Le Sprint Final pour les pilotes Driving Koncept

Après seulement 3 mois de compétitions, les pilotes de la « Scuderia Driving Koncept » se préparent déjà au sprint final de cette année 2020 perturbée par la pandémie mondiale.

Du sinueux E-prix de Berlin à la rapide ligne droite des Hunaudières, les pilotes DK ont brillé sur tous les fronts, avec des victoires et des podiums aux quatre coins de l’Europe. Retour sur un début de saison dense et intense qui n’aura jamais perturbé la motivation et la détermination de nos poulains.

– Vous êtes finalement très vite rentrés dans le bain de ce programme qui s’enchaîne week-end après week-end ?
« En effet, nous avons dû prendre la direction de la Porsche Supercup au pied levé pour Marvin Klein. Le calendrier initial le faisait démarrer en Cup France, mais les évènements du début d’année en ont décidé autrement. Marvin s’est donc retrouvé d’entrée de jeu face aux meilleurs pilotes de la discipline. Le challenge a été énorme pour notre espoir, mais nous sommes très heureux de l’avoir vu progresser pour sa première saison internationale. Il s’est battu aux avant-postes tout l’été, ce qui l’a classé vice-Champion Rookie avec plusieurs victoires dans cette catégorie. A lui maintenant de confirmer sur les circuits de la Cup France, où il enchaine déjà les podiums. »

– Un été 2020 international, et électrique…
« …C’est le mot ! Dans la foulée de la Porsche Supercup, nous avons fait progresser Greg Segers sur la finale du Jaguar I-PACE eTROPHY devant le gratin de la Formula E. Fort de l’expérience acquise au volant de plusieurs GT ces deux dernières années, Greg a tout de suite été au niveau de ses adversaires de classe mondiale. La maitrise de ces autos électriques est pourtant très particulière, mais notre pilote engagé par Jaguar China Racing s’est adapté à une vitesse incroyable, l’aboutissement de deux ans de travail sur les circuits européens. »

– Nous sommes tellement fiers du travail accompli avec Greg qu’il rejoint d’ailleurs le staff de la « Scuderia DK » dès cette fin de saison en tant que coach ! Nous avons une confiance totale dans son approche, et son talent parle désormais de lui-même lorsqu’il est en piste.
« Focus également sur l’excellent début de saison de John Filippi en TCR Europe. Fraichement intégré au Team Target Compétition. Le natif de Bastia a décroché la pole position et un podium lors de la manche d’ouverture au Castellet. Nous lui souhaitons de terminer la saison encore plus fort au volant de sa Hyundaï I30. »

– Une véritable montée en puissance semaine après semaine, pour finir cette tournée internationale en beauté aux 24 Heures du Mans, avec un projet d’envergure autour de Timothé Buret ?
« Nous avons en effet trouvé un super volant pour Tim cette année au Mans. Il avait déjà montré de très belles choses ces dernières saisons en LMP2, et nous souhaitions maintenant qu’il confirme en piste. Une opportunité incroyable s’est présentée chez DragonSpeed pour épauler Juan-Pablo Montoya, qui chasse la triple couronne, et Mémo Rojas, double champion ELMS. Dès les premiers tours de roues jeudi à la course des 24H, Timothé a brillé en piste avec des chronos à la hauteur de ses illustres coéquipiers, et dans les stands avec un feedback technique complet et efficace. Une aventure incroyable qui aura certainement de belles suites pour Tim. »

– Pendant cette tournée internationale, le coach Antoine Weil enchainait lui aussi les succès, mais avec les élèves des championnats & coupes de France cette fois…
« C’est vrai que cette saison 2020 est un véritable challenge de logistique et Tonio a vraiment assuré de son côté également. La préparation a démarré très tôt pour nos pilotes Caterham qui se sont vite mis dans le rythme. Avant de filer à Berlin, Greg Segers a montré la voie de la victoire en Caterham 420R, où Bruno Noregral et Francis Chatelain ont ensuite réitéré la performance également ressentie en Ligier Cup, avec deux victoires de Hugo Rosati, puis en Alpine Cup, avec des podiums de Franc Rouxel et Stéphane Proux qui décroche également sa première victoire dans la catégorie ‘gentlemen’. »

-On parle des victoires dans les catégories modernes, mais vous avez aussi débouché le champagne sur L’Historic’ Tour ?
« En effet cette année nous vivons une très belle saison en Historique. Les podiums et les victoires se sont enchainés entre Christian Vaglio-Giors, Marc Faggionato, Augustin Sanjuan et Éric Lecluse, et on a même vibré jusqu’au bout dans une fantastique bataille pour la couronne ‘Monoplaces/Protos’. Le titre de champion de France échappe malheureusement de 5 petits points à Christian, mais la revanche l’année prochaine sera fantastique. »

Avant de nous tourner vers 2021, l’heure du sprint final de cette saison 2020 a sonné.

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*