Ehrlacher veut garder la main en WTCR à Vila Real

Yann Ehrlacher Zandvoort © DR

Yann Ehrlacher devra faire appel à tout son sens de l’attaque sur circuit en ville lorsque le WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO se rend à Vila Real au nord du Portugal. 

Devançant son oncle Yvan Muller au classement pour neuf points après quatre courses pleines d’action, Ehrlacher fera partie des concurrents qui s’attaqueront à ‘la Nordschleife du sud’, Vila Real étant connu pour ses enchaînements de virages rapides, ses montées et ses descentes.

 

– La pittoresque cité de Vila Real va accueillir le prochain chapitre d’une excitante bataille pour le titre.
– Un parcours alternatif pour améliorer les possibilités de dépassements et épicer l’action sur ce circuit urbain.
– Ehrlacher, le neveu d’Yvan Muller, domine le classement du WTCR OSCARO.
– Les locaux Florindo et Rodrigues veulent briller devant leurs fans.

Sans ses trois chicanes sur le spectaculaire circuit de 4.785 km, les vitesses moyennes atteindraient 170 km/h, tellement ce mythique tracé urbain est à couper le souffle. Les erreurs sont sévèrement punies mais la satisfaction de gagner est énorme, comme peut l’attester le héros local de chez Honda, Tiago Monteiro.

« C’est un moment dont je me souviendrai pour toujours », explique Monteiro après avoir décroché la victoire en 2016 devant des milliers de fans portugais enthousiastes. « Je le garderai dans ma mémoire, dans mon cœur, c’était très émouvant et important. Remporter votre course à domicile, c’est juste incroyable. Je pouvais entendre les gens depuis ma voiture. Je veux dire, nous avons le moteur, nous avons les bouchons d’oreille, mais je pouvais entendre les gens crier dans les derniers tours. »

Ehrlacher a effectué ses débuts à Vila Real en 2017 – ce qui coïncidait avec les débuts sur la scène mondiale du tour ‘joker’ dans un championnat du monde de course automobile en circuit -, et a quitté la cité portugaise avec pour meilleur résultat une neuvième place dans la première des deux courses du FIA World Touring Car Championship. Il aura besoin de faire bien mieux en 2018 pour conserver son avantage au classement au volant de sa Honda Civic Type R du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport.

« On peut mettre Vila Real avec Macao et la Nordschleife dans le groupe des circuits les plus difficiles », a indiqué le jeune Français de 22 ans. « Bien sûr, je dois penser aux points et c’est mieux d’être leader que seulement cinquième. Mais c’est seulement si je devais arriver à Macao en fin de saison en tant que leader que je ressentirai de la pression. Pour l’instant, il est trop tôt pour ressentir de la pression. Je suis satisfait [d’être dans cette position], mais je le serais encore davantage si je finissais le travail à la fin de l’année. »

Comme l’ensemble de ses rivaux du WTCR OSCARO, Ehrlacher n’a plus couru depuis que 110’000 fans ont assisté à la WTCR Race of Netherlands du 19 au 21 mai. Mais il est demeuré ‘dans l’action’ comme il l’explique : « Je m’entraîne cinq jours par semaine, je fais du vélo, de la course à pied, du tennis et du badminton. Je fais beaucoup d’entraînements sur simulateur et je regarde beaucoup de vidéos de Vila Real, des caméras embarquées de l’an passé et les courses diffusées sur Eurosport pour me rafraîchir la mémoire et me maintenir à niveau. Bien sûr, ce sera difficile de ne pas avoir couru depuis un mois et se retrouver tout de suite en pleine action à Vila Real, où vous devez attaquer beaucoup pour rentrer dans le rythme. Mais c’est ce que nous devons faire. »

Les trois courses de Vila Real décideront de qui décrochera le trophée du TAG Heuer Most Valuable Driver (MVD) décerné au pilote ayant marqué le plus de points sur l’ensemble du week-end de la WTCR Race of Portugal. Le TAG Heuer Best Lap Trophy et le trophée DHL Pole Position sont eux aussi en jeu.

De retour : le ‘tour joker’ va pimenter l’action en WTCR à Vila Real
Ce n’est pas seulement le tracé très exigeant et vallonné de Vila Real – où des courses ont été organisées depuis 1931 – qui vont imposer à Ehrlacher et ses rivaux du WTCR OSCARO d’être au top de leur forme.

