Le Rallye du Maroc déjà en 2020

David Cadstera à l'écoute des navigateurs © DPPI

Le Rallye du Maroc 2019 s’est achevé à Fès par les victoires de Giniel De Villiers (Toyota Gazoo Racing) et Andrew Short (Husqvarna) dans les catégories reines F.I.A. et F.I.M. 

David Castera, Directeur d’ODC, se projette déjà sur la prochaine édition et insiste sur les projets sportifs, environnementaux et culturels à venir.

Ces programmes sont développés grâce à l’implication et en étroite collaboration avec les Partenaires Majeurs de l’événement : Afriquia, Maroc Telecom et OCP.

Une édition 2019, « intense et palpitante, jusqu’au dernier kilomètre. Victoire sur la finale du Championnat du Monde FIM Cross-Country Rallyes et de la Coupe du Monde Cross-Country Rallye FIA, se sont joués à l’ultime étape. Les amateurs bien sûr, pour qui chaque jour passé est aussi une victoire », et prochainement les contours du Rallye du Maroc 2020 seront dévoilés. David Castera et ses équipes y travaillent déjà depuis de longs mois : « Nous allons progressivement continuer à apporter des évolutions au Rallye du Maroc. Le road-book en couleur et distribué le matin a été un premier pas. Nous avons des améliorations à apporter, mais je pense que l’évolution de la discipline doit passer par là. Les concurrents sont tous de cet avis. Aujourd’hui, certaines équipes utilisent des moyens démesurés. Les pilotes moto et les copilotes auto travaillent parfois toute la nuit pour s’imprégner du road-book. Cela engendre de la fatigue. Nous ne pouvons plus continuer comme ça. Je veux remettre le sportif au cœur de course. »

De révéler ensuite, un peu plus les lignes directrices du Rallye du Maroc 2020. « Avec les Partenaires Majeurs, Afriquia, Maroc Telecom et OCP, nous allons bâtir un rallye nomade, découvrir de nouvelles régions et aller encore plus à la rencontre des populations. Plus que des actions complémentaires, c’est un véritable concept global autour du Rallye du Maroc que nous souhaitons construire avec les partenaires, nous savons déjà quel est le cap à suivre. »

« C’est justement à la suite de ces rencontres qu’un point d’honneur sera mis à ce que le Rallye du Maroc apporte sa contribution au développement des régions traversées et à aider les populations les plus isolées. Dernièrement des feux ont ravagé plus de 2000 palmiers. Un véritable drame pour cette population qui vit de la culture de la datte. Ainsi profitant du passage du Rallye à Aoufous, nous avons fourni à la ville du matériel, entre autres, des lances à incendie, une motopompe afin de prévenir les départs de feu. Nous nous sommes également engagés à replanter ces arbres qui au rythme de leur croissance contribueront à compenser les émissions-carbone du Rallye. »

Dans la continuité de l’action menée en 2019 sur le village d’Outtara, à savoir la construction d’un puit, d’un réservoir, avec un système alimenté par Energie Solaire, les travaux de construction de la maison des femmes ont d’ores et déjà commencé, afin de permettre aux femmes de travailler sur les métiers à tisser tout en veillant sur leurs enfants.

ODC et les Partenaires Majeurs souhaitent multiplier les actions de ce type afin de faire du Rallye du Maroc un éco rallye responsable et durable. L’objectif pour l’édition 2020 est que ce Rallye soit certifié ISO 14001 pour devenir une référence en matière de durabilité.

La découverte de la culture Marocaine est aussi un des fondements du Rallye du Maroc. Ainsi lors des vérifications, comme au Bivouac, après le traditionnel briefing pour le lendemain, plusieurs artistes locaux se sont produits.

Lors du dernier soir, une superbe scène a été montée à la Médina de Fès, Place Bab Boujloud, pour accueillir le concert de clôture gratuit, avec des artistes de renommée internationale. Un show apprécié par plus de 8 000 spectateurs selon les autorités, dans une ambiance des plus festives.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*