Maroc: Et de six pour Nasser-Matthieu et Overdrive !

Nasser Al-Attiyah-Matthieu Baumel © Alain Rossignol

 – Joan Roma perd du temps dans la dernière spéciale et rétrograde de la 3ème à la 6ème place.

– Le Français Ronan Chabot et le Qatari Khalifa Saleh Al-Attiyah terminent 7ème et 14ème

– Le Néerlandais Erik van Loon sort du top 10 après un accident dans la troisième spéciale. 

 

Nasser Al-Attiyah, pilote Overdrive Racing a confirmé sa domination sur la Coupe du monde FIA des rallyes tout-terrain 2016 en signant une victoire totale, vendredi dans l’éprouvant rallye du Maroc OiLibya.Le Qatari pilotait l’un des cinq Toyota Hilux engagé par le préparateur belge dans l’épreuve de ce type la plus difficile d’Afrique, alors que Joan Roma, Ronan Chabot et Khalifa Saleh Al-Attiyah ont conduit trois des quatre autres voitures à l’arrivée aux 6ème, 7ème et 14ème places.

Nasser Al-Attiyah et son navigateur français Matthieu Baumel ont rallié l’arrivée à Erfoud avec une confortable marge victorieuse de 12min 08sec sur l’ancien vainqueur du Dakar Carlos Sainz, obtenant ainsi leur sixième victoire consécutive en Coupe du monde FIA, depuis qu’ils ont rejoint Overdrive Racing en mars dernier. Le Qatari a dominé totalement toutes les épreuves dont il a pris le départ et cette victoire au Maroc survient après les remarquables succès du Toyota Hilux à Abu Dhabi, au Qatar, en Italie, en Espagne et en Pologne. Seule sa participation aux épreuves de tir des Jeux Olympiques de Rio l’a contraint à renoncer à la Baja hongroise en août.

Nani Roma et son compatriote et navigateur espagnol Alex Haro ont fait fi de leur manque d’expérience du Toyota Overdrive Racing pour mêler leur voiture à moteur V8 à la lutte pour le podium, avant que des problèmes de transmission dans la dernière étape ne les fassent rétrograder de la 3ème à la 6ème place.

De leur côté, le Français Ronan Chabot et son navigateur Gilles Pillot ont signé quelques chronos excellents, ce qui leur a permis d’accéder à une 7ème place encourageante à bord du troisième Toyota. Khalifa Saleh, le frère de Nasser Al-Attiyah, et son copilote belge Stéphane Prévot ont terminé pour leur part 14ème dans le Toyota sponsorisé par la QMMF, après avoir perdu du temps dans la quatrième étape.

Enfin, l’équipage néerlandais composé d’Erik van Loon et de son copilote Wouter Rosegaar était bien placé dans les dix premiers du classement, avant que les deux hommes n’aient un accident avec le cinquième Toyota, mercredi lors de la troisième étape. Ils ont terminé la spéciale mais ne se sont pas présentés au départ de l’avant-dernière spéciale.

« C’est un résultat fantastique pour Overdrive Racing », a indiqué Jean-Marc Fortin, Directeur Général d’Overdrive Racing. « C’est notre sixième victoire consécutive dans la Coupe du monde FIA et la première de l’équipe au Maroc, bien que nous ayons pris les deuxième et troisième places l’an dernier. Cette fois-ci, nous sommes passés à la vitesse supérieure. Bien sûr, Nasser a piloté de manière superbe, mais Matthieu mérite également une mention particulière pour sa navigation. En arrivant, nous pensions que la navigation serait facile, mais ça n’a pas été le cas. Quand quelqu’un comme Carlos Sainz perd du temps à cause de la navigation, cela en dit long sur la difficulté de ce rallye.
« Joan Roma a perdu trois places et c’est dommage. Il a vécu un petit problème de transmission au milieu de la dernière spéciale. Mais nous avons montré lors de la quatrième étape que nous avions deux bons pilotes en réalisant le doublé, et que nous étions capables de battre les équipes d’usine. Pour un petit garage de Belgique, ce n’est pas si mal de gravir la montagne et d’atteindre le sommet.
« Ronan Chabot a fait une course brillante en terminant 7ème. Il m’avait dit avant le départ, qu’il allait courir sur le rythme d’un Dakar et essayer d’être régulier, et cela a constitué une bonne préparation pour lui et le Dakar. Khalifa, lui, a abîmé dans l’étape 4 un arbre de transmission à la suite d’un gros saut de dunes, mais il progresse vite, il est toujours en apprentissage. Dommage que Erik van Loon ait abandonné, mais il roulait vite en début de course et a signé quelques très bons temps face aux autres équipes de pointe. »

Si la troisième étape de désert, longue de 291 km, revenait à Carlos Sainz, Nasser Al-Attiyah n’en conservait pas moins une avance de 11min 07 sec au bivouac avant la quatrième étape. De leur côté, Nani Roma perdait une place au classement général et se retrouvait quatrième, tandis que Ronan Chabot et Khalifa Al-Attiyah sortaient sans encombres du désert en 9ème et 10ème positions. Erik Van Loon, lui, était victime d’un accident en fin de spéciale et retombait à la 11ème place.

Le quatrième secteur sélectif, une boucle de 319 km à travers les déserts entourant Erfoud, permettait à Al-Attiyah de porter son avance à 12min 44sec après sa victoire dans la spéciale 2min 54sec avant tout le monde. Nani Roma, lui, en superforme, était ravi, malgré une crevaison à proximité du départ de la spéciale et l’Espagnol offrait à Overdrive Racing un doublé qui lui permettait de consolider sa position personnelle sur le podium, Yazeed Al-Rajhi ayant été retardé.

« Nous avons ouvert la route tous les jours et ce n’est pas facile, mais sur la dernière étape, nous étions bien placés et nous avons essayé d’attaquer », a déclaré Al-Attiyah. Nous avons bien roulé dans les dunes et c’est là que nous avons rattrapé Carlos. »

Au bivouac, Ronan Chabot pointait en huitième position au général, alors que Khalifa Al-Attiyah était retardé et dégringolait au 16ème rang. Quant à van Loon, il ne repartait pas après son accident de la veille.

La dernière spéciale, d’une longueur de 230 km, traversait le célèbre Erg Chebbi avant l’arrivée à Erfoud et la remise des prix. Nasser Al-Attiyah ne prenait aucun risque et ralliait l’arrivée en 2h 26min 25sec, confirmant ainsi sa victoire par une marge victorieuse de 12min 08sec, au terme d’une véritable démonstration de pilotage professionnel. Malheureusement, Nani Roma perdait sa troisième place suite à des problèmes de transmission après le premier contrôle de passage, mais il se classait finalement sixième de l’épreuve, devant Ronan Chabot et Khalifa Al-Attiyah.

« Nous avons effectué un test bénéfique avant le Maroc et nous allons maintenant faire l’impasse sur le Portugal et concentrer notre préparation sur le Dakar. Nous avons remporté la Coupe du monde FIA au terme d’une grande saison » a averti Nasser. Celui-ci avait entamé de manière idéale son défi marocain dans un prologue de sept kilomètres étroit et sinueux. Le Qatari signait le meilleur temps en 4min 41sec pour s’octroyer 13 secondes d’avance sur le Finlandais Mikko Hirvonen (Mini). Nani Roma terminait troisième dans un second Toyota, alors que Van Loon, Chabot et Khalifa Al-Attiyah se classaient 11ème, 12ème et 17ème.

Le pilote Qatari choisissait de s’élancer dans La première des étapes de désert en cinquième position. Deux secteurs chronométrés de 69 et 50 kms figuraient au programme du jour, et Al-Attiyah réalisait le meilleur temps du premier tronçon en 48min 56sec et portait son avance totale sur Hirvonen à 41 secondes. Nani Roma, Erik Van Loon, Ronan Chabot et Khalifa Al-Attiyah pointaient en 5ème, 7ème, 17ème et 20ème positions.

Nasser Al-Attiyah remportait aussi la deuxième partie de l’étape pour arriver au bivouac avec une avance de 1min 17sec. Nani Roma et Erik Van Loon occupaient les 3ème et 6ème
places, et Ronan Chabot et Khalifa Al-Attiyah les 13ème et 16ème.

Grâce à une navigation précise et un autre temps scratch dans le deuxième secteur chronométré exigeant, qui comportait également une série de franchissements de dunes à proximité de l’arrivée, Al-Attiyah portait son avance au général sur Yazeed Al-Rajhi à 14min 31sec. Nani Roma se hissait à la troisième place et Erik Van Loon, Ronan Chabot et Khalifa Al-Attiyah complétaient une journée vraiment fructueuse pour Overdrive Racing en se classant respectivement aux 8ème, 10ème et 12ème rangs du classement général.

Classement général final
1. Nasser Saleh Al-Attiyah (QAT)/Matthieu Baumel (FRA) Toyota Hilux Overdrive, 12hr 28min 28sec
2. Carlos Sainz (ESP)/Lucas Cruz (ESP) Peugeot 3008 DKR, 12hr 40min 36sec
3. Vladimir Vasilyev (RUS)/Konstantin Zhiltsov (RUS) Mini All4 Racing, 13hr 04min 37sec
4. Orlando Terranova (ARG)/Paolo Fiuza (PRT) Mini All4 Racing, 13hr 12min 21sec
5. Jakub Przygoński (POL)/Tom Colsoul (BEL) Mini All4 Racing, 13hr 38min 03sec
6. Joan Roma (ESP)/Alex Haro (ESP) Toyota Hilux Overdrive, 13hr 52min 41sec
7. Ronan Chabot (FRA)/Gilles Pillot (FRA) Toyota Hilux Overdrive, 14hr 14min 35sec…
14. Khalifa Al-Attiyah (QAT)/Stéphane Prevot (BEL) Toyota Hilux Overdrive, 16hr 48min 17sec…

D’après communiqué de Neil Perkins,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*