Le ‘tour joker’ a apporté un concept novateur dans une épreuve de championnat du monde de sport mécanique lorsqu’il fut utilisé pour la première fois dans le cadre de la WTCC Race of Portugal en 2017. Conçu pour pimenter l’action sur un circuit où les dépassements ne sont pas toujours possibles, le concept du ‘tour joker’ impose aux pilotes du WTCR OSCARO de prendre un parcours alternatif dans chacune des trois courses, à condition de ne pas le faire avant les trois premiers tours de la course.

Le tronçon du ‘tour joker’ à Vila Real est situé au niveau du dernier virage, #26, avec le plein accord du département Sécurité de la FIA et des autorités locales. Alors que l’enchaînement droite/gauche sur un rond-point sera toujours utilisé dans des conditions de course normale, le parcours alternatif fera prendre aux pilotes l’autre côté du rond-point pour une séquence inversée gauche/droite avant que ces derniers ne rejoignent la ligne de départ et arrivée. Le parcours alternatif doit prendre deux secondes de plus, ce qui offrira aux pilotes qui suivent de disposer d’une opportunité de dépassement supplémentaire.

Inspiré par le Championnat du monde de rallycross de la FIA, le ‘tour joker’ a apporté une nouvelle dimension à la WTCC Race of Portugal en 2017. En plus d’offrir de nouvelles opportunités de dépassements, elle impliquera également différentes stratégies qui devraient changer au cours des différentes manches au programme de ce week-end.

Pour le rendre visible et compréhensible à la télévision, la localisation du ‘tour joker’ sera mis en lumière par le biais de graphisme spécifiques, qui donneront également aux téléspectateurs une indication immédiate lorsque le tour joker a été pris. Les fans qui suivront le live timing par le biais de l’application WTCR pourront également savoir si le ‘tour joker’ a été pris ou non par chaque pilote.

Deux concurrents locaux en wildcards sur la WTCR Race of Portugal
Deux talents émergents – dont un héros local originaire de la ville – vont rejoindre les pilotes réguliers du WTCR OSCARO sur la grille de départ à Vila Real. Edgar Florindo, un pilote de 30 ans originaire de Vila Real, et le pilote de Braga, José Rodrigues, 28 ans, ont été sélectionnés en tant que pilotes wildcard pour les manches portugaises du WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO. Ils ont été choisis par le promoteur du championnat Eurosport Events, en conjonction avec l’organe régissant le sport automobile mondiale, la FIA, en fonction de leurs niveaux de performance, leur potentiel pour devenir des pilotes WTCR à plein temps dans le futur, ou en considérant si leur participation a le potentiel d’attirer un intérêt supplémentaire de la part des fans et des médias. « Je me sens fier et très satisfait », a commenté Florindo, qui a décroché pas moins de huit podiums consécutifs – dont deux victoires – en TCR Portugal la saison dernière. « J’ai toujours aimé les challenges et celui-ci est le plus grand de ma carrière jusqu’à maintenant. » Tout comme Florindo, Rodrigues n’est pas étranger à la piste de Vila Real. Il fut un vainqueur dans la cité portugaise en 2016 et a décroché un podium dans le cadre d’une pige en FIA European Touring Car Cup la saison dernière. « Depuis que je suis enfant, c’était un rêve de courir dans une série FIA de niveau mondial, et je suis donc très fier », se réjouit Rodrigues, qui est intégré à la filière Skywalker Management de Tiago Monteiro. « C’est le résultat de beaucoup d’années d’efforts et aussi de la passion de ceux qui m’ont toujours soutenu. »

Une nouvelle ère qui se développe de plus en plus
Avec un cahier des charges conçu pour promouvoir des dépassements à chaque virage, une grille remplie qui comprend notamment quatre champions du monde et un certain nombre de pilotes ayant remporté des titres dans différentes séries nationales ou internationales de supertourisme, un grand nombre de jeunes talents, trois anciens pilotes de Formule 1 et pas moins de sept départements compétitions clients de constructeurs, le décor est planté pour un spectacle époustouflant sur la WTCR Race of Portugal. Dans le cadre d’un changement radical et enthousiasmant, le WTCR – nouveau nom du WTCC -, présente cette saison trois courses par week-end, en plus d’une seconde séance de qualification. On retrouve également le trophée du TAG Heuer Most Valuable Driver, décerné au pilote ayant marqué le plus de points sur tout le week-end, et une diffusion en direct de la course 1 sur Facebook et sur le site wtcr.oscaro.com, le partenaire officiel du WTCR et leader mondial de la vente de pièces détachées automobiles.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*