Rallye du Maroc: Short et De Villiers vainqueurs !

Andrew Short, Pela Renet et Pablo Quintanilla © MFE

Les pronostics pour cette 20ème édition étaient ardus au départ, ils le légitiment à l’arrivée ! C’est le pilote Husqvarna Andrew Short qui l’emporte à moto, Giniel de Villiers et Alex Haro (l’ex-copilote de Nani Roma) sur Toyota Hilux Gazoo sont les vainqueurs autos ! 

Les jeux sont faits. L’histoire de cette édition qui s’est achevée en début d’après-midi à Ifrane (station de ski marocaine) est un long résumé quotidien, les cinq étapes de ces manches mondiales FIM et FIA de Fès à Fès n’ont pas manqué de piment ! Cinq jours de suspense, de rebondissements dans les deux catégories qui ont vu successivement à moto quatre leaders différents : Sam Sunderland (abandon dans l’étape 3), Toby Price, Joan Barreda avant que la couronne ne coiffe l’américain, Andrew Short.
Au final, Husqvarna signe un doublé éclatant avec Short et Quintanilla, succès que Pela Renet le manager accueilli les bras grands ouverts et avec beaucoup d’émotion !

En autos, ce fut plus concentré avec Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel leaders durant les trois premières étapes, la quatrième fatale au Qatari (carter moteur) laissa la porte ouverte à Giniel de Villiers. Un Toyota Hilux en remplace un autre pourrait-on dire chez Overdrive en guise de consolation.

Du fait de l’abandon de Nasser Al-Attiyah et de la 5ème place empochée par Stéphane Peterhansel, celui-ci remporte la Coupe du Monde FIA des rallyes tout-terrain. Avec un point de mieux que Nasser, Stéphane en raison de sa place marque dix points, Nasser en possédait neuf d’avance sur le français avant cette ultime manche, la soustraction est facile à faire !

A moto par contre, Sam Sunderland sur KTM s’était assuré le titre mondial depuis l’Atacama, ce qui supprima tout suspense mais, la victoire de Andrew Short était loin d’être imaginable !

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*