Sébastien Loeb choisit Fabian Lurquin, validation Prodrive

Je déplume Mathieu Sarradori pour habiller Sébastien Loeb ! C’est ainsi ! Le nonuple Champion du Monde des rallyes, Loeb a choisi le remplaçant de Daniel Elena : Fabian Lurquin. Jusqu’ici, celui-ci naviguait Mathieu Serradori mais le chef d’entreprise du Sud de la France ne roulait pas assez pour que Fabian poursuive l’aventure avec le SRT.

Après avoir testé deux navigateurs à Dubaï, Fabian Lurquin et le motard Xavier de Soultrait (aucune expérience auto encore), Loeb a réfléchi quelques jours avant de porter son dévolu sur le Belge !

Une grosse et importante mission attend Fabian qui, avec habitude, fera de son mieux comme il le fit au côté de Mathieu pour mener à bien l’ambition de Loeb : remporter le Dakar ! Mais, l’équipage ne fera pas la différence si, la mécanique ne suit pas. A ce jour, Prodrive avec son BRX n’a rien prouvé sur le dernier Dakar et doit revoir sa copie de A à Z ! Quand un camion d’assistance arrive sur les lieux d’un incident de Loeb-Elena et que dans celui-ci, la pièce nécessaire n’est pas dans les casiers… là aussi, la logistique est à revoir très sérieusement.

Prodrive reçoit donc en son sein Fabian Lurquin qui passe ainsi navigateur officiel de l’équipe et portera certainement les couleurs de Red Bull comme son pilote. La vie du Belge va changer, de nombreux tests sont prévus avant le prochain Dakar dévoilé par David Castera au cours de l’Andalucia Rally.

Sébastien Loeb explique son choix : « L’approche de Fabian pour la course et son expérience de la discipline m’ont convaincu. A l’issue de la présentation du parcours du Dakar 2022 il y a quelques jours, j’ai constaté que la navigation aurait de l’importance, ce qui a scellé mon choix. Nous allons commencer à travailler avec Fabian et entamer un programme de préparation pour être complémentaire pour le Dakar… »

Des tests pour développer le BRX et, le rendre fiable est une chose, allez se mesurer à la concurrence sur de prochains rallyes en est une autre ! Soyons patient pour savoir où, Loeb-Lurquin et Roma se déplaceront pour se jauger par rapport à la concurrence.

Dernier point, Fabian aura la responsabilité aussi, de dompter son pilote encore en mode pilotage WRC… Or, le rallye-raid demande de la précision et du contrôle sur les pistes variées et souvent source de crevaisons en raison des pierres et des rochers planqués sous le sable ou le fesh-fesh. Ça aussi, il faut s’en imprégner…

Il faut savoir aussi que Matthieu Baumel a été contacté à maintes reprises pour quitter Nasser Al-Attiyah, la réponse du franco-andorran a, chaque fois, été négative. Sébastien Delaunay a été approché en février dernier, même réponse… et bien d’autres furent sollicités !

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*