Quatrième victoire sur le Rallye du Maroc pour de Villiers

Giniel de Villiers vainqueur, Peterhansel Champion © DPPI

Giniel De Villiers (Toyota Gazoo Racing) remporte à Fès son quatrième Rallye du Maroc. Déjà vainqueur avec Nissan et Volkswagen (2003, 2006 et 2007), le pilote Sud-Africain offre maintenant la victoire à Toyota. 

Carlos Sainz (X-Raid John Cooper Works Team), longtemps à la lutte avec Giniel De Villiers pour la victoire finale, a perdu toute chance après un arrêt en fin de spéciale en raison d’une durite cassée.

Ramené à la sangle jusqu’à l’arrivée par Jakub Przygonski (Orlen Team / X-Raid), le pilote Espagnol sauve sa deuxième place au général à 17’42 de Giniel De Villiers (Toyota Gazoo Racing).

Mathieu Serradori (SRT Racing Team), initialement troisième, a été disqualifié par le collège des commissaires pour non-conformité du poids de son véhicule avec le règlement technique F.I.A.. Jakub Przygonski (Orlen Team / W-Raid) profite du déclassement du Français pour grimper sur la troisième marche du podium à 58’27.

Fernando Alonso (Toyota Gazoo Racing) termine son premier rallye-raid international à la 26ème place. Le champion Espagnol se projette déjà sur ses prochaines échéances mais réfléchit encore sur une participation sur le Dakar qui devrait intervenir d’ici la fin de la semaine.

Toyota réalise un quadruplé sur l’étape 5. Giniel De Villiers (Toyota Gazoo Racing) remporte sa seule et unique victoire sur le Rallye du Maroc 2019, devant Bernhard Ten Brinke (Toyota Gazoo Racing) à 26 », Yazeed Al-Rajhi (Overdrive Racing) à 1’17 » et Erik Van Loon (Overdrive Racing) à 2’39 ».

Stéphane Peterhansel (X-Raid John Cooper Works Team) a sauvé l’essentiel aujourd’hui. Bien placé pour remporter la Coupe du Monde F.I.A. des rallyes tout-terrain – et ce, pour la première fois – suite à l’abandon de Nasser Al-Attiyah (Toyota Gazoo Racing), le pilote Français devait terminer au moins cinquième du classement général pour s’assurer de la couronne. C’est chose faite pour ‘Monsieur Dakar’, puisqu’en finissant huitième de l’étape du jour, Stéphane Peterhansel (X-Raid John Cooper Works Team) passe quatrième du classement général, et remporte pour la première fois le précieux trophée.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*