GT4 European au Nurburgring: Déjà un meilleur tour en course pour Antoine Potty

Antoine Potty l’avait déjà démontré à Imola et Misano : il apprend vite ! Pour sa première saison en GT4 European Series, le jeune Belge de 17 ans doit apprivoiser la toute nouvelle Toyota GR Supra GT4 de l’équipe CMR, découvrir de nouveaux circuits et un tout nouveau championnat. Mais avec un meilleur tour en course et une solide remontée, sa prestation sur le Nürburgring n’est pas passée inaperçue.

Deux jours après sa rentrée scolaire, Antoine Potty était déjà de retour sur les circuits le week-end dernier. Et si l’étudiant en sciences-math aborde sa rhétorique avec tout le sérieux nécessaire, c’est bien la compétition automobile qui le motive au plus haut point. À 17 ans, l’ex-kartman s’attaque pour la première fois à une saison complète au niveau international. Après les circuits italiens d’Imola et Misano, il découvrait cette fois le Nürburgring dans sa version ‘Grand Prix’.

Malgré des essais assez compliqués, Antoine s’est distingué lors de la première course. « Je partais depuis la 8ème position », raconte le citoyen d’Hamoir. « Aux essais, j’étais à moins de 2 dixièmes de seconde de mon expérimenté équipier Stéphane Lémeret, ce qui était plutôt pas mal. Mais nous voulions tous les deux remonter dans le classement. »

Avec des réglages mieux adaptés, Antoine faisait mieux que cela : après avoir perdu deux places dans la cohue du premier virage, il accumulait les dépassements et s’offrait en outre son premier meilleur tour en course en GT4 European Series. « Le rythme était bon, en effet », souriait-il. « Au passage, je me suis offert une belle passe d’armes avec Bas Schouten, le leader du championnat. Je l’ai dépassé au freinage de la chicane pour prendre la 4ème place, mais nous nous sommes légèrement touchés. J’ai terminé mon relais au 4ème rang, mais j’ai ensuite été pénalisé parce que les officiels ont estimé que j’avais coupé la piste dans cette manœuvre. Notre 9ème position au général, la 7ème en Silver Cup, ne correspond donc pas du tout au potentiel affiché. Franchement, nous aurions pu monter sur le podium ! »

Pour la Course 2, l’équipier d’Antoine, Timothé Buret, s’élançait lui aussi depuis la 8ème place. Mais un malheureux incident dès le premier virage et la pénalité qui s’en suivait compromettaient les chances du duo de l’équipe CMR, finalement classé au 11ème rang.

« Je ne suis pas satisfait des résultats », peste Antoine. « Mais je suis très heureux de ma progression ce week-end. La vitesse était là ! La collaboration avec CMR et les ingénieurs du Toyota Gazoo Racing est excellente. J’apprends énormément et je me régale au volant. Vivement la suite ! »

Une suite qui passera par le littoral hollandais, sur le Circuit de Zandvoort, du 25 au 27 septembre prochains.

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*