Équipe de France FFSA Circuit : Victorieux à Zandvoort, Martins reste en tête de la FR Eurocup

Victor Martins a signé son 4ème hat-trick de la saison en triomphant dans la première course de Zandvoort. Deuxième de la seconde manche, il reste leader au classement général à mi-saison.

Bis repetita…
Les week-ends se suivent et se ressemblent en Formule Renault Eurocup et ce n’est pas Victor Martins qui s’en plaindra. Vainqueur de trois des quatre dernières courses avant l’étape néerlandaise qui marque la mi-saison, le pilote de l’Équipe de France FFSA Circuit continue d’enchaîner son triptyque de prédilection : pole position, victoire et meilleur tour en course.

Dominateur lors des deux séances d’essais libres, Victor a confirmé sa maîtrise de la nouvelle mouture du tracé de Zandvoort, doté de deux bankings qui pimentent le célèbre circuit batave. « Je ne connaissais pas ce circuit, mais je l’ai rapidement trouvé très excitant. Les deux bankings sont très agréables, on peut y rentrer avec beaucoup de vitesse et la sensation est assez grisante ! » sourit Victor. Le Français a accentué sa domination en signant sa 5ème pole position de la saison, la 16ème de sa carrière en Formule Renault Eurocup, avec une marge de 127 millièmes sur son grand rival, Caio Collet. Le reste du peloton a regardé les débats à distance, accusant au mieux une seconde de retard sur Victor.

A l’instar des deux meetings précédents, Victor a capitalisé sur sa pole position pour faire cavalier seul en course en signant le meilleur tour en course et en gérant son avance une fois à l’abri. « Quatre victoires en cinq courses, c’est très positif ! C’est aussi la manière donc nous les avons acquises qui est intéressante et qui souligne la qualité du travail de toute l’équipe. J’ai pu creuser l’écart en début de course, puis gérer mon avance. »

… et bis repetita !
La seconde séance qualificative, disputée sur une piste humide par endroits mais qui a progressivement séché, a donné lieu a une sévère empoignade au sommet de la hiérarchie. Victor Martins et Caio Collet se sont rendus coup pour coup et c’est le Brésilien qui a eu le dernier mot en subtilisant la pole position au Français dans son dernier tour, lorsque la piste était à son optimum d’adhérence.

L’histoire a bégayé avec, comme à Magny-Cours deux semaines plus tôt, un succès de Collet devant Victor, toujours proche du pilote de São Paulo, mais jamais en mesure d’effriter sa confiance. Victor repart donc de Zandvoort avec la même avance de deux points sur Collet. « Globalement c’est un très bon week-end. Nous avons exploité notre package au maximum de ses possibilités. Je regrette simplement une petite erreur dans mon tout dernier tour de qualifications, dimanche, car ça a offert la pole position à Caio. Mais nous marquons de bons points et nous restons en tête » conclut Victor.

David contre Goliath
Dans la foulée de ses belles dispositions de Magny-Cours, Hadrien David a poursuivi sa montée en puissance aux Pays-Bas. Auteur du 7ème meilleur chrono de la première séance d’essais libres, le second pilote de l’Équipe de France FFSA Circuit engagé en Formule Renault a signé une probante 5ème meilleure performance en qualifications. Hélas, malgré tout son talent, David n’a rien pu faire contre la toute-puissance de la mécanique… « Mon embrayage a lâché au moment du départ… c’est la première fois que ça m’arrive et c’est frustrant car en partant d’aussi haut sur la grille on avait de grandes ambitions » regrette Hadrien.

En lutte pour la pole position des secondes qualifications, Hadrien pointait à la 2ème place derrière Victor avant une neutralisation de séance. Mais un aileron cassé à la suite d’un léger écart l’a fait plonger au 15ème rang. Hadrien a livré de beaux duels pour remonter à la 11ème place, à la porte des points et pourtant à seulement 6 secondes de la 6ème place. « C’est un week-end très frustrant, mais il faut retenir la progression », insiste Hadrien, « Nous étions 16ème en qualifications à Imola, 13ème en Allemagne, 9ème à Magny-Cours et à Zandvoort, si j’avais mis mes meilleurs partiels bout à bout, j’aurais été 3ème sur la grille ! J’ai fait le 4ème meilleur tour en course et dans la seconde qualification, je ne peux m’en prendre qu’à moi-même, mais le potentiel était là. On aurait pu viser le podium par deux fois et j’espère qu’on y montera à Barcelone, à la maison car une partie de ma famille y habite. Je serai à une petite heure du circuit, j’aurai le soutien familial et ce serait fabuleux de monter sur le podium là-bas ! » conclut Hadrien.

Changement d’équipe
Hadrien David et Giuliano Alesi ont un point commun. En plus d’être membre de l’Équipe de France FFSA Circuit, ils pilotent pour le compte de MP Motorsport. Après une première partie de saison frustrante avec la débutante HWA Racelab, le Provençal a en effet saisi l’opportunité de rejoindre MP Motorsport. « C’est une équipe qui a obtenu quelques bons résultats cette année et j’espère que ce nouvel environnement me permettra de me concentrer pleinement sur mon pilotage », explique le Français.

Giuliano Alesi a passé un week-end studieux et sérieux à s’intégrer dans la structure néerlandaise. En qualifications, cette dernière a opté pour une stratégie décalée qui s’est retournée contre ses deux pilotes qui n’ont pas pu faire un tour clair en fin de séance. Giuliano a dû se contenter de la 21ème place sur la grille de départ, mais il est remonté à la 14ème place finale grâce à une course solide. Le lendemain, la course Sprint a brutalement pris fin au 7ème tour à la suite d’une violente sortie de route de Luca Ghiotto et Jack Aitken, heureusement sans gravité pour les deux hommes.

Formule Renault Eurocup
Victor Martins
Course 1 : Position sur la grille : pole – Résultat : Victoire
Course 2 : Position sur la grille : 2ème ; Résultat : 2ème
Championnat : Leader avec 176 points.

Hadrien David
Course 1 : Position sur la grille : 5ème – Résultat : 16ème
Course 2 : Position sur la grille : 15ème ; Résultat : 11ème
Championnat : 14ème avec 22 points.

Formule 2
Giuliano Alesi
Course 1 : Position sur la grille : 21ème – Résultat : 14ème
Course 2 : Position sur la grille : 14ème ; Résultat : 16ème
Championnat : 17ème avec 8 points.

Prochaines courses : 10-11 octobre à Barcelone pour la Formule Renault Eurocup et 28-29 novembre à Bahreïn pour la F2.

Communiqué FFSA,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*