FIA WTCR Marrakech: Prêt au lancement !

© DR

Une nouvelle ère pour le sport automobile international va débuter en Afrique du Nord cette fin de semaine (7-8 avril) lorsque le WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO s’appropriera les rues de Marrakech pour un festival de courses avec de l’action à tous les niveaux.

 

Avec un cahier des charges élaboré pour favoriser les dépassements dans tous les virages, une grille bombonne comptant quatre Champions du Monde et un nombre important de vainqueurs de courses en Supertourisme national ou international, beaucoup de jeunes espoirs, trois ex-pilote de Formule 1 et sept départements compétition clients de grands constructeurs, le décor est planté pour un spectacle excitant alors que le WTCR débutera avec l’épreuve soutenue par AFRIQUIA.

Changement de taille, le WTCR – le nouveau nom du FIA World Touring Car Championship – présentera trois courses par week-end, plus une seconde séance qualificative. A venir également, un trophée innovant prochainement annoncé, un plan innovant de diffusion en direct et Eurosport Events, le promoteur du WTCR, accueille son partenaire officiel de la série avec OSCARO, le leader mondial de fourniture de pièces détachées automobiles.

LE CHALLENGE A VENIR
Tracé urbain transformé en circuit semi-permanent en 2016, le Circuit Moulay El Hassen est situé au cœur du quartier des hôtels de Marrakech. Construit au grade II de la FIA, le tracé est le fruit du travail de Hermann Tilke, un cabinet d’architecture renommé, et offre une vue impressionnante sur les montagnes de l’Atlas et les murs de la cité de Marrakech. Mais, avec un tour compact long de 2,917 km (réduit après l’ancien tracé long de 4,545 km) et un enchaînement de virages étroits et à l’aveugle, les pilotes WTCR n’auront pas le temps d’admirer le paysage alors que la saison 2018 débutera.

QUI SERA SUR LA GRILLE ?
Champions WTCC : Thed Björk, Rob Huff, Yvan Muller (x4), Gabriele Tarquini
Vainqueurs du WTCC Trophy : Mehdi Bennani, Tom Coronel, Norbert Michelisz
Vainqueurs de course en WTCC: Yann Ehrlacher, Esteban Guerrieri, Tiago Monteiro, Gianni Morbidelli, Pepe Oriola
Champions British Touring Car : Fabrizio Giovanardi, Gordon Shedden, James Thompson
Vainqueurs de titre en TCR : Aurélien Comte, Benjamin Lessennes, Jean-Karl Vernay
Jeunes espoirs : Denis Dupont, John Filippi, Mato Homola, Norbert Nagy, Aurélien Panis, Zsolt Szabó
Pilotes internationaux : Nathanaël Berthon, Frédéric Vervisch

CINQ PILOTES A SUIVRE
1 – Mehdi Bennani : Le Marocain portera sur ses épaules les espoirs de toute une nation sur son épreuve à domicile. Et le pilote Volkswagen Golf GTI TCR du Sébastien Loeb Racing sera l’un des favoris à la victoire après plusieurs saisons impressionnantes en WTCC.

2 – Benjamin Lessennes : Remplaçant temporaire de Tiago Monteiro, alors que le Portugais travaille à retrouver toutes ses capacités physiques après son accident en test en septembre, Lessennes sera le pilote le plus jeune sur la grille.

3 – John Filippi : Le pilote corse du Team OSCARO by Campos a établi une référence que les autres devront suivre, après avoir signé le meilleur temps des essais officiels de présaison à Barcelone.

4 – Jean-Karl Vernay : Champion des TCR International Series en 2017, le Français Vernay doit désormais aller chercher le titre FIA dont il rêve. Sa campagne débute lors de la WTCR AFRIQUIA Race of Morocco.

5 – Yvan Muller : De retour en action après un an d’absence, le pilote le plus victorieux de l’histoire du WTCC combinera son rôle de pilote et de directeur de sa propre équipe, YMR.

CE QUE LES PILOTES WTCR ONT DIT :
– Mehdi Bennani (Sébastien Loeb Racing) : « Les voitures seront tellement proches que la compétition sera intense. »

– Thed Björk (YMR) : « Cela sera très compétitif avec beaucoup de bons pilotes et davantage de victoires. »

– Tom Coronel (Boutsen Ginion Racing) : « Cela va être explosif avec beaucoup de surprises. J’aime ça. »

– John Filippi (Team OSCARO by Campos Racing) : « Cela va être excitant, avec advantage de competition. »

– Fabrizio Giovanardi (Team Mulsanne) : « Il y aura quelques grands noms de mon époque ainsi que des jeunes talents auxquels se confronter. Je ne suis pas là pour faire le nombre, nous visons aussi haut que possible. »

– Esteban Guerrieri (ALL-INKL.COM Münnich Motorsport) : « Je suis extrêmement excite de courir dans la catégorie de supertourisme au développement le plus rapide. »

– Mato Homola (DG Sport Compétition) : « Le WTCR est absolument le summum de la compétition en supertourisme. Je n’arrive pas à croire que, sur la grille, un gars d’un pays aussi petit comme la Slovaquie a sa place. »

– Norbert Michelisz (BRC Racing Team) : « Avec la nouvelle règlementation et un peloton serré regroupant beaucoup de champions, la première saison de WTCR promet d’être vraiment populaire et compétitive. »

– Tiago Monteiro (Boutsen Ginion Racing) : « L’un des meilleurs championnats de supertourisme. »

– Yvan Muller (YMR) : « Cela va être un gros challenge à la fois pour le pilote et pour l’écurie. »

– Gordon Shedden (Audi Sport Leopard Lukoil Team) : « C’est une vraie competition, le niveau va être très élevé et cela ne sera pas ennuyeux. Il devrait y avoir beaucoup de dépassements. »

– Gabriele Tarquini (BRC Racing Team) : « Nous revenons à l’âge d’or du supertourisme. »

Jean-Karl Vernay (Audi Sport Leopard Lukoil Team) : « La grille de départ sera magique. C’est le meilleur championnat de ces 15 dernières années. »

EXPLICATION DU FORMAT DU WEEKEND
Dans le cadre d’un changement majeur par rapport au format de week-end précédent du WTCR, chaque manche du WTCR sera composé de trois courses – une de plus par rapport à l’an passé. Une séance qualificative et une course se disputeront lors de la première journée, alors que la deuxième journée sera plus en phase avec l’ancien programme du WTCC : à savoir une séance qualificative en trois phases, et deux courses, la première étant disputé à partir de la grille inversée.

Premier jour :
Essais Libres 1 (30 minutes), Essais Libres 2 (30 minutes)
Première qualification (30 minutes, 40 minutes sur les circuits en ville)
Course 1

Deuxième jour :
Deuxième qualification Q1 (20 minutes, 30 minutes sur les circuits en ville)
Deuxième qualification Q2 (10 minutes, 15 minutes sur les circuits en ville)
Deuxième qualification Q3 (top-five shootout)
Course 2 (le top 10 de la deuxième qualification inversé)

Course 3 (grille selon le classements combine après Q3)

LA WTCR RACE OF MOROCCO EN CHIFFRES
7: Les pilotes au départ à Marrakech ont remporté sept titres en World Touring Car Championship entre eux.

18: Benjamin Lessennes aura 18 ans, neuf mois et neuf jours lorsque le WTCR entrera en piste le 7 avril.

11: Onze nationalités différentes seront représentées lors de cette ouverture de la saison WTCR.

57: Le nombre de tours de course prévu à Marrakech est 57.

28: Les pilotes seront autorisés à utiliser 28 pneus Yokohama sur la WTCR AFRIQUIA Race of Morocco lors de la première épreuve de la saison.

QUELQUES FAITS RAPIDES :
1: Ce n’est pas la première fois que le Maroc accueille le point de départ d’une nouvelle ère du supertourisme. En 2014, le pilote Citroën, et futur champion WTCC José Mar

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*