Silk Way Rally SS3: SRT passe entre les gouttes et revient

Mathieu Serradori et Fabian Lurquin © DR

Elista – Astrakhan – Spéciale : 332km
Ce matin, il fallait savoir naviguer plutôt que piloter. La 3e étape du Silk Way Rally a été bien arrosée. Des conditions extrêmement compliquées avec des pluies torrentielles ont poussé l’organisation à interrompre l’épreuve du jour à l’issue du CP1. « C’était l’apocalypse, » reconnaît Mathieu Serradori à son arrivée à Astrakhan.

« Nous avions déjà passé le CP1 lorsque la direction a choisi de stopper la course. Nous avons alors rejoint le CP2 mais en nous montrant extrêmement prudents. Nous avons évité les pièges, c’est l’essentiel. »

Pour notre équipage, la matinée avait pourtant plutôt bien commencé en décrochant le 4ème temps après 140km de course. « Nous étions bien partis en parvenant à rester aux contacts de Al Rajhi, Hunt et Roma, » souligne Fabian Lurquin.

Si cette journée se termine tronquée, pour le team SRT c’est une belle opération car il reprend la 4ème place au classement général à moins de 10 minutes de Nasser Al-Attiyah qui a connu une journée difficile à cause d’un problème de différentiel. « Comme on peut le voir ce rallye révèle son lot de surprises. Personne n’est à l’abri d’un souci et la météo peut également venir jouer les trouble-fête. »

Demain derniere séquence autour d’Astrakhan, une nouvelle boucle comme lors de la première étape. Une occasion d’effacer ce début frustrant et de confirmer une place en haut du classement.

Valérie Maurel,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*