à ce stade du championnat nous n’avons plus le choix, il faut tout donner et marquer le maximum de points, nous ferons les comptes au soir de la dernière course au Mans, fin novembre. »

Rendez-vous maintenant fin septembre à Nogaro (32).

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*