Alpine Elf Europa Cup : Même pour une dream team, rien n’est jamais gagné d’avance !

Mela Jean-Baptiste (fra), Autosport GP, Alpine A110 Cup, Junior, ambiance, portrait Race 2 during the 4th round of the Alpine Elf Europa Cup, from October 30 to November 1, 2020 on the Algarve International Circuit, in Portimao, Portugal - Photo Paulo Maria / DPPI

Après le doublé au classement général de l’Alpine Elf Europa Cup et le titre Junior décrochés en 2020, on pouvait penser chez les Lyonnais d’Autosport GP qu’il ne serait pas facile de faire mieux la prochaine fois. Il va pourtant bien falloir essayer cette année, avec un effectif revu à la hausse sur le plan qualitatif et quantitatif !

L’équipe fondée et dirigée par Gilles Zaffini se présente en effet au départ de la saison à Nogaro avec sept exemplaires de la splendide Alpine A110 Cup, qui, en adoptant la motorisation de l’A110S, offrira aux pilotes 300 chevaux, 30 de plus que l’an passé.

Cette armada comprendra des candidats au titre Junior, au titre Gentleman et au titre… tout court ! « Si on pouvait répéter notre réussite de 2020, ce serait exceptionnel » estime Gilles Zaffini. « Rien n’est jamais acquis, à chaque saison, il faut repartir d’une feuille blanche. Le championnat est long, la concurrence est affutée et on ne peut pas tout anticiper. Mais nous allons tout faire pour garder le cap, conserver la même rigueur, sans oublier de nous remettre en question. Nous allons relever ce nouveau défi dans le respect de nos valeurs. Et puis, être au départ cette année, c’est déjà une grande chance. »

On constate une subtilité sur la liste des engagés avec trois voitures inscrites sous la bannière Patrick Roger Autosport GP, en référence au soutien du célèbre chocolatier. « C’est un clin d’œil que nous souhaitions adresser à Patrick Roger qui est un véritable élément moteur, une source d’inspiration et un modèle pour le team depuis nos débuts en Alpine en 2018. Avec lui, nous n’avons aucune chance de perdre notre motivation ! »

Voici maintenant la revue d’effectif. Nous avons demandé à chaque protagoniste de nous parler, justement, de sa motivation à l’aube de ce nouvel exercice, en commençant par la plus jeune.

Lilou Wadoux (F), Alpine #44 Patrick Roger Autosport GP – Junior : Elle a plus que convaincu lors de sa première saison dans la catégorie : pour sa première expérience au volant d’une propulsion, la Picarde a su allier performance et combativité. « Après une saison au cours de laquelle j’ai beaucoup appris, il était naturel de continuer. Et cela ne pouvait être qu’avec Autosport GP, un team dont je me sens très proche et que je veux aider à conserver son titre. Le classement général m’intéresse plus que le Junior. »

Jean-Baptiste Mela (F), Alpine #1 Autosport GP – tenant du titre : Le champion 2020 a finalement décidé de repartir pour une nouvelle campagne. L’objectif du jeune Corse sera forcément la conquête d’un deuxième titre. « J’aurai la même voiture, le même ingé et le même mécano, dans le même team qui m’inspire une confiance totale. Remettre son titre en jeu, c’est stimulant, surtout avec une voiture plus puissante, dont le comportement sera un peu différent. Il faut travailler et ne pas s’endormir sur ses lauriers ! »

Simon Tirman (F), Alpine #08 Autosport GP – Junior : Lors de sa dernière apparition en course, il était membre de l’Equipe de France FFSA Circuit et courait en Formula Renault 2.0… Sept saisons ont passé et Simon Tirman est de retour ! « Je me suis consacré à mes études et à mon entrée dans le monde du business mais aujourd’hui, j’ai envie de passion et de compétition. Dans ma vie professionnelle et personnelle, j’ai besoin de la précision et du sens du détail que l’on retrouve dans le sport de haut niveau. Mon but est de gagner et de progresser dans les disciplines GT/Proto, mais aujourd’hui, bien sûr, mes objectifs professionnels sont prioritaires. L’Alpine Elf Europa Cup a contribué à me motiver pour ce retour car je trouve la formule séduisante, au niveau du budget, de la compétitivité et de l’attractivité pour les sponsors. »

Thomas Dagoneau (F), Alpine #72 Autosport GP : Le Sarthois s’est fait un nom en endurance, particulièrement aux 24 Heures du Mans, dont il a pris le départ et vu l’arrivée à deux reprises en 2013 et 2018. Lui aussi fait son retour après avoir consacré son énergie au lancement d’une piste de karting dans la région de Tours. « L’Alpine a nourri ma motivation, elle est française et elle véhicule une image marketing très positive. C’était le moment ou jamais pour me lancer, l’année de l’arrivée d’Alpine en F1 et en Hypercar aux 24 Heures du Mans ! Et puis, je connais Gilles Zaffini depuis plus de dix ans et pour la première fois nous avons l’occasion de porter un projet commun. »

Laurent Hurgon (F), Alpine #69 Patrick Roger Autosport GP : Pilote d’essai Renault Sport Cars dans la vie, le pilote LS Group connait l’Alpine sur le bout des doigts pour avoir travaillé sur le développement de la version route. Il entame sa quatrième saison avec la version Cup qu’il a menée sur la deuxième marche du podium en 2020. « La concurrence va être rude cette année, on voit arriver pas mal de jeunes, de quoi me motiver encore davantage. La voiture a plus de puissance, et elle a aussi plus de couple. Il n’est pas impossible que nous puissions passer certains virages avec un rapport de plus. Ce qui est sûr c’est que je ne vais rien lâcher pour offrir à mon partenaire LS Group les meilleurs résultats possibles. »

Grégory Romano (MC), Alpine #33 Autosport GP – Gentleman : Ce Monégasque passionné de sports extrêmes avait déjà gouté à l’Alpine Elf Europa Cup lors de sa première édition en 2018. Il s’était classé 3ème des Gentlemen. Pour lui aussi, l’appel de l’Alpine a été le plus fort. « C’est après avoir réchappé d’un accident d’hélicoptère que j’ai décidé de devenir pilote auto. J’ai fait partie des premiers propriétaires de l’Alpine A110 de série et l’Alpine Elf Europa Cup est la compétition mono-marque qui m’a le plus emballé. Depuis mes débuts, je ne sais pas comment le niveau a évolué alors disons que j’aimerais faire au moins aussi bien qu’en 2018 ! J’ai également hâte de retrouver l’ambiance du paddock que j’avais trouvée géniale. »

Pierre Macchi (F), Alpine #18 Patrick Roger Autosport GP – Gentleman : Fidèle à l’Alpine Elf Europa Cup depuis la toute première course de la série au Paul Ricard en 2018, Pierre nous revient avec la volonté de briller dans la catégorie Gentleman. « Ma motivation est énorme ! Quand je pense qu’en plus nous aurons davantage de chevaux sous le pied… Mon but sera de progresser et d’être plus investi dans la course. Alors les résultats devraient suivre naturellement. »

La saison de l’Alpine Elf Europa Cup débute à l’occasion de ce week-end pascal (du 3 au 5 avril) à Nogaro dans le Gers.

Romane Didier,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*