Rallycross DA Racing: Le verdict Norvégien

Le DA racing est en Norvège © DR

Auteur d’une entrée en matière remarquée sur le Championnat d’Europe de Rallycross lors de la manche d’ouverture dans le temple de la F1 à Silverstone avec la troisième place de Jean-Baptiste Dubourg et la cinquième place d’Andréa Dubourg, le DA Racing prend la direction de la Norvège et du redoutable circuit de Hell. Un rendez-vous qui n’est pas inconnu pour les pilotes des 208 WRX.

 

Mettre à profit l’expérience
Rendez-vous incontournable du calendrier européen, le circuit de Hell en Norvège est l’un des tracés les plus intransigeants de la saison. Virages techniques et rapides, portions terre délicates, dénivelé et tour joker décisif, le tourniquet norvégien demande une maîtrise parfaite de son pilotage et des réglages à adopter pour bénéficier de la meilleure motricité. Troisième de l’Euro RX, Jean-Baptiste Dubourg a affiché un niveau de performance soutenu lors de l’escale anglaise, de quoi arriver en confiance dans l’enfer norvégien. Qualifié pour la première fois sur une finale de l’Euro RX Supercar fin mai à Silverstone, Andréa Dubourg a fait jeu égal avec les plus rapides pendant les deux jours de course avant de prendre la cinquième place de la finale. Son retour en Norvège va lui permettre de confirmer ses ambitions. Déjà présent à deux reprises sur cette étape norvégienne, le DA Racing peut miser sur son expérience pour dompter les subtilités du circuit de Hell et permettre à ses pilotes de jouer les premiers rôles.

Ce qu’ils en pensent
Jean-Baptiste Dubourg – 208 WRX #87 : « Ma troisième place à Silverstone est la performance idéale pour démarrer la saison. Le but est de continuer cette montée en puissance pour cette deuxième étape en Norvège. Nous sommes dans une phase ascendante avec le staff technique du DA Racing sur la maîtrise des 208 WRX et ce rendez-vous scandinave doit nous permettre de confirmer les performances affichées. L’une des spécificités du circuit de Hell est son Tour Joker placé dans le premier virage qui conditionne totalement la stratégie de course en fonction de votre position sur la grille et de la qualité de votre départ. »

Andréa Dubourg – 208 WRX #23 : « Il y avait beaucoup de nouveaux paramètres à prendre en compte lors de notre déplacement à Silverstone, c’était la première fois que nous nous déplacions sur ce circuit. Notre cinquième place en finale nous permet d’aborder ce rendez-vous norvégien dans les meilleures conditions. Le tracé de Hell est totalement différent de celui de Silverstone, mais nous disposons d’une bonne base de set-up pour ce ‘classique’ de l’Euro RX. Sportivement, l’objectif est le même qu’à Silverstone et avec un Top 5 en poche, je ne vous cache pas mes ambitions à l’heure de prendre le départ sur un circuit, sur lequel j’ai déjà roulé en 2016. »

Championnat d’Europe FIA de Rallycross Supercar : 1. Larsson 30 points – 2. Bryntesson 26 – 3. Jean-Baptiste Dubourg 23 – 4. Andréa Dubourg 19 – 5. Münnich 17…

HELL EN DÉTAILS
Hell – Norvège – 2e manche de l’Euro RX.
Longueur : 1019 mètres – 63% asphalte – 37% terre – 7 virages – 1 portion terre – 1 jump

Manu Naud,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*