Porsche Supercup Alméras: De la performance sur le tourniquet hongrois

© DR

Martinet by Alméras démontre une nouvelle fois sa compétitivité sur le Hungaroring en décrochant, sur la piste, une deuxième pole position consécutive en Porsche Mobil 1 Supercup. Si ce cinquième rendez-vous de la saison n’apporte pas ensuite les résultats escomptés, l’équipe montpelliéraine se présentera cette semaine à Hockenheim installée en 2e position des championnat Teams et Pilotes, tout en caracolant aux deux premières places du classement Rookies.

Et avec une surprise en prime, annoncée jeudi, qui témoigne de la légitimité de la formation de Philippe Alméras et Pierre Martinet parmi l’élite.

Débutante l’an passé au sommet de la pyramide des coupes Porsche, la structure héraultaise avait décroché sur ce circuit lent et sinueux son premier podium en Supercup avec Côme Ledogar. Douze mois plus tard, elle est donc attendue, et confirme la qualité de préparation de ses Porsche 991 GT3 Cup en plaçant Mathieu Jaminet en pole position, la deuxième consécutive après celle décrochée à Silverstone deux semaines plus tôt. En raison d’un souci de hauteur de caisse à l’avant-droit, le pilote Porsche Junior est néanmoins rétrogradé en fond de grille. Il réalise un départ canon avec la volonté de grappiller autant de points que possible, se décale pour apercevoir le point de freinage et se retrouve sur la ligne de sortie des stands qui se rétrécit brutalement, bordée par un caniveau. Ce dernier déséquilibre l’auto avant la zone de freinage et il percute un concurrent, le menant à son premier abandon de l’année. Sa régularité depuis le début de saison (3 podiums en 5 courses) lui permet néanmoins de maintenir sa 2e place au championnat, tout en conservant son avance au classement Rookies.

Steven Palette, en effet, qui le talonne dans ce tableau, n’a pas été en mesure de reprendre autant de points qu’il aurait souhaité à son rival d’équipier. Gêné en qualifications dans un endroit peu propice, le Vierzonnais s’élance depuis la 8ème place (en raison de la pénalité de Mathieu), puis occupe la 9e sous le drapeau à damier, qui devient la 13ème après une pénalité infligée pour non respect de la ligne de course (annoncée alors que son ingénieur l’en alertait), cédant ainsi la 3ème place dans cette épreuve au classement Rookies. Roland Berville, enfin, est l’auteur en Hongrie de performances de tout premier ordre au sein du peloton officieux des Gentlemen Drivers. Superbement qualifié en 18e position (sa meilleure performance en Supercup), il ne peut malheureusement concrétiser en raison d’un problème électrique dû à l’orage qui s’est abattu le samedi lorsque les voitures stationnaient en Parc Fermé. Le Gardois repart donc déçu, mais motivé pour sa prochaine échéance à Monza, à la rentrée, sur une piste qu’il connaît et où il pourra démontrer ses excellents progrès.

Philippe Alméras (Team Principal) : « Nous nourrissions certaines ambitions car nous nous étions illustrés l’an passé ici, nous y avons réalisé des tests, et l’équipe technique, ainsi que nos pilotes, ont fait le boulot pour nous offrir une nouvelle pole. L’opération est finalement assez mauvaise au championnat, mais elle est limitée par les contre-performances de certains de nos rivaux et nous sommes toujours 2ème au classement. Je tiens par ailleurs à saluer la prestation de Roland qui a été l’auteur de l’un de ses meilleurs week-ends, en terme de performance, et qui aura à coeur de continuer à la mettre en pratique à Monza. Le week-end prochain nous découvrirons Hockenheim en conditions de course, mais nous y avons déjà effectué des essais et l’équipe est venue en support du programme de Côme en Cup allemande. Ce ne sera donc pas un total saut dans l’inconnu, et pour ne pas perdre le bénéfice de notre excellent début de quinzaine de juillet, nous devrons ramener de gros points ! »

Steven Palette (13ème) : « Le Hungaroring est un circuit très varié, avec beaucoup de relief, des courbes en appuis… Il nécessite donc une voiture bien équilibrée, et c’est sur quoi nous nous sommes attachés aux essais et en qualifications où je signe le 9ème temps à cause d’un concurrent qui m’a obligé à lever le pied dans une portion à fond. Je me suis ensuite fait enfermer au départ, la voiture de sécurité est intervenue, et comme il est difficile de doubler, je n’ai pu progresser. Pour finir, je me prend une pénalité au moment où mon ingénieur me prévient de faire attention à la ligne de course. C’est frustrant, mais les performances sont là. On ‘scorera’ donc en Allemagne ! »

Mathieu Jaminet (Ab.) : « Le début du meeting a été prudent avec le 7ème chrono, mais comme toujours l’équipe technique de Martinet by Alméras a su renverser la situation pour me permettre de signer une deuxième pole consécutive… malheureusement retirée. 24ème au départ, dimanche, ce fut ensuite définitivement un jour et un week-end à oublier, puisque je créé un accrochage au premier virage après avoir réalisé un très bon départ. Je suis désolé pour les pilotes et teams impliqués dans cet accident. Maintenant il faut se concentrer sur le week-end prochain et apprendre de ses erreurs. Nous reviendrons ainsi plus forts à Hockenheim. »

CLASSEMENTS
1. Sven Müller (Lechner MSG Racing Team) ; 2. Robert Lukas (Lukas Motorsport) à 3’‘045 ; 3. Michael Ammermüller (Lechner MSG Racing Team)… 13. Steven Palette (Martinet by Alméras) à 21’’549 (4ème Rookie)… Abandon: Mathieu Jaminet.

Championnat : 1. S. Müller 83 points ; 2. Mathieu Jaminet 66 pts ; 3. M. Cairoli 65 pts… 9. Steven Palette 31 pts…

Rookies : 1. M. Jaminet 66 points ; 2. S. Palette 31 pts… 6. T. Laurent 7 pts…

Teams : 1. Lechner MSG Racing Team 112 pts ; 2. Martinet by Alméras 94 pts…

Prochaine manche : Hockenheim, du 29 au 31 juillet.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*