Dakar Étape 8 Moto : Nacho Cornejo est loin de respirer au général…

L’étape 8 du Dakar se solde par une victoire du Chilien Nacho Cornejo, sa première sur cette édition après avoir conclu l’exercice 2020 de la même façon. Il conforte son avance au général avec +1’06 de mieux que le grand Toby Price impressionnant une nouvelle fois dans cette étape.

Ce matin, le Chilien parti en deuxième position, accusait un retard de 1 seconde sur l’Australien et conclut la seconde partie du marathon avec un peu plus d’une minute d’avance… C’est dire le match que s’offre Honda et KTM si près du but amis, à de nombreux kilomètres de Jeddah.

Fait important sur cette étape : l’accident du français Xavier de Soultrazit, 4ème au général la veille. Il chuta au km267 de la spéciale et annonça son abandon une fois installé dans l’hélicoptère qui le transférait sur l’hôpital de Tabouk pour des examens radiologiques complémentaires. Un immense coup dur pour le français qui depuis le départ était le porte-drapeau des tricolores au guidon de son Husqvarna privée.

Sur la 3ème marche du podium de la journée, l’américian Ricky Brabec tenant de la victoire 2020 est aux aguets  occupant la 6ème place du général. C’est Sam Sunderland en troisième position à 5’57 le plus apte à démolir la construction des deux premiers. Le britannique vainqueur en 2018 se montre d’une grande discrétion mais d’ici vendredi, il pourrait se rappeler aux bons souvenirs de tous !

Il faut descendre à la 14ème place pour trouver le 1er français du général : Adrien Van Beveren (Yamaha), le beau-frère de Sam Sunderland. Celui-ci accuse un retard de 50’30 sur le leader, il lui sera difficile de gommer ce grand écart sur les quatre prochaines étapes de ce Dakar restantes à disputer !

Marie-France Estenave

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*