FIM Maroc: Andrew Short remporte son premier Rallye

Doublé HVA avec Short et Quintanilla entourés par Pela Renet

Sur le Rallye du Maroc, le plateau était très imposant donnant un avant-goût du Dakar : KTM, Husqvarna, Honda, Yamaha, Hero, Sherco… Ils étaient tous là et chacun vécut son moment de gloire ou de désespoir, comme sur chaque course. Il y eut des victoires d’étape, des chutes qui ont fait souffrir et en serrant les dents, repartir, des découvertes du road-book le matin, des étapes marathon bien gérées, d’autres moins et des pneus déchirés…

Au final, il étaient — presque — tous à l’arrivée avec le sourire et la satisfaction de n’avoir, cette fois encore, pas baisser les bras et terminé la course. Mais pour Andrew Short, une étoile a brillé un peu fort que pour les autres dans le ciel marocain car, le pilote Husqvarna fête sa première victoire dans le Championnat du Monde FIM des Rallyes Tout-Terrain ! Et en quad, après un arrêt de plusieurs mois, Ignacio Casale (Yamaha) s’impose de nouveau !

Le Rallye du Maroc a duré, environ, une semaine avec les vérifications et les cinq jours de course… Mais, cette fois, la veille de l’arrivée, tous les pilotes étaient heureux de voir la fin du rallye approcher car David Castera, l’organisateur, ne les a pas épargnés : terrain difficile, road-book distribué le matin, moins de caps, navigation très compliquée, étape Super-Marathon avec seulement 10′ pour changer le filtre à air et vérifier l’état des pneus, couchage en bivouac… et au-dessus de tout cela, des températures qui frisaient les 40°C !

Que retenir de cette semaine : Sam Sunderland (KTM), fraîchement sacré Champion du Monde FIM des Rallyes Tout-Terrain 2019 chuta lourdement le deuxième jour et abandonna. Adrien Van Beveren (Yamaha) malade, ne put se battre avec force comme il l’aurait voulu. Le troisième jour Kevin Benavides (Honda) arriva avec son pneu arrière détruit, chuta et souffrit tout le restant du rallye d’un douloureux hématome à la jambe. Joan Barreda (Honda) disputa la seconde partie de l’étape marathon avec un pneu avant plat. Xavier de Soultrait (Yamaha) connu des déboires mécaniques, Matthias Walkner (KTM) se retrouva avec un genou droit volumineux après une chute dans la 4ème étape, Paulo Gonçalves offrit à Hero une victoire d’étape, Johnny Aubert (Sherco) de retour en rallye-raid fit des Spéciales avec Toby Price et démontra qu’il avait encore le potentiel… Bien d’autres histoires furent marquantes comme la progression des deux Américains : Ricky Brabec (Honda) et Andrew Short (Husqvarna) qui animèrent la course.

Au final, dans une dernière spéciale de 168 km clôturant le Rallye long de 2482 km dont 1662 km en secteurs sélectifs, Andrew Short (Husqvarna ) devance son équipier Pablo Quintanilla et Joan Barreda (Honda) qui ravit sur le fil la troisième place à son équipier Ricky Brabec ! « Cela ne me semble pas réel », a commenté Short. « Je suis tombé en début de Spéciale mais j’ai bien aimé le terrain car c’était dans les pierres et la montagne, des pistes comme chez moi bien que plus dangereuses. Je suis vraiment heureux ! »

Deuxième, à l’arrivée, Pablo Quintanilla (Husqvarna) s’inquiétait des écarts mais quand il a vu que c’était Andrew Short qui gagnait, il afficha un grand sourire : « On s’est bagarré toute la semaine et je suis vraiment content pour lui qu’il l’ai remporté. Il a beaucoup travaillé pour gagner ce rallye, il mérite cette victoire. C’est toujours bon de voir son équipier et ami progresser et réussir ! Quant à moi, en début de rallye, je ne me sentais pas très bien car j’avais mal au pied mais petit à petit, j’ai repris le rythme et j’ai bien aimé le nouveau road-book ! »

Pour Joan Barreda (Honda), 3ème, la dernière spéciale fut dure : « Dès le km 20, il y avait des pièges dans la navigation, la Spéciale n’était pas très longue mais très compliquée. Je suis parti 9ème et je pensais avoir remporté la spéciale, je termine deuxième derrière Toby Price (KTM). Je suis néanmoins content de mon travail et de renouer le podium. »

En Quad, Ignacio Casale (Yamaha) a déserté les rallyes Tout-Terrain durant 18 mois, après sa victoire au Dakar 2018 mais revient en force : « J’avais besoin d’un temps de repos et me revoilà, avec une grande motivation et très heureux de cette victoire au Maroc, course à laquelle je voulais participer depuis longtemps. »

Rafal Sonik (Yamaha) termine 2ème devant son compatriote Kamil Wiesniewski (Yamaha) : « Dans la deuxième étape, j’ai connu des problèmes avec mon système de navigation et cela a été difficile d’arriver au bivouac mais ensuite, j’ai récupéré du temps et, courir à nouveau contre Ignacio me donne une nouvelle motivation. »

Luciano Benavides (KTM) remporte le Trophée FIM des Rallyes Tout-Terrain Junior : « C’était ma première saison complète et je ne pouvais imaginer un meilleur résultat. J’ai terminé chaque course et cela a payé ! »

Laia Sanz (KTM) remporte haut la main le Trophée FIM des Rallyes Tout-Terrain Féminin et le Trophée FIM Vétéran 2019 revient de nouveau à Rafal Sonik (Yamaha).

Classement général moto
1.Andrew Short (Husqvarna), en 18h03’54
2.Pablo Quintanilla (Husqvarna), +1’21
3.Joan Barreda (Honda), +2’44
4.Toby Price (KTM), +2’51
5.Ricky Brabec (Honda), +4’07…

Classement général quad
1.Ignacio Casale (Yamaha) en 23h00’29
2.Rafal Sonik (Yamaha), +29’48
3. Kamil Wiesniewski (Yamaha), +38’27

Judith Tomaselli,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*