Retour de Thomas Laurent en ELMS

Thomas Laurent sera cette saison de retour en European Le Mans Series au volant de l’Oreca 07 n°39 aux côtés d’Alexandre Cougnaud et James Allen. Le jeune vendéen a fait ses armes en LMP3 en ELMS en 2016 et où il a été nommé Rookie de l’année. Il gagne également la même année Road To Le Mans avec Jackie Chan DC Racing.

En 2017, Thomas Laurent a remporté les 24 Heures du Mans en LMP2 dès sa première tentative avec Jackie Chan DC Racing, tout en se classant deuxième du classement général.

Il pilotera ensuite en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA (WEC) avec Rebellion Racing avant d’intégrer Signatech Alpine pour la saison 2019-2020.

– Thomas, vous piloterez pour la saison 2020 en European Le Mans Series, où vous avez été nommé Rookie de l’année en 2016 et aussi en WEC. Qu’est ce qui a motivé ce choix ?
Thomas Laurent : « J’ai été nommé meilleur rookie ELMS en 2016, j’en garde vraiment un très bon souvenir. L’ELMS est un championnat qui me tenait vraiment à cœur et j’étais fier d’en faire partie en LMP3 pour ma première année. Le plateau 2020 affiche un énorme potentiel, avec un haut niveau de compétition et beaucoup de LMP3 & LMP2 engagés, d’où mon choix de revenir en ELMS cette année.
« Personnellement, j’ai besoin de roulage, pour être plus à l’aise en WEC, sachant qu’on utilise les mêmes voitures que ce soit chez Graff ou chez Alpine.
« J’avais également très à cœur de revenir en ELMS et je suis certain que nous avons toutes les armes pour nous battre pour la victoire donc ça va faire du bien. Ça fait deux ans que c’était compliqué pour moi d’être aux avant-postes, notamment chez Rebellion avec la domination des Toyota (en WEC) Je suis donc très content de revenir en ELMS et hâte d’être aux tests à Barcelone pour retrouver l’ambiance, voir ce que nous sommes capables de faire dès le début de cette saison. Nous allons essayer de frapper fort pour faire peur à la concurrence ! Je suis là pour accumuler de l’expérience, gagner des courses, faire de bons résultats pour aller chercher le titre à la fin de l’année. »

– Vous allez retrouver chez Graff Alexandre Cougnaud, avec qui vous avez déjà partagé le volant, et votre ancien ingénieur de chez Jackie Chan DC Racing. Cela vous a-t-il aidé dans votre décision de rejoindre l’équipe ?
Thomas Laurent : « Je vais effectivement rejoindre deux personnes que je connais très bien. Avec Alexandre déjà, nous sommes tous les deux vendéens, j’ai donc passé pas mal de temps avec lui aux Sables d’Olonne ou sur les circuits. On a fait Road To Le Mans ensemble en 2016, qu’on a d’ailleurs gagné. J’ai donc de très bons souvenirs avec lui. Sur le papier, je pense que c’est un des meilleurs pilotes Silver du championnat, en attendant la liste complète et voir qui nous avons en face de nous. Je suis très content d’avoir Alexandre dans l’équipe car je ne connais pas encore James (Allen).
« La deuxième très bonne nouvelle est que je vais également retrouver Greg Wheeler, mon ingénieur du Jackie Chan DC Racing quand nous avons gagné Le Mans et été vice-champion du monde et ça a vraiment été le petit plus pour intégrer Graff. J’ai toute confiance en lui, il m’a dit que l’équipe était top avec de supers mécaniciens, que c’était une équipe jeune et dynamique et c’est tout ce que je recherchais. Je pense qu’on a beaucoup de choses en commun, je connais très bien Greg, j’ai une confiance aveugle en lui et je sais qu’il sait régler une voiture. Nous avons une bonne complicité et j’ai vraiment hâte que la saison commence car ça me démange de rouler dans sa voiture avec les set-up qu’il sait si bien faire. »

– Quel est votre objectif pour cette nouvelle saison en European Le Mans Series ?
Thomas Laurent : « L’objectif est clairement de rouler le plus possible pour acquérir de l’expérience dans la voiture. Comme nous avons la même voiture chez Graff et chez Alpine, je vais pouvoir m’entrainer deux fois plus ce qui peut être que positif. Nous sommes là pour aller chercher des victoires, des podiums et surtout le titre à la fin de la saison. On va tout faire pour atteindre notre but, nous avons un très bon équipage qui peut, je pense, nous permettre de faire de très bonnes performances. L’équipe a assez d’expérience pour avoir préparer une voiture assez fiable et Greg, mon ingénieur va régler la voiture aux petits oignons ! C’’est vraiment un tout et je pense que l’on a une équipe de choc pour cette saison, j’espère que les autres ont peur de nous parce qu’on est là pour la gagne ! »

Sophie Liger,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*