Michelin maître de la Rolex 24 at Daytona

Une nouvelle famille de pneus réussie et un soutien d’équipe efficace ont permis d’établir un nouveau record en nombre de tours et distance.

Après sa saison inaugurale très aboutie en tant que fournisseur officiel de pneus à l’International Motor Sports Association (IMSA), l’édition 2020 de la Rolex 24 at Daytona a d’ores et déjà offert a Michelin la possibilité de briller aussi bien sur la piste que dans les paddocks.

La manche d’ouverture du WeatherTech SportsCar Championship 2020 a parfaitement illustré le bien fondé des évolutions technologiques apportées aux pneumatiques durant l’intersaison, ainsi que les progrès réalisés sur la qualité et l’efficacité de l’accompagnement offert par Michelin à ses partenaires.

Michelin a en effet introduit cette saison une nouvelle famille de pneus pour les catégories Dpi et LMP2 qui a permis à ses partenaires de tenir un rythme à la fois élevé et constant tout au long de la course la plus longue de la saison. Ainsi, en bouclant 833 tours, soit 2 965 miles (4 772 kilomètres), la Konica Minolta Cadillac DPi-V.R No.10 a établi un nouveau record.

Cette performance constante dans la durée, qui constitue le leitmotiv des pneus Michelin en Endurance, est le cœur même du savoir-faire du manufacturier français. Elle est au centre de la stratégie de développement du Groupe, dont la performance et la sécurité des pneumatiques sont faites pour durer kilomètre après kilomètre.

Avec près de 12 000 pneus MICHELIN® Pilot® Sport GT disponibles pour les partenaires durant le week-end, la compétition est une fantastique plateforme de développement où Michelin conçoit et valide ses innovations. D’abord, ce sont les équipes et les pilotes qui profitent des progrès technologiques. Ensuite, de par l’analyse des performances, Michelin identifie les nouvelles technologies susceptibles d’apporter des bénéfices aux automobilistes. Enfin, après avoir industrialisé les meilleures innovations, Michelin lance sur le marché des nouvelles familles de pneumatiques plus sûrs, plus performants et plus efficaces sur le plan énergétique.

La 58ème édition de la Rolex 24 at Daytona a connu un franc succès. Les zones de parking pour les motor-homes affichaient complet. Le public a apprécié le riche plateau composé de 17 marques automobiles inscrites à la compétition IMSA, qui ont présenté leurs meilleurs équipes et pilotes à une foule enthousiaste.

En piste, les nouveaux pneus Michelin IMSA Prototype Medium ont permis d’assurer à la fois performance et régularité sur une vaste plage de températures. Pendant les 24 heures de course la piste a fortement évolué en atteignant un pic de 28°C samedi en début d’après-midi, pour plonger ensuite durant la nuit jusqu’à 8°C.

Durant la nuit, les concurrents de la Rolex 24 at Daytona 2020 ont bouclé une série de 280 tours consécutifs sous drapeau vert, soit un tour de moins que les 1 000 miles sans neutralisations. Cela a permis à Michelin d’établir le nouveau record de distance à la fin de la course : 2 965,48 miles (4 772 kilomètres), avec une amélioration de 25 tours et 89 miles.

Tony Ménard, directeur de Michelin Motorsport pour l’Amérique du Nord a déclaré : « Les conditions très variées rencontrées durant les 24 heures de course, les situations où le pilotage devient très exigeants pour les pneus, ainsi que la nécessité de maintenir les chronos constants sur la durée d’un relais, ou même de plusieurs relais, sont les raisons qui permettent à Michelin d’utiliser l’Endurance comme une précieuse plateforme de développement.
« La Rolex 24 at Daytona est une course unique de par son niveau d’exigence, auquel le pneu est constamment soumis. Nous apportons à nos partenaires des solutions qui, nous en sommes convaincus, permettent d’améliorer les performances et l’efficacité en course. Pour accompagner chaque partenaire vers le succès, nous avons une équipe d’ingénieurs et d’experts en pneumatiques que nous mettons à sa disposition. »

CITATIONS D’APRÈS-COURSE : DAYTONA INTERNATIONAL SPEEDWAY
La classe GT Le Mans reste la seule catégorie au sein de l’IMSA ouverte à plusieurs fournisseurs de pneus. Michelin travaille avec chacune des équipes pour développer une famille de pneus au mélange de gommes souples, moyennes et dures, spécifiquement réglée pour chaque constructeur. Cette différence a contribué à la victoire de catégorie glanée par BMW aujourd’hui.

