IMSA Performance à Spa: Long métrage au programme !

Les couleurs de la Porsche IMSA seront dévoilées plus tard !

Deux ans sans course de 24 heures… une éternité pour IMSA Performance !

Bien sûr, au cours de ces deux saisons le team à accompli de superbes performances en ‘Sprint’ avec son double titre consécutif en Championnat de France GT FFSA, mais l’équipe rouennaise est surtout formatée pour les courses d’Endurance les plus longues….

 

Ce retour à des épreuves de 24 heures était prévu de longue date et a motivé l’engagement en Blancpain Endurance GT Series. Il a donc été soigneusement préparé tant techniquement que dans la composition de l’équipage.

Les objectifs sont donc ambitieux : faire flotter le plus haut possible les couleurs de Kodak Images lors de cette 68ème édition des 24 Heures de Spa.

Endurance Info et IMSA Performance s’associent pour vous faire vivre de l’intérieur la vie du team normand pendant toute la semaine des 24 heures de Spa !

Les rendez-vous seront nombreux et variés en relatant naturellement le ‘côté piste’ mais dévoileront aussi la face cachée du team ‘côté stand’. Quelques (petits… !) secrets seront sûrement révélés sans compter de nombreuses interviews de tous les membres de l’équipe : pilotes, team manager, ingénieurs, techniciens !

La plus grande course de GT au monde… sur le plus beau circuit du monde !
Peu de courses offrent un format de 24 Heures. Bien sûr, il y a les 24 Heures du Mans, pinacle du sport auto d’endurance qu’IMSA Performance a remporté à deux reprises et des épreuves plus récentes comme les 24 Heures de Dubaï (10 ans d’existance) également tombée dans l’escarcelle des normands. Et puis il y a les 24 Heures de Spa…

Créée en 1924, cette course est également devenue  mythique et compte parmi ses vainqueurs de grands noms comme Ickx, Berger, Fittipaldi pour n’en citer que quelques uns au niveau international. Du côté des pilotes tricolores, la liste est tout aussi prestigieuse : Jarier, Bourdais, Dumas…

Contrairement à la classique mancelle, la course des 24 Heures de Spa est uniquement réservée au GT dont le nombre d’engagés cette années est de 65 voitures ! Le trafic sur ce tracé légendaire d’un peu plus de 7kms sera donc une des clés. Une piste difficile, vallonnée et rapide souvent soumise à des conditions météos changeantes… Autant d’éléments qui doivent être pris en compte pour obtenir un bon résultat comme la 2e place obtenue par IMSA Performance en 2010 avec un équipage composé pour moitié de Raymond Narac et Patrick Pilet que l’on retrouve encore réunis cette année !

Aux côtés de ces deux spécialistes des courses de deux tours d’horloge, plongeront dans le grand bain des 24 Heures Maxime Jousse et Thierry Cornac avec autant d’envie que l’équipe technique comme le souligne Franck Rava. « Enfin une course de 24 Heures ! C’est notre format de prédilection ! Nous aimons particulièrement ces courses longues et nous l’attendons depuis deux ans avec impatience. Nos méthodes, nos process de préparation sont revenus naturellement et immédiatement. »

Ainsi, depuis la dernière épreuve du Paul Ricard et le ‘test day’ préparatif de Spa, la Porsche 991 GT3 R du team a été entièrement démontée et toutes les pièces d’usure ont été changées… L’équipe de Rouen alignera donc une voiture quasiment neuve comme le précise Franck. « Notre Porsche #76 est entièrement révisée… Nous avons appliquée une préparation type le Mans : tout est revu de A à Z. Nous ne prenons aucun risque sur