DTM : La vitesse, pas la réussite pour Esteban Muth au Lausitzring

Après une entrée en matière très réussie à Monza, Esteban Muth a confirmé ce week-end qu’il mérite largement sa place en DTM. Samedi, le jeune Belge de 19 ans a de nouveau intégré le top 5 lors des essais qualificatifs avant de rentrer dans les points pour la troisième fois en trois courses. Dimanche, un problème technique l’a empêché de se démarquer.

Au début de cette saison, l’arrivée d’Esteban Muth en DTM avait été perçue comme une surprise par certains. Deux meetings plus tard, le Bruxellois de 19 ans s’est déjà fait un nom dans l’un des championnats les plus prestigieux du sport automobile.

Après Monza, c’est le Lausitzring qui attendait les 19 concurrents ce week-end. Un décor très différent, mais une pointe de vitesse confirmée pour Esteban Muth et sa Lamborghini Huracan GT3 de l’équipe T3 Motorsport. Samedi matin, lors de la séance qualificative de la première course, le jeune protégé de Marc Duez se plaçait au 4ème rang, à moins de deux dixièmes de seconde de la pole position. « C’est la troisième fois en trois séances qualificatives que je rentre dans le top 5 », souriait Esteban. « Je me sens de mieux en mieux au volant de ma Lamborghini. Maintenant, il faudra voir si je parviens à maintenir ce rythme en course, ce qui était un peu notre point faible à Monza. »

En course, la Lamborghini #10 se maintenait au 4ème rang. Profitant de l’arrêt au stand de ses rivaux, le Belge se retrouvait même tout en haut de la hiérarchie. Malheureusement, il perdait gros lors de son pit stop. « Mon arrêt a duré 3 à 4 secondes de plus que celui de mes adversaires », explique-t-il. « À ce niveau et avec un peloton aussi compact, ça ne pardonne pas… Plutôt que de repartir 4ème ou 5ème, je me suis retrouvé à la 10ème place. »

Après avoir pris la mesure de l’ex-pilote F1 Timo Glock, Esteban marquait finalement les points de la 8ème place. « En soi, c’est mon meilleur résultat en DTM, c’est une troisième arrivée dans les points et j’ai signé le troisième meilleur tour en course », positivait-il. « Mais, contrairement à Monza, j’avais cette fois le rythme pour terminer dans le top 5. C’est un peu frustrant. »

La journée du dimanche allait être plus frustrante encore… « Quand je suis parti pour les essais qualificatifs, j’ai tout de suite compris que quelque chose n’allait pas sur la voiture. Dans les zones de freinage, elle était très instable, comme si la balance de freins changeait tout le temps », raconte Esteban. « Il était impossible d’être performant comme ça. Je me suis élancé de la 16e place pour la course 2. J’espérais remonter, mais j’ai été victime d’une crevaison me contraignant à l’abandon. »

Si le bilan comptable ne reflète pas le vrai niveau affiché ce week-end, Esteban peut pourtant être satisfait de son début de saison. Mais c’est vers l’avant qu’il veut regarder. « La prochaine course, ce sera à Zolder, en Belgique », sourit-il. « Et là j’espère bien que nous pourrons de nouveau nous battre aux avant-postes. Nous étions à la fois performants en qualifs et en course ce week-end, mais nous devons continuer à travailler si nous voulons accrocher un podium. L’équipe T3 Motorsport est une structure relativement jeune par rapport aux cadors du championnat, mais elle fait preuve d’une incroyable motivation. Je m’y sens très bien et je les remercie pour tous leurs efforts. Je suis convaincu que nous allons grandir ensemble lors des prochaines épreuves. See you in Zolder ! »

Pour cette épreuve programmée du 6 au 8 août, la Lamborghini Huracan GT3 #10 de T3 Motorsport affichera une décoration tout à fait exceptionnelle. On vous en reparle très bientôt !

 

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*