ELMS Paul Ricard: Le Duqueine Engineering sur le podium

© DR

Deuxièmes au Red Bull Ring il y a quelques semaines, Dino Lunardi, David Droux et David Hallyday ont de nouveau joué les premiers rôles au circuit Paul Ricard, terminant les 4 Heures du Castellet à une très belle deuxième place consécutive. A quelques centièmes du bonheur en Autriche, ils échouent cette fois à quatre secondes de la victoire, malgré un superbe dernier relais de Dino Lunardi.

 

Avec cette nouvelle performance de choix, le trio de la Ligier JS P3 #19 consolide sa deuxième place au championnat, reprenant même quelques points au leader United Autosports. Si l’écart au classement demeure encore conséquent, tous les espoirs sont permis pour une fin de saison qui s’annonce passionnante.

En manque de réussite depuis plusieurs meetings, l’équipage de la #20 n’est pas parvenu à terminer la course dans les points, se classant finalement 13ème de la catégorie LMP3 après avoir été retardé par un léger accrochage avec une GT. Maxime Pialat, Eric Clément et Antonin Borga continuent toutefois d’engranger de l’expérience dans un championnat ELMS au niveau extrêmement relevé.

De retour sous les couleurs Duqueine Engineering, Nelson Panciatici s’est illustré en signant le premier podium de l’équipe en RS 01 Trophy avec une 3ème place lors de course Pro. Il aurait pu espérer faire coup double lors de la course Endurance avec Gilles Duqueine, sévèrement pénalisé lors de la course Prestige, mais des ennuis mécaniques en ont décidé autrement.

Dans le bon rythme tout au long du week-end, Lonni Martins et Christophe Hamon réalisent eux un résultat d’ensemble très solide. Une pénalité les prive malheureusement d’une troisième place dans la course Endurance mais leurs 5ème et 6ème places lors des courses Pro et Prestige confirment un niveau de performance prometteur pour la fin de saison.

EN BREF
LE CIRCUIT
Circuit ayant joué un rôle majeur dans l’histoire du sport automobile français en accueillant notamment le Grand Prix de France de Formule 1 dans les années 1970 et 1980, le ‘Paul Ricard’ est une étape incontournable pour de très nombreux championnats. Offrant différentes possibilités de tracé, il aura été utilisé de deux manières différentes durant ce week-end : avec la ligne droite du Mistral dans son intégralité pour l’ELMS et avec la chicane à gauche pour le RS 01 Trophy.

LES CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES
Venir au Castellet à la fin du mois d’août est généralement l’assurance de faire le plein de soleil pour l’ensemble des acteurs du championnat ELMS ! Avec un week-end caniculaire sur l’ensemble de l’Hexagone, la règle a été largement respectée et les températures de piste très élevées ont malmené les pneumatiques, obligeant les ingénieurs des différentes équipes à trouver les bons réglages pour limiter le phénomène de dégradation.

LA PETITE HISTOIRE
Alors qu’ils devaient être associés avec Aurélien Comte en GT Tour cette année, Gilles Duqueine et Nelson Panciatici ont vu leurs plans contrariés par l’annulation du championnat. Après avoir partagé des séances d’essais durant l’été, ils ont pu se retrouver ce week-end en RS 01 Trophy. Si un problème mécanique les a privés d’un podium lors de la course Endurance, le podium de Nelson lors de la course Pro est venu valider le travail des deux coéquipiers….

LES RÉACTIONS
YANN BELHOMME : « Une nouvelle fois, nous sommes partagés entre la satisfaction de signer un podium et la frustration de ne pas repartir avec la victoire. Dino a parfaitement terminé le travail de ses coéquipiers avec un très bon relais final et il ne manquait que quelques tours pour que la N°19 aille chercher la victoire. Nous connaissions le niveau de performance de David Droux mais il nous a encore étonné en signant le 2ème meilleur temps en course et remontant près de 45 secondes dans son relais… David Hallyday a lui fait deux relais d’une heure dans un cockpit où il faisait proche de 50 degrés, il a encore montré qu’il était un véritable compétiteur. Il faut féliciter le Graff pour son succès et se rappeler que c’est un deuxième podium consécutif pour notre toute première saison en ELMS. Nous réalisons une belle opération au championnat et nous conservons des espoirs de titre même si l’écart avec les leaders est encore important. Le résultat de la N°20 n’est pas à la hauteur des attentes de ses pilotes mais l’ELMS est un championnat au niveau très relevé. Ils ont terminé la course malgré un scénario compliqué et ont montré de belles choses. Ils engrangent beaucoup d’expérience pour la suite et c’est positif. Lonni Martins et Christophe Hamon ont réalisé un week-end très solide et ils auraient pu espérer mieux avec un peu plus de réussite. Je ne pensais pas que nous pourrions viser le top 5 dès cette saison tant le niveau est élevé et ils sont en avance sur nos prévisions, ils seront dans la lutte pour les premières places lors des prochains meetings. J’étais bien sûr très heureux de retrouver Gilles dans la voiture lors d’un week-end de compétition. Il découvrait la RS 01 et il s’est très vite adapté avec la force de caractère qu’on lui connaît. Il est passé tout près d’un podium avec Nelson lors de la course d’Endurance et a été pénalisé assez sévèrement lors de la course Prestige. Voir Nelson à la 3ème place de la course Pro est une satisfaction pour tout le team, c’est le premier podium Duqueine Engineering dans ce championnat et c’est un signe de notre progression générale. Il faut toutefois rester très exigeants envers nous-mêmes et continuer de travailler. »

