Silk Way Rally Étape 3: Les marathoniens de l’Altaï

Premier acte du volet marathon des 3ème et 4ème étapes, ce secteur sélectif tracé au cœur des montagnes, a valu quelques rebondissements pour un peloton privé d’assistance ce soir, dans un bivouac isolé au cœur du massif de l’Altaï.

Victime d’une panne mécanique, Ross Branch (Monster Energy Yamaha Rally official) fut le premier à devoir mettre pied à terre, laissant la victoire d’étape et les commandes du général à l’Autrichien Matthias Walkner (Red Bull KTM Factory Racing).

Au lendemain de l’annonce de la modification de parcours de ce Silk Way Rally 2021, certains équipages auto ont fait le choix de ne pas prendre le départ de l’étape. Voilà qui n’a pas empêché les autres équipages de livrer bataille. Au final, ce sont Denis Krotov et Konstantin Zhiltsov (Mini JCW Rally) qui signent le meilleur chrono du jour, après une belle bagarre avec le buggy Century de Guerlain Chicherit et l’autre Mini russe de Vladimir Vasilyev, troisième du jour et toujours leader au général.

Quant aux catégories T3 et T4, elles ont fait retentir les premières ‘Marseillaises’ sur ce Silk Way Rally 2021. Jean-Luc Pisson Ceccaldi et Jean Brucy (Zéphir PH Sport) remportent l’étape et détrônent le Russe Pavel Lebedev de la tête du général des Prototypes Légers (T3), tandis que Matthieu Margaillan et Axelle Roux (Can-Am) réussissent l’exploit du jour chez les SSV (T4) tout en signant le 5ème chrono au scratch chez les autos.

En catégorie camions, ce sont Andrey Karginov, Andrey Mokeev et Ivan Malkov (Kamaz-Master) qui prennent leur revanche, laissant à leur équipier Dmitry Sotnikov, le soin de conserver la tête du classement général.

MOTOS : BRANCH ABANDONNE, SHORT ET RODRIGUES BOIVENT LA TASSE
Au km 45 de la spéciale d’aujourd’hui, le leader du classement général, Ross Branch (Monster Energy Yamaha Rally official), a été contraint à l’abandon, victime d’une panne mécanique. Un peu plus de trente kilomètres plus loin, son équipier Andrew Short a, quant à lui, bu la tasse lors d’un passage à gué d’une rivière profonde, concédant près de 40 minutes après avoir noyé son moteur.

Même déconvenue pour Joaquim Rodrigues (Hero Motorsports), contraint de démonter sa moto pour en faire sécher les pièces. Le Portugais a finalement pu repartir, mais concède plus de 53 minutes au vainqueur du jour, Matthias Walkner (Red Bull KTM Factory Racing). L’Autrichien qui n’a pas connu de problème, malgré la navigation compliquée, remporte non seulement l’étape, mais s’empare également de la tête du général avec 2:23 d’avance sur l’Argentin Franco Caimi (Hero Motorsports).

En terminant deuxième aujourd’hui, la nouvelle recrue du team Rockstar Energy Husqvarna, l’Américain Skyler Howes se hisse, quant à lui, à la troisième place du classement général à l’issue de ce premier acte du volet marathon de ce Silk Way Rally 2021.

CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v80), quality = 92

AUTOS : CHICHERIT PRIS EN TENAILLE PAR LES MINI
Toujours placés, mais pas encore vainqueurs, Guerlain Chicherit et Alex Winocq (Century CR6 SRT) ont hésité à prendre des risques lors de cette première partie de l’étape marathon. Pointés en tête lors des premiers kilomètres, les Français ont été contraints d’aller rechercher un way-point manqué, avant d’être retardé par un camion, puis par la poussière de… la Mini de Vasilyev. Tentant un dépassement, l’ancien skieur a heurté un rocher, endommageant la direction de la voiture. Pris en tenaille par les Mini russes, l’équipage Français, particulièrement frustré à l’arrivée, a dû laisser la victoire à Denis Krotov et Konstantin Zhiltsov (Mini JCW Rally), tandis que Vladimir Vasilyev (Mini Cooper Countryman) conserve la tête au classement général. Quatrième de l’étape, Jérôme Pélichet et Pascale Larroque (Optimus Raid Lynx) préservent leurs chances de signer un nouveau podium final sur ce Sils Way Rally.

PROTOTYPES LÉGERS (T3) : LE ZÉPHYR SE REBELLE
Le coup était passé tout près hier. Cette fois Jean-Luc Pisson Ceccaldi et Jean Brucy (Zéphir PH Sport) n’ont pas fait les choses à moitié ! Ils signent non seulement la victoire d’étape, mais s’emparent également pour 37 secondes de la tête du classement général de la catégorie T3, les Russes Pavel Lebedev et Kirill Shubin (BRP Can-Am). Victorieuses hier, Anastasia Nifontova et Ekaterina Zhadanova (BRP Can-Am) concèdent près d’une demi-heure, sur crevaison.

SSV (T4) : LA MARSEILLAISE POUR MARGAILLAN-ROUX
En prenant le départ de ce Silk Way Rally, Matthieu Margaillan et Axelle Roux (Can-Am), étaient loin de se douter qu’ils remporteraient une victoire d’étape au sein d’un peloton SSV aussi copieusement garni. Et même si le leader de la course, le Russe Sergei Kariakin (BRP Can-Am) aborda visiblement les pièges de l’Altaï avec une prudence de Sioux, évitant toute prise de risque durant cette première partie d’étape marathon, le duo français réalise sans doute l’exploit de la journée en signant le 5ème chrono au scratch dans le classement auto.

CAMIONS : LA REVANCHE DE KARGINOV
Sur ce tracé de montagnards, les poids lourds ont roulé sur des œufs pour éviter les pièges. L’étape parfaite donc pour Andrey Karginov, Andrey Mokeev et Ivan Malkov (Kamaz- Master), vraiment malchanceux depuis le départ d’Omsk. L’ancien vainqueur de l’épreuve a fait parler toute son expérience pour signer une première victoire d’étape devant son équipier Edouard Nikolaev, offrant au team Kamaz-Master le premier doublé de ce rallye. Plus en retrait aujourd’hui, Dmitry Sotnikov (Kamaz-Master) a préservé son nouveau K5 pour conserver la tête du classement général. Mais l’exploit du jour nous vient le Néerlandais Mitchel Van den Brink. En tractant, Bogdan Karimov, la dernière recrue du team Kamaz-Master et Pascal De Baar, tous deux bloqués dans un passage de rivière, le plus jeune pilote de ce Silk Way Rally 2021, a perpétué un esprit de solidarité ancré depuis des lustres dans la catégorie camions.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*