CD Sport obtient 50% de podiums à Magny-Cours en FFSA GT !

Une équipe qui engage quatre voitures dans un meeting de deux courses dispose de huit opportunités de podium. A Magny-Cours, CD Sport en a obtenu quatre, soit 50% de réussite ! Fait remarquable, les pilotes ‘Am’ Jihad Aboujaoudé, Shahan Sarkissian, Aurélien Robineau et Paul Paranthoen ainsi que les ‘Silver’ Sébastien Baud et Enzo Joulié, ont décroché le tout premier podium de leur carrière en championnat de France FFSA GT dans la Nièvre. Les ‘Pro-Am’ du team, Edouard Cauhaupé et Jean-Ludovic Foubert, ne furent pas en reste, inscrivant deux fois des points dont un Top 5 dans une catégorie extrêmement relevée. Ce résultat d’ensemble, avec 100% des voitures à l’arrivée des deux courses, est une belle récompense pour une équipe qui a tout donné ce week-end !

#74 Enzo Joulié / Sébastien Baud : P3 / P2 (SILVER)
Le plus jeune équipage du championnat de France s’est battu bec et ongles pour entrer dans le Top 3 d’une catégorie très homogène cette année. La pole position en Silver signée par Enzo Joulié annonçait déjà le meilleur et la tendance s’est confirmée en course. Après avoir escaladé la troisième marche de leur premier podium samedi, Sébastien et Enzo se sont encore rapproché du haut du tableau en terminant 2ème en Silver dimanche. Ils ont ainsi entamé leur remontada au classement du championnat.

#4 Shahan Sarkissian / Jihad Aboujaoudé P2 / P7 (AM)
Les deux pilotes libanais attendaient depuis quelques temps ce premier podium. Ils l’ont obtenu avec la manière sous la forme d’une 2ème place à l’arrivée de la course 1, après avoir lutté jusqu’au bout pour la victoire. A souligner également, le 2ème temps de Shahan Sarkissian lors des essais qualificatifs, à moins d’un dixième de la pole en AM.

#3 Paul Paranthoen / Aurélien Robineau P4 / P3 (AM)
La Mercedes-AMG GT4 #3 n’a guère été épargnée ces derniers temps. Un changement de châssis s’est révélé nécessaire suite à l’accident de Nogaro. Lors des essais libres de Magny-Cours, la rupture d’une durit d’eau a forcé Paul Paranthoen à visiter le centre médical du circuit pour des brûlures aux pieds. Il a heureusement pu poursuivre son week-end en compagnie d’Aurélien Robineau. Après l’encourageante 4ème place de la course 1, ils se sont glissés eux aussi sur leur premier podium AM dimanche !

#2 Jean-Ludovic Foubert / Edouard Cauhaupé : P10 / P5 (PRO-AM)
Le parcours de l’équipage Pro-Am de CD Sport a commencé par différents soucis qui ont perturbé les qualifications et la course 1. Jean-Ludovic Foubert et Edouard Cauhaupé ne se sont pas découragés et, comme à Nogaro, ils ont réussi samedi comme dimanche de belles remontées : cinq puis six places gagnées pour culminer au 5ème rang de la course 2, en Pro-Am comme au général.

Laurent Cazenave, directeur sportif : « Je suis heureux d’avoir vu nos pilotes Am sur le podium. Ils cherchent à se faire plaisir en cherchant la perfo. Et c’est un vrai plaisir de leur faire plaisir ! Pour nos jeunes pilotes, ces premiers podiums vont contribuer à leur donner de la confiance, sans oublier une deuxième pole en Silver et des places de grille qui leur permettent de rivaliser dans le peloton, toutes catégories confondues. Il y a encore beaucoup de travail avant d’arriver à jouer le top 5 du général, c’est normal car Sébastien et Enzo viennent seulement de disputer leur troisième meeting en GT4. Il nous reste des dixièmes à grapiller sur le rythme de course mais ils ont envie d’apprendre. En ce qui concerne notre voiture Pro-Am, nous n’avons pas tout mis bout à bout en qualification et des problèmes électroniques ont contrarié la course 1. Malgré tout, on prend le point de la 10ème place et c’est important de marquer régulièrement. Édouard a réussi un relais costaud en course 2, il était dans le rythme des meilleures Mercedes une fois revenu dans le groupe de chasse et Jean-Ludo se rapproche des pilotes Bronze de référence. Enfin, il faut saluer le travail de l’équipe qui a été exceptionnel, à l’atelier pour changer la coque de la 3, dans les stands et lors des pitstops. »

Claude Degrémont, président-fondateur : « A Magny-Cours en 2020, nos voitures s’étaient montrées très rapides. On pouvait donc compter sur une bonne base, mais nous avons rencontré une succession de petits problèmes pénalisants pour la performance. Sur ce plan, la course 2 nous a rassurés, les efforts de l’équipe technique pour trouver des solutions n’ont pas été vains. Globalement, je suis très heureux de nos quatre podiums et de notre 5ème place en Pro-Am. Le championnat est très relevé et il n’est pas facile pour les moins expérimentés de s’affirmer face à des spécialistes qui maitrisent le sujet depuis longtemps. Maintenant, il faudrait pouvoir travailler plus sereinement, heureusement les voitures sont rentrées à l’atelier sans dégâts, on va pouvoir bien préparer les courses à venir. »

De fin mai à début juin, le rythme des compétitions sera effréné pour CD Sport. La GT4 European Series sera à l’honneur au Paul Ricard du 28 au 30 mai, et lors de cette manche à domicile, l’équipage Baud/Joulié voudra améliorer sa 8ème place au championnat Silver. Côté Pro-Am, Jean-Ludovic Foubert et Hugo Chevalier auront à cœur de transformer le potentiel entrevu à Monza en points sonnants et trébuchants. Le week-end suivant, alors que le proto Ligier LMP3 du team prendra le relais au Paul Ricard, l’effectif du championnat de France disputera le célèbre et toujours spectaculaire Grand Prix d’Albi !

Romane Didier,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*