– John Edwards, vainqueur de la catégorie GT Le Mans, sur la BMW M8 GTE #24 du BMW Team RLL : « J’ai demandé à l’équipe d’utiliser le pneu MICHELIN Medium, et j’ai pensé que c’était notre seule chance de prendre la tête à la fin du relais. Nous avions perdu notre avance, et nous avons poussé pour récupérer et maintenir la position jusqu’à la fin. Jesse était deuxième, et j’ai dit que j’avais toute confiance et, qu’avec les pneus Medium nous serions meilleurs sur la distance. Il a prouvé que j’avais raison ! »

– Ryan Briscoe, vainqueur au classement général de l’épreuve avec la Konica Minolta Cadillac DPi-V.R No.10 : « Le comportement de la voiture a été constant tout au long de la course. Il y a eu quelques modifications de l’aérodynamique à l’avant durant la nuit, ce qui a été positif. Faire ses débuts sur ces nouveaux pneus Michelin lors d’une course de 24 heures, c’est avoir acquis la même expérience que celle que l’on accumule lors de 4 épreuves plus courtes. »

VAINQUEURS : Daytona International Speedway
Michelin félicite les vainqueurs de la Rolex 24 at Daytona 2020.
Rolex 24 at Daytona (WeatherTech Championship)
DPi : Renger van der Zande, Ryan Briscoe, Scott Dixon, Kamui Kobayashi, No. 10 Konica Minolta Cadillac DPi-V.R
LMP2 : Ben Hanley, Henrik Hedman, Colin Braun, Harrison Newey, No. 81 DragonSpeed ORECA 07
GTLM : John Edwards, Jesse Krohn, Chaz Mostert, Augusto Farfus, No. 24 BMW Team RLL BMW M8 GTE
GTD : Bryan Sellers, Madison Snow, Corey Lewis, Andrea Caldarelli, No. 48 Paul Miller Racing Lamborghini Huracan GT3 Evo

BMW Endurance Challenge (MICHELIN Pilot Challenge)
GS : Dylan Murry, Jim Cox, Jeroen Bleekemolen, No. 35 Riley Mercedes-AMG GT4
TCR : Gavin Ernstone, Jon Morley, No. 61 Roadshagger Audi RS3 LMS TCR

Les meilleurs résultats provisoires de la Coupe Michelin d’Endurance de l’IMSA sont indiqués ci-dessous. La Coupe Michelin d’Endurance IMSA récompense les performances à la 6ème, 12ème, 18ème et 24ème heures de la Rolex 24 at Daytona. Celle-ci est la première des quatre courses les plus longues du calendrier IMSA.
DPi : #10 Konica Minolta Cadillac DPi-V.R
LMP2 : #52 PR1/Mathiasen Motorsports ORECA 07
GTLM : #24 BMW Team RLL BMW M8 GTE
GTD : # 48 Paul Miller Racing Lamborghini Huracan GT3 Evo

PROCHAIN EVENEMENT :
– La prochaine manche du Championnat IMSA, les Mobil 1 Twelve Hours of Sebring, se déroulera à Sebring (Floride) du 18 au 21 mars 2020. Le week-end, appelé Super Sebring, aura par vedette les trois séries IMSA auxquelles Michelin participe, ainsi qu’une épreuve de 1 000 miles dans le cadre du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA.

Le mois prochain, le FIA WEC fera étape au Texas, avec la course Lone Star Le Mans organisée sur le Circuit des Amériques les 22 et 23 février 2020.

Alessandro Barlozzi,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*