FFSA GT à Spa : Une douzaine de points sauvés par SAINTéLOC Junior Team

Force est de constater que les conditions de cette édition de la SRO SpeedWeek, autant par la météo changeante qu’en matière de ‘balance of performance’, n’ont pas été favorables aux Audi R8 LMS GT4.

Après le prometteur meilleur chrono en essais libres signé le vendredi par Adrien Tambay, la suite s’est avérée très compliquée pour les six pilotes de l’équipe, et particulièrement pour les pilotes ‘bronze’, en dépit de leurs efforts.
Que ce soit le samedi matin en qualifications sur piste s’asséchant, et le soir en course 1 sous la pluie, puis le dimanche après-midi en course 2 sur une piste sèche menacée par quelques gouttes. Au bilan de cette quatrième manche en Belgique, seuls Fabien Michal et Greg Guilvert et l’Audi #42 sont parvenus à terminer par deux fois dans le top 10 en Pro-Am, ce qui leur permet de préserver leurs espoirs de podium du championnat, avec deux manches restant à courir.

Cyril SALEILLES / Adrien TAMBAY – Audi R8 LMS GT4 # 14
Avec des 17ème et 12ème places de qualification en Pro-Am pour Cyril Saleilles et Adrien Tambay, l’équipage de l’Audi jaune et blanche espérait mieux.
« Nous étions performants en essais libres, ce qui était déjà précédemment le cas pour la R8 LMS quand la piste n’est pas encore gommée. Mais après ça s’est compliqué. Je n’ai pas eu de chance en qualif’, car contrairement à la #42, pour laquelle l’équipe a utilisé la fin des 20 minutes imparties de Fabien pour faire un changement de réglages pour Greg, il s’est mis à pleuvoir pendant que nous faisions de même sur la nôtre au début de ma séance. Je suis parti plus tard et il s’est mis à pleuvoir dans mon tour le plus rapide. J’aurais fait mieux que Greg, mais pour la pole cela aurait été compliqué. En course, clairement, l’Audi manquait de la vitesse de pointe avec la BOP du moment », explique Adrien.

En course 1, dans ces conditions difficiles sous la pluie, Cyril est parvenu à la fin de son relais au 26ème rang général sans ennui majeur. Adrien est ensuite remonté autant que possible, jusqu’à la 16ème place et 13ème en Pro-Am à l’arrivée. « Sur le mouillé en course 1, nous n’étions pas à 100% du potentiel de la voiture, contrairement à dimanche sur le sec. J’ai pris beaucoup de risques, je me suis amusé, mais je ne pouvais pas aller plus vite. On était à 1 » au tour moins rapide que les meilleures Mercedes », résume Adrien, qui va retrouver l’équipe GT3 cette semaine pour les 24 Heures.

En course 2, Adrien était 11ème après le départ. Après la longue interruption par drapeau rouge consécutive à l’accident de l’Alpine de Castelli dans la descente des anciens stands, Adrien prenait la 10e place à l’Aston Martin de Briché. Avant de clore son relais, l’Audi #14 se hissait même au 8ème rang devant la #42. Malheureusement, après un changement de pilote problématique, une crevaison à l’arrière gauche allait écourter le relais de Cyril à 5 tours de la fin, continuer étant inutile avec tant de retard.

Olivier ESTEVES / Anthony BELTOISE – Audi R8 LMS GT4 # 21
Quinzième de la catégorie sur la grille de la course 1, Olivier connaissait une petite alerte en devant faire un écart hors-piste au freinage de La Source, au début d’un second tour derrière la voiture de sécurité, pour éviter un contact. Sous cette pluie battante, dans ces conditions peu engageantes d’adhérence et de visibilté, l’Audi #21 allait perdre plusieurs places et plutôt subir jusqu’à la fin de son premier relais au 8ème tour. La pluie se calmant pour la seconde partie de la course, Anthony parvenait à regagner quelques positions, passant devant le drapeau à damier en 20ème place, la 15ème en Pro-Am.

Dans ce contexte général peu réjouissant pour les Audi, Anthony, en s’élançant 19ème, pouvait difficilement espérer un résultat dans le top 10. En course 2, après neuf tours de remontée, d’abord entrecoupés de l’arrêt de course de près de 30mn, l’Audi verte et blanche pointait 14ème lorsqu’elle était l’une des premières à passer aux stands. En mode résistance comme la veille, Olivier allait finalement terminer à la 14ème place des Pro-Am.

Fabien MICHAL / Grégory GUILVERT – Audi R8 LMS GT4 # 42
Les 10ème et 6ème places en Pro-Am décrochées en qualification par Fabien puis Greg étaient de bons indicateurs sur les espérances de résultat sur un circuit où, hormis les remontées exceptionnelles d’il y a deux ans et une victoire en course 2, le tracé des Ardennes belges, indexé aussi à la BOP de moment, est loin d’être le théâtre rêvé pour l’Audi GT4.

Pointé 17ème après le réel départ du 2ème tour sous la pluie battante, Fabien allait guetter les bonnes occasions sans prendre de risque excessif, comme à son habitude. Il était 15ème et surtout 10ème en Pro-Am au 5ème tour, puis 14ème deux tours avant de terminer son relais. Greg se retrouvait 8ème de la catégorie, puis un moment 7ème, avant de devoir céder à la meilleure vitesse de pointe d’une Aston Martin et de la Mercedes de Pla, d’où néanmoins les deux points de la 8ème place Pro-Am bons à prendre dans ce contexte.

S’élançant en 7ème position en course 2, Guilvert était 8ème dans la descente vers l’Eau Rouge lorsque l’accrochage entre Alpine survenait derrière lui. Après le second départ, Greg dépassait la Mercedes du vainqueur de la veille, puis progressivement allait devoir résister puis céder à l’Aston Martin de Hasse-Clot, ainsi qu’à son équipier Tambay. Quand Michal le relayait, l’objectif était de tenter de conserver cette 5ème place Pro-Am du moment. Fabien en était un temps dépossédé, mais allait la récupérer lorsqu’un contact devant lui retardait l’un des protagonistes. 10ème de la course au final, l’Audi bleue et blanche ramenait les 10 points qui lui permettent de rester au contact de la 3ème place au championnat, avant la manche de Lédenon prévue en septembre.

En attendant, Fabien et Greg vont cette semaine, de nouveau à Francorchamps, s’efforcer de préserver leur avance en Pro-Am, lors de la 4ème manche des GT4 European Series.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*