Lucio Alvarez sort 7ème d’une spéciale infernale

Lucio Alvarez dans l'étape 4

4ème étape : San Juan de Marcona – San Juan de Marcona – Total : 444 km – Spéciale : 330 km

Pour cette quatrième étape en boucle, les concurrents autos ont pris un départ en ligne sur la plage, quatre par quatre… Un départ qu’il fallait gérer avec prudence car le public était au rendez-vous et qui ouvrait sur des pistes très poussiéreuses, suivies de sable, de dunes très compliquées à franchir et de terrain sec avec des pierres… 330 km de secteur sélectif très dur et très difficile tant en pilotage qu’en navigation. De nombreux concurrents, parmi les meilleurs, se firent piéger mais Lucio Alvarez réussit à surmonter les difficultés sans faillir et arrive, à San Juan de Marcona, à la très belle septième place. Grâce à cette performance, l’équipage #318 remonte à la 19e place au classement général provisoire.

Lucio Alvarez / Robert Howie #318 – 7èmes au classement provisoire de la spéciale en 04h38’58 : « C’était vraiment très, très dur aujourd’hui, explique Lucio à l’arrivée au bivouac de San Juan de Marcona. Au début, très vite après le départ sur la plage, nous avons crevé et dû changer la roue. Plus loin, nous avons à nouveau crevé en tapant dans une pierre cachée dans le fesh-fesh… Nous avons perdu là quelques précieuses minutes.
« La navigation était hyper difficile avec des way points cachés qui n’étaient pas vraiment aux endroits indiqués sur le road book… Ensuite les dunes étaient très hautes, très molles, très cassées… très tout ! Mais nous sommes là alors que de nombreux équipages ont commis des erreurs. »

Judith Tomaselli,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*