Africa Race/Serradori Racing Team: Un partage de père en fils

Les familles Serradori et Lurquin unies dans la même passion

Une histoire de passion et de transmission. Chez SRT, participer à l’Africa Eco Race se vit et se partage en famille. Mathieu Serradori est parti hier de Monaco en compagnie de son copilote Fabian Lurquin. Les deux hommes plus complices que jamais après près de deux ans de collaboration, ont un point commun : le partage de leur passion avec leur père.

 

D’un côté, le pilote varois est en train de mettre en place une structure de qualité. Pour cela il peut compter sur un team manager dévoué, son papa. En moins de deux mois, Gérard, avec l’ensemble de l’équipe SRT, a créé de toute pièce un camion d’assistance digne des plus grands pour offrir les meilleures conditions à notre équipage.

« Je dois beaucoup à mon père, qui a été le maître d’oeuvre de ce projet. C’est un entrepreneur dans l’âme et il nous l’a encore prouvé pour SRT. Nous avons une assistance de pointe. J’ai beaucoup de chance de vivre cette aventure avec lui, » avoue Mathieu.

Fabian Lurquin, le confirme, il est bien dans un team de passionnés. De son côté, notre copilote belge est tombé dedans quand il était tout petit, un peu comme Obélix. Avec un papa champion de Belgique de rallye sur terre qui avait pour copilote sa maman, il ne pouvait que s’y intéresser. Ses parents ont un jour découvert l’Afrique, en sont tombés amoureux, et le Dakar s’est imposé à la famille Lurquin.

Jean-Marie Lurquin devient notamment le copilote d’un certain Jean-Louis Schlesser ou encore Giniel De Villiers. Fabian commence à entrer dans la boucle au départ comme assistance. Puis un jour André Dessoude, à la recherche d’un copilote pour un T4 demande conseil auprès de Jean-Marie. Il lui propose un jeune en devenir, son fils Fabian…Près de 15 ans plus tard, le père et le fils s’élancent sur l’Africa Eco Race, Lurquin père avec Philippe Porcheron et Fabian
avec SRT.

Concurrents ou au sein de la même structure, Mathieu et Fabian partagent leur passion du rallye-raid avec leur père. A n’en pas douter que les deux aînés seraient très fiers de voir leur progéniture jouer les premiers rôles à la descente du bateau demain matin et encore plus à l’arrivée au Lac Rose. Dans tous les cas, la relève est assurée et le rallye-raid coule dans le sang de Mathieu et Fabian.

639 km dont 92 km de spéciale entre Nador et Dar Kaouara sont prévus pour la première étape demain… C’est parti pour le Serradori Racing Team.

Valérie Maurel,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*