Blancpain Nurburgring/S.Gachet: Podium, sweet home…

Simon Gachet et Christopher Haase

Dans la foulée de la 3ème place de Misano et de la 2ème du Hungaroring, Simon Gachet a encore glané de belles satisfactions au Nürburgring. Le Nord-Isérois et son équipier Christopher Haase ont l’un et l’autre réussi leur plus belle qualification de la saison, en se hissant à l’extérieur de la deuxième ligne pour les deux courses.

Si la première fut compromise dès son lancement par un tout droit de Simon, la seconde s’est traduite par un nouveau podium pour des pilotes et une équipe Saintéloc qui, décidément, auront marqué cette fin de saison de leur empreinte !

Un anniversaire sous le signe du progrès
La Blancpain GT Series a achevé sa Sprint Cup au pied du massif de l’Eifel, en attendant de boucler son championnat d’endurance en fin de semaine à Barcelone. C’est au Nürburgring que Simon avait débuté en GT3 voici tout juste un an. Depuis, il a limé le bitume de neuf circuits européens au volant d’une Audi R8 LMS du team Saintéloc et dans le même temps, ses performances comme ses résultats n’ont cessé de progresser.

Le seul faux pas du week-end s’est produit au départ de la course 1. Placé 4ème sur la grille, Simon est passé dans le bac à gravier du premier virage et s’est retrouvé 20ème et dernier par la conjonction de plusieurs phénomènes : il a accéléré un peu trop tard pour le feu vert, ses voisins de grille du côté intérieur l’ont débordé et il a tenté de rattraper une partie du terrain perdu en freinant tard, hélas sur une portion sale de la piste.

Simon a mis son relais à profit pour remonter 17ème, puis l’équipe Saintéloc a associé une excellente stratégie à un pitstop efficace pour gagner quatre places de plus. Elle a en effet décidé de laisser le Français profiter d’une piste libre pour attaquer le plus longtemps possible. Il fut d’ailleurs le dernier à rentrer au stand pour passer le témoin à Christopher Haase qui a encore grapillé deux rangs. L’Allemand a passé la ligne 11ème et la pénalité infligée aux vainqueurs a permis à l’équipage #25 d’entrer dans le Top 10 et dans les points.

Lui aussi qualifié en 4ème position pour la course 2, Christopher a profité d’un accrochage au virage n°2 pour s’installer dans le trio de tête et ne plus le quitter. Simon ‘The Weapon’ Gachet a parachevé cette œuvre collective, non sans donner l’impression dans les deux premiers tiers de son relais, qu’il revenait sur les Mercedes de tête. Simon et Christopher ont cumulé le bonheur de grimper sur la troisième marche du podium avec l’honneur de terminer, pour la troisième fois en quatre courses, en tête des Audi !

Simon : « Nous avions trouvé de bons réglages pour les qualifications. Nous ne nous étions jamais hissés aussi haut sur la grille, même si je pense que la première ligne était jouable. Le travail effectué avec Christopher sur les datas et les vidéos a porté ses fruits. Ma mésaventure du premier virage de la course 1 nous a sans doute coûté un autre podium mais heureusement, nous avons pris notre revanche le lendemain. Cette fin de saison me laisse à penser que si on pouvait reconstituer le même équipage l’an prochain, nous ferions partie des candidats au titre. »

Une endurance pour clôturer l’exercice
Il reste trois heures de course à disputer sur le Circuit de Catalunya près de Barcelone le 23 septembre avant de se donner rendez-vous en 2019. Ce sera la dixième et dernière course de la Blancpain GT Series et la cinquième endurance. A l’exception de la très belle 6ème place décrochée aux 1000 kilomètres du Paul Ricard avec ‘Winkie’ (Markus Winkelhock), Simon et Christopher ont pour l’instant connu moins de réussite en endurance qu’en sprint. L’identité du pilote qui les accompagnera à Montmelo n’a pas encore été dévoilée.

Dernière épreuve Blancpain GT Series :
Barcelone (Espagne) 28 – 30 septembre, Endurance Cup, Round 5

Romane Didier,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*