DINO LUNARDI : « C’est un super résultat car on inverse la tendance au championnat par rapport à United Autosports, ils sont toujours leaders mais c’est la première fois que nous terminons une course devant eux. On a commencé le week-end avec un déficit de performance important, les autres teams ont beaucoup roulé depuis le Red Bull Ring et nous manquions certainement de développement. La voiture était assez nerveuse, assez difficile à piloter, surtout avec la dégradation importante des pneumatiques. Toute l’équipe a énormément travaillé pour rectifier les choses et tous nos efforts ont payé car la voiture a beaucoup progressé pour la course. Nous avons adopté une bonne stratégie en décalant nos relais et tout le monde a fait du bon boulot en piste comme dans les stands. J’ai tout donné à la fin mais il manquait une dizaine de minutes de course pour aller chercher la première place. C’était assez dur physiquement mais je me rendais compte que je rattrapais le leader, j’ai pris beaucoup de plaisir. Il n’a pas manqué grand chose, c’est frustrant de ne pas remporter la victoire mais il faut féliciter le Graff qui a réalisé un week-end parfait. De notre côté, il faut prendre un peu de recul et au regard de l’ensemble du meeting, on peut être très heureux de ce nouveau podium. »

MAXIME PIALAT : « Ce n’est pas le résultat qu’on attendait et les aléas de la course nous ont rendu le week-end assez difficile. Les conditions du meeting étaient délicates avec une température de piste très élevée qui a entraîné beaucoup de dégradation et beaucoup de survirage, la voiture n’était pas facile à piloter. J’ai essayé de ne pas faire de faute, quitte à rouler un peu en dessous de mon rythme potentiel. Les évènements ne nous sont pas vraiment favorables depuis le début de saison mais il faut continuer de positiver. Nous avons les capacités de réaliser un top 5 sur les deux dernières courses, il nous manque seulement un peu de vitesse de pointe et de réussite. Spa est mon circuit préféré et j’ai hâte d’être là-bas. »

GILLES DUQUEINE : « J’ai vraiment découvert la RS 01 au Castellet car je
n’avais fait que quelques tours d’installation à Alès. C’est une véritable voiture de course dont le comportement est proche de celui d’un prototype, avec beaucoup d’appui aérodynamique et une efficacité redoutable au freinage. J’ai pris beaucoup de plaisir et l’équipe a fait un très bon travail afin de nous donner une voiture qui se rapproche du niveau des meilleurs. J’ai bien roulé en course Sprint mais j’ai un petit regret concernant la course Endurance car nous aurions certainement pu accrocher le podium si Nelson n’avait pas été contraint à l’abandon dans le dernier tour après une superbe remontée. Sa troisième place lors de la course Pro récompense la performance globale de nos équipages car Lonni Martins et Christophe Hamon ont réalisé un très bon week-end pour leur deuxième apparition sur la RS01. Nous sommes sur la bonne voie. »

CHRISTOPHE HAMON : « Nous sommes très contents de ce meeting car c’est seulement notre deuxième week-end au volant de la RS01. Au Red Bull Ring, nous avions été un peu en retrait et cette fois nous nous sommes placés dans le top 5. Nous aurions pu monter sur le podium de la course Endurance mais une pénalité nous a rétrogradés au 4ème rang. C’est un peu dommage mais ma 5ème place en course Prestige et la 6ème place de Lonni en course Pro montrent que nous sommes dans le rythme de ce championnat très relevé. La voiture n’a pas une égratignure et nous avons déjà hâte d’être à Spa pour le prochain meeting. C’est un très bon week-end. »

NELSON PANCIATICI : « Retrouver l’équipe Duqueine Engineering sur un week-end de course est un véritable plaisir. Je suis content de mon podium car le niveau est relevé, avec de véritables spécialistes de la RS 01 ayant de sérieuses références dans les catégories monoplace. Mais j’aurais bien échangé cette 3ème place en course Pro contre celle que nous aurions pu avoir avec Gilles en course Endurance… Nous effectuions une belle remontée quand la voiture a eu un problème et j’aurais bien aimé partager un podium avec lui. C’était super de retrouver toute l’équipe et je ne pouvais pas imaginer un meilleur week-end avant de m’envoler pour Mexico pour le FIA WEC. »

ESSAIS LIBRES 1 ELMS
8ème chrono : LMP3 en 1.55.676 #19 (D. Lunardi / D. Droux / D. Hallyday)
18ème chrono : LMP3 en 1.57.696 #20 (M. Pialat / A. Borga / E. Clément)

RS TROPHY
2ème chrono : en 2.04.445 #16 (N.Panciatici / G. Duqueine)
10ème chrono : en 2.05.523 #17 (C. Hamon / L. Martins)
 
ESSAIS LIBRES 2 ELMS
9ème chrono : LMP3 en 1.56.945 #19 (D. Lunardi / D. Droux / D. Hallyday)
13ème chrono : LMP3 en 1.57.790 #20 (M. Pialat / A. Borga / E. Clément)

RS TROPHY
6ème chrono : en 2.04.815 #17 (C. Hamon / L. Martins)
8ème chrono : en 2.04.974 #16 (N.Panciatici / G. Duqueine)
 
ESSAIS LIBRES 3 (uniquement RS TROPHY)
7ème chrono : en 2.03.493 #16 (N.Panciatici / G. Duqueine)
9ème chrono : en 2.03.857 #17 (C. Hamon / L. Martins)
 
QUALIFICATIONS ELMS
8ème chrono : LMP3 en 1.55.431 #19 (D. Lunardi / D. Droux / D. Hallyday)
15ème chrono : LMP3 en 1.56.122 #20 (M. Pialat / A. Borga / E. Clément)

RS TROPHY – QUALIF AM / PRO
6ème chrono : en 2.04.040 (C.Hamon) / 10ème chrono : en 2.03.421 (L. Martins)
11ème chrono : en 2.05.494 (G. Duqueine) / 4ème chrono : en 2.02.695 (N.Panciatici)
 
COURSE – Classement LMP3 ELMS
1er : #9 (Guibbert / Petit / Trouillet) Graff Racing
2ème : #19 (D. Lunardi / D. Droux / D. Hallyday) Duqueine Engineering
3ème : #2 (Brundle / Guasch / England) United Autosports
13ème : #20 (M. Pialat / A.Borga / E. Clément) Duqueine Engineering

RS TROPHY Course Endurance
4ème : #17 (L. Martins / C. Hamon) Duqueine Engineering
10ème : #16 (N.Panciatici / G. Duqueine) Duqueine Engineering

RS TROPHY Course Pro / Course Am
6ème (L.Martins) / 5ème (C.Hamon) #17 Duqueine Engineering
3ème (N.Panciatici) / 12ème (G.Duqueine) #16 Duqueine Engineering

LA PLAYLIST DE DAVID HALLYDAY
Pilote de la Ligier JS P3 #19 du team Duqueine Engineering, David Hallyday est bien sûr connu pour ses talents de chanteur, auteur et compositeur. A l’issue de ce meeting ensoleillé au circuit Paul Ricard, il nous révèle sa playlist du week-end avec un titre par voiture…

#19 ‘La quête’ de Jacques Brel : Dino, David et moi sommes passés une nouvelle fois à quelques secondes de la victoire après la deuxième place du Red Bull Ring pour seulement quelques centièmes. Ce nouveau podium consolide notre place au championnat et notre quête vers la plus haute marche du podium continue !

#20 ‘Summer in the city’ de Lovin ‘ Spoonful : La fin de l’été était synonyme ce week-end de canicule sur la France et le circuit Paul Ricard ! Des températures très élevées qui ont entraîné beaucoup de dégradation sur les pneumatiques et ont gêné Maxime Pialat, Eric Clément et Antonin Borga. Ils seront de retour à Spa !

#16 ‘We will rock you’ de Queen : Gilles Duqueine et Nelson Panciatici sont de vrais compétiteurs, très exigeants avec eux-mêmes. Même si le sport auto n’est pas un sport de combat, ce titre légendaire de Queen représente bien leur tempérament d’attaquants.

#17 ‘Clique’ de Kanye West feat Big Sean & Jay Z : Lonni Martins et Christophe Hamon sont coéquipiers et amis depuis plusieurs années… Leur cohésion est évidente et explique en partie les bons résultats de leur ‘clique’ que notre playlist salue avec une touche de hip-hop !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*