Africa Race Cummins: Une journée éprouvante pour le Team !

Patrick Sireyjol et François Beguin © DR

Mercredi 4 Janvier – Etape 3 : Tagounite – Assa
Au programme du jour de l’Africa Eco Race : un début de parcours avec une belle piste sablonneuse, qui débouche sur un magnifique canyon puis sur de grandes plaines, parsemées de rocailles.. à peine le temps de reprendre leur souffle, les participants ont ensuite dû affronter une partie 100% sable, très physique où il leur a fallu jouer avec les pressions des pneumatiques pour perdre le moins de temps possible.

Une fois sortis des dunes, les compétiteurs ont pu enchainer avec le passage du secteur du lac Iriki, puis rallier l’arrivée en longeant la frontière algérienne sur une grande piste bordée de cairns.

Notre duo franco-belge #203 a fait un sans-faute aujourd’hui. Patrick et François ont avalé les kilomètres avec un très bon rythme (une pointe à plus de 195km/h a été enregistrée !) du début à la fin et en naviguant sans erreur dans les dunes et sur les pistes marocaines. Ils récupèrent de précieuses minutes qu’ils avaient perdues en début de semaine en franchissant l’arrivée en 3e position, à moins de 6 minutes du leader. Une fois arrivés au bivouac, l’équipe d’assistance a changé la pompe et la poulie de direction assistée du buggy, rajouté des renforts et des caches pour protéger la courroie de direction afin de repartir avec un véhicule optimal pour l’étape de demain !
 
Le second équipage Cummins France composé de Rainer Wissmanns & Cyril Jeanniard a quant à lui rencontré ses premières difficultés ce matin, quelques kilomètres seulement après le départ de la spéciale. En effet, une biellette de levier de vitesse de leur Toyota Hilux s’est malencontreusement cassée.. Ils ont dû s’arrêter pendant près d’1h30 pour trouver une solution de fortune et poursuivre leur route ! Le reste du parcours n’a pas été simple non plus, 2 crevaisons dans les pistes empierrées, ils ont dû s’arrêter à 2 reprises pour changer les roues. Pas évident mais ils ont persévéré et ont pu rallier l’arrivée à la 35e position après avoir parcouru les derniers kilomètres à faible allure pour ne pas risquer une autre crevaison (plus de roue de secours) ! Une fois au bivouac, l’assistance Cummins France a pris le relais et s’est mis à pied d’oeuvre pour remettre la voiture en état (merci à l’équipe Sodicars pour la pièce de rechange).

Demain : spéciale de 409kms entre Assa et Rems El Quebir !

Communiqué CUMMINS,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*