Les ex-académiciens en haut des classements en GP3 et FR

Victor Martins a réalisé de satisfaisants chronos à Hockenheim

Les circuits de Jerez et de Hockenheim étaient en ébullition à la mi-mars suite à l’organisation de séances d’essais officiels programmées avant le début de la série GP3 et de l’Eurocup Formule Renault 2.0. En Espagne comme en Allemagne, plusieurs pilotes formés en Championnat de France F4 avec la FFSA Academy se sont illustrés avec des chronos particulièrement significatifs.

La formule d’accession au sport automobile continue de préparer au mieux les pilotes désireux de briller dans les différentes catégories monoplaces menant à la Formule 1.

Anthoine Hubert déjà le bon rythme
Dans le sud de l’Espagne, les écuries de la GP3 Séries ont investi le circuit de Jerez pour deux jours d’essais les 13 et 14 mars 2018. Parmi les pilotes présents, cinq d’entre eux étaient issus des rangs du Championnat de France de F4: Antoine Hubert (ART Grand Prix), Dorian Boccolacci (MP Motorsport), Giuliano Alesi (Trident), Gabriel Aubry (Arden International) et Simo Laaksonen (Campos Racing).

C’est justement l’un d’entre eux qui fixait le meilleur temps absolu le premier jour, en la personne du Français Hubert. Le Champion de France de F4 2013 s’était déjà porté en tête de la hiérarchie des essais effectués au Paul Ricard en février !

Derrière Anthoine, Dorian Boccolacci s’installait en 2ème position. Simo Laaksonen et Giuliano Alesi intégraient le top-6 à quelques dixièmes du meilleur temps, pendant que Gabriel Aubry remontait au classement au fil de la journée. Les quatre Français et le Finlandais poursuivaient le travail de développement avec leur équipe respective le jeudi, réalisant de nouveau des chronos très rapides. Assurément de bon augure pour la saison à venir…
 
Yifei Ye impressionne à Hockenheim
Les pilotes et les teams de l’Eurocup Formule Renault 2.0 ont entamé leur préparation de la saison 2018 sur le circuit d’Hockenheim. Ces essais officiels ont été dominés par Yifei Ye, champion de France de F4 en 2016. Le prometteur pilote chinois a en effet réalisé le meilleur tour le mercredi comme le jeudi ! « La compétition s’annonce très relevée cette saison et c’est vraiment très encourageant d’avoir réalisé de tels temps. C’est aussi excellent pour la confiance, » avouait Yifei. Des pilotes ayant profité de l’encadrement de la FFSA Academy en 2017 ont démontré un solide potentiel dès leurs débuts à l’échelon supérieur. Champion de France Junior de F4 l’an passé, Victor Martins a achevé sa première journée en deuxième position, à seulement 38 millièmes de Yifei Ye. Victor confirmait le lendemain en restant dans le groupe de tête, talonné par Charles Milesi qui est monté en puissance. Arthur Rougier a également amélioré sensiblement ses temps le deuxième jour. Le champion F4 2017 a même devancé plusieurs pilotes redoublant dans la discipline.
 
La F4 française, le meilleur des tremplins
À un moment où la FFSA Academy a pu se réjouir de la titularisation en F1 chez Toro Rosso de Pierre Gasly, un ancien élève du Pôle France, le Directeur Technique National Christophe Lollier s’est félicité des résultats encourageants enregistrés par les jeunes pilotes issus de la F4 lors de ces essais en GP3 et Formule Renault 2.0.
     
Christophe Lollier, Directeur Technique National : « Cela prouve une nouvelle fois la qualité des dernières promotions de notre championnat, ainsi que le niveau très élevé des formations dispensées par nos moniteurs diplômés et l’ensemble de nos équipes. C’est la continuité d’un travail qui porte ses fruits chaque année. Nous possédons des structures idéales pour faire de nos pilotes de véritables champions.
« De notre côté, la préparation du prochain Championnat de France F4 touche à sa fin. Le cru 2018 s’annonce très prometteur, d’autant que les pilotes bénéficieront cette année des nouvelles Mygale F4 aux normes FIA. »

Communiqué FFSA,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*