Natan Bihel égale sa meilleure performance à Road To Le Mans

© DR

Ce week-end a eu lieu Road to Le Mans, épreuve se déroulant en lever de rideau des légendaires 24 Heures du Mans. Natan Bihel y a brillé et a fait aussi bien qu’en 2017, terminant 4ème lors de la 1ère course ! Décidemment, ce circuit lui porte chance !

 

Road to Le Mans était hors championnat pour Natan Bihel ce week-end mais comment résister à l’opportunité de rouler sur un circuit aussi beau que celui des 24 Heures ! Deux épreuves étaient au programme : le jeudi à 17h30 puis la seconde samedi à 11h30 !

Course 1 : Le matin même de la course, Natan Bihel a qualifié la voiture à la 14e place. Le Mayennais prend un bon départ en dépit d’un plateau conséquent composé de 50 autos. Il va alors aligner les très bons temps (à la fin de son relais, il a signé le 6e meilleur temps du plateau en course) ce qui fait remonter la Norma M30-Nissan #16 peu à peu. Il positionne l’auto à la 6ème place avant de passer le volant à son coéquipier, Laurent Millara. Ce dernier continue le travail entrepris par Natan et gagne encore deux positions. Après 55 minutes de course, le duo se classe 4ème. « Aux essais, j’ai réalisé les meilleurs secteurs 1 et 2 lorsque le drapeau rouge a été déployé, c’est vraiment dommage. En course, j’ai pris un bon départ et, tout de suite, j’ai gagné trois places. Je fais un bon relais qui me permet d’occuper la 6ème place même si je me suis fait une ‘frayeur’ aux virages Porsche. A la suite dun’ course sage de Laurent, il arrive à grignoter encore deux places pour terminer 4ème. Je suis déçu, c’est vrai, car en 2017, nous avions déjà fait la même place. Je visais vraiment le podium. »
 
Course 2 : Cette fois-ci, c’est Laurent Millara qui débute la course, s’élançant de la 11ème place sur la grille. Le départ est mouvementé, ce qui oblige la Direction de Course à faire sortir la voiture de sécurité. Après 23 minutes d’épreuve, il passe le volant à Natan qui ressort 23ème, mais déjà trop loin des meilleurs. Cependant, comme lors de la première course, il va aligner de bons temps pour gagner 8 places, terminant ainsi 15ème. « Cette course a été moins bonne que la première. Nous avons pourtant changé de pilote très tôt, c’était la bonne stratégie. Cependant, quand je suis ressorti, une Slow Zone avait été installée (c’est une zone de quelques kilomètres neutralisée temporairement pour cause d’accident d’un concurrent). J’étais alors 23ème et je suis remonté à la 15ème place. »

Le bilan de Natan Bihel : « La course de jeudi a été positive par rapport à notre début de saison. Cependant, ce fut frustrant de ne pas monter sur un podium, qui nous tendait les bras, mais ça nous donne une énergie supplémentaire pour bien figurer en European Le Mans Series. »

Maintenant, après cette parenthèse Road To Le Mans, retour au championnat ELMS dans un mois !

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*