Nicolas Baert revendique le titre en TCR Europe avec Comtoyou Racing et Audi Sport

– Sept meetings dont une manche belge à Spa-Francorchamps
– Le Champion Rookie 2020 affrontera une forte concurrence dans la plus importante compétition pour voitures de tourisme en Europe

Il faudra encore un peu patienter avant de profiter pleinement des luttes intenses caractérisant le TCR Europe, plus importante compétition pour voitures de tourisme du continent. Parmi les concurrents, on trouve la formation belge Comtoyou Racing, qui fait appel au jeune espoir Nicolas Baert. A 19 ans seulement, celui-ci a décroché le titre de Rookie en 2020, achevant le championnat à une solide troisième place finale. « L’ambition cette saison est de se battre pour le titre, mais cela promet de ne pas être simple, commente le jeune pilote de Waterloo. Le TCR Europe est une compétition de très haut vol, avec un plateau de grande qualité. » Baert pilotera pour l’occasion une Audi RS 3 LMS TCR alignée par Comtoyou Racing.

Les 8 et 9 mai, les inconditionnels de voitures de tourisme pourront revivre. En Slovaquie, la saison 2021 du TCR Europe prendra son envol, soit le premier d’une série de sept meetings, avec, comme le veut la tradition, deux joutes de 30 minutes par week-end. Après la Slovaquie, les concurrents mettront le cap sur le Paul Ricard et Zandvoort, avant la course à domicile pour Nicolas Baert. « Nous roulerons en effet dans le cadre des 24 Heures de Spa, soit l’un des rendez-vous phares de la saison sportive automobile en Belgique », explique Nicolas. « En tant que pilote belge intégré à un team belge, je me réjouis de me mêler à la lutte pour la victoire sur le légendaire Circuit de Spa-Francorchamps. Ce sera à n’en pas douter le temps fort de ma saison. » Après Spa, en seconde partie de saison, suivront le Nürburgring, Monza et Barcelone, où se tiendra la finale. « Nous espérons que d’ici-là, les contrariétés liées à la crise sanitaire auront disparu, et que les fans seront de retour sur les circuits. Car aujourd’hui, ils nous manquent vraiment. »

Solide plateau, grosses ambitions
Nicolas Baert sait que la lutte pour le titre sera tout sauf évidente, ce qui constitue en fait une donnée positive. « Je suis compétitif, ce qui signifie que si l’on se retrouve de nouveau avec 20 à 25 voitures au cœur de la bataille, cela donne encore plus l’envie d’aller de l’avant, poursuit le jeune loup résidant dans le Brabant wallon. J’aimerais d’ailleurs féliciter l’organisation du TCR Europe, car réunir un tel plateau en ces temps compliqués, c’est une belle performance. Le titre sera l’objectif, car faire mieux que la médaille de bronze de l’an dernier, cela signifie terminer premier ou deuxième. Un sportif veut avant tout gagner, donc je revendique le titre. Ma couronne chez les Rookies, je ne pourrai pas la défendre, mais le titre en TCR Benelux, je veux le rééditer. Cela reste une couronne qui figure au palmarès. »

La saison a déjà commencé
En attendant l’échéance du TCR Europe, Nicolas Baert a pris part à son premier week-end de course de la saison, au volant de la bien connue Toyota GT86 jaune du team d’Olivier Muytjens. « L’idée est d’apprendre à connaitre le Nürburgring, en lorgnant sur l’avenir. L’expérience en elle-même est en outre très amusante, et après la deuxième place conquise samedi dernier, j’aspire à remporter ma classe lors de la prochaine course. Elle est fixée le samedi 1er mai, et je me réjouis déjà ! »

C’est dans le cadre de la Nürburgring Langstrecken Serie que Nicolas Baert évoluera le 1er mai, soit une semaine avant le coup d’envoi de la saison TCR Europe sur le Slovakiaring.

 

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*