Dakar: C’est fini pour la Peugeot 3008 DKR de Carlos Sainz

C'est fini pour Carlos Sainz © DR

Après être parti en tonneaux à cinq kilomètres de l’arrivée de la spéciale 4 entre San Salvador de Jujuy et Tupiza, l’équipage Carlos Sainz/Lucas Cruz a réussi à rejoindre le bivouac. Après évaluation des interventions mécaniques indispensables pour remettre la voiture en état de reprendre la course, il s’avère que la somme de travail nécessaire ne peut être mené dans le temps imparti.

La Peugeot 3008DKR #304 est donc contrainte à l’abandon alors qu’elle figurait, avant cette étape, à la deuxième place du classement général.   

Carlos Sainz (Peugeot 3008DKR #304) : « Je suis évidemment très déçu de cet abandon. Nous avions un très bon rythme depuis le début du rallye au volant de la Peugeot 3008DKR qui marque une avancée par rapport à la voiture de l’année dernière. Je regrette de ne pas pouvoir concrétiser davantage ce potentiel.
« Nous sommes arrivés trop vite dans un virage très rapide, j’ai tapé l’intérieur et la voiture s’est retournée. C’est fini pour la victoire, c’est comme ça ! »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*