Fernando Alonso décroche son premier podium avec Toyota Gazoo Racing

Fernando Alonso vient de signer avec Toyota Gazoo Racing son tout premier podium en rallye-raid, à l’issue d’une belle prestation au rallye tout-terrain d’Al Ula-Neom qui s’est disputé en Arabie Saoudite du 5 au 9 novembre. Pour leur troisième participation seulement à ce type d’épreuve, Fernando et son copilote Marc Coma ont remporté le trophée de la troisième place – un résultat inédit depuis les débuts de leur préparation au Rallye Dakar il y a deux mois de cela.

Les deux premières des quatre spéciales se déroulaient à proximité d’Al Ula, une ville située au nord-ouest du pays. Constituées de deux boucles quotidiennes d’environ 220 km, elles offraient un mix de désert, de sections de sable jonchées de pierres et de pistes rocailleuses. Pour Fernando et Marc, cette épreuve représentait un nouveau défi : courir en terrain inconnu face à un parterre de spécialistes locaux du rallye-raid.

Pourtant, dès la première spéciale, le duo ibérique menait son Toyota Hilux flambant neuf à la quatrième place, après avoir affronté la poussière des premiers concurrents et en terminant à 7 min 24 sec seulement de la voiture de tête. Dans la mesure où le Hilux n’avait que 20 km au compteur à son arrivée en Arabie Saoudite, l’équipage a préféré jouer la sécurité pour cette spéciale d’ouverture.

Après un quasi sans-faute sur un itinéraire identique à celui de la journée précédente et alors qu’ils cherchaient à réduire l’écart, Fernando et Marc ont crevé en fin de spéciale, une zone empierrée. Le changement de pneu leur a fait perdre environ 2 min et 30 sec, creusant de 7 min 35 sec supplémentaires l’écart avec le leader, tout en préservant leur quatrième place au classement général.

Les deux dernières spéciales avaient lieu près de la ville futuriste de Neom, qui longe le Golfe d’Aqaba et la Mer Rouge à 460 km environ au nord-ouest d’Al Ula. Dans des conditions et sur un terrain dépaysants, un road-book piégeux a poussé les concurrents dans leurs derniers retranchements.

Malgré ces difficultés, Fernando et Marc ont tenu le rythme tout au long de l’avant-dernière spéciale, où ils ont signé le troisième temps et n’ont concédé que 17 secondes à l’équipage de tête après quelque 180 km de course.

À la faveur d’un abandon en soirée, c’est en troisième position que les deux Espagnols ont pris le départ le dernier jour où leur régularité a été récompensée par un podium au classement final, malgré quelques pertes de temps dues à des inexactitudes du road-book et à des pièges de navigation. Les partiels traduisent une remarquable rapidité, signe que l’équipage a déjà atteint un haut niveau en rallye-raid malgré son manque relatif d’expérience, puisque les deux hommes débutent dans cette discipline.

L’Al Ula-Neom Cross-Country Rally 2019 est le dernier des trois rallyes-raids inscrits à l’agenda de Fernando et Marc, dans le cadre de leur programme d’entraînement intensif au Dakar 2020. Ils ont d’abord participé en Afrique du Sud à la Lichtenburg 400, une épreuve pleine de rebondissements, avant de s’attaquer au redoutable Rallye du Maroc, persévérant face aux difficultés les plus variées et apprenant au passage de précieuses leçons. À moins de deux mois du Rallye Dakar, les deux hommes vont poursuivre les essais privés avant de retrouver leurs collègues de TOYOTA GAZOO Racing en Arabie Saoudite début janvier 2020.

Résultats de l’Al Ula-Neom Cross-Country Rally 2019
1. #201 – Yazeed Al Rajhi/Konstantin Zhiltsov (Toyota Hilux, privé), 6h 35min 52sec
3. #205 – Fernando Alonso/Marc Coma (Toyota Hilux, TOYOTA GAZOO Racing), 6h 52min 12sec (+16min 20sec)

Glyn Hall, Directeur de l’équipe : « Fernando et Marc se sont montrés très rapides cette semaine et je me réjouis de les voir progresser selon nos plans. Nous avions défini pour cette course une stratégie qui a parfaitement fonctionné. Comme ils couraient sur une voiture neuve destinée au Rallye Dakar, ils devaient trouver le juste milieu entre le rythme à tenir et la nécessité d’épargner le véhicule. Au final, ils signent leur tout premier podium face à des équipages locaux qui connaissent parfaitement le terrain, ce qui est de bon augure pour le Dakar en janvier. De plus, c’était intéressant de découvrir l’Arabie Saoudite par nous-mêmes et d’en tirer quelques enseignements en prévision de la grande course du début d’année. »

Fernando Alonso : « La dernière spéciale a été difficile, avec beaucoup de pierres et une navigation compliquée. Mais nous n’avons pas connu de véritable problème puisque nous finissons troisième de la spéciale et troisième au général, un résultat plutôt bon pour nous. C’est notre tout premier podium en rallye-raid et j’en suis très heureux. Globalement, ces quatre journées en Arabie Saoudite se sont bien passées. »

Communiqué Toyota,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*