Linas-Mintlhéry va encore rugir de plaisir !

Dans une semaine les Grandes Heures à Montlhéry

Après une 3ème édition exceptionnelle avec 16 000 spectateurs enthousiastes, Les Grandes Heures Automobiles reviennent les 29 & 30 septembre pour rendre un bel hommage à cet Autodrome mythique tout près de Paris.

 

PLACE À LA PASSION !
Les 29 & 30 septembre, plus de 300 autos et motos d’exception viendront rouler en démonstration sur le prestigieux circuit et faire plaisir au public dans une ambiance conviviale. Aux Grandes Heures, place à la passion. Les paddocks sont ouverts et chacun peut discuter et rêver en bonne compagnie.

Beaucoup de pilotes d’hier ou d’aujourd’hui ont répondu présent. Les Grandes Heures auront le plaisir d’accueillir Arturo Merzario, pilote F1 Ferrari dans les années 70 et vainqueur d’épreuves d’endurance, associé à Jacques Lafitte ou Jean-Pierre Jarier qui seront là aussi.
 
Parmi les autres grands noms attendus, Jean-Claude Andruet, Hubert Auriol, Guy Bertin, François Chatriot, Emmanuel Collard, Erik Comas, Jean-Pierre Jaussaud, René Metge, Hervé Moineau, Philippe Monneret, Norman Nato, Jean-Pierre Nicolas, Nelson Panciatici, Bruno Saby pour en citer quelques-uns.

DES PLATEAUX AUTOS QUI VARIENT LES PLAISIRS
Les plateaux autos s’annoncent magnifiques, quelles que soient les séries et les époques, y compris en nocturne. On pourra y voir rouler une Formula E en démonstration, deux Ferrari « Sharknose » et des rarissimes Abarth dans le « plateau Monoplaces », un plateau « USA / Europe » relevé avec des autos de la Nascar et d’autres du championnat de Production, un plateau 100 % Porsche Vintage, un autre composé de GT de série et de supercars, un plateau rallye exceptionnel avec des Groupe B.

LA CÉLÉBRATION DU 1ER TITRE CONSTRUCTEUR D’ALPINE
En 1973, Alpine devenait la 1re marque à remporter le Championnat du Monde constructeurs. 45 ans après, la plupart des pilotes de l’époque seront réunies autour de Jacques Cheinisse, leur directeur sportif, pour un beau moment de retrouvailles. Le public pourra aussi admirer 5 Alpine usine de l’époque : une ex Andruet, une ex Darniche, une ex Nicolas, une ex Thérier et une ex Vinatier.

PRÉSENCE DE LA JAGUAR DES RECORDS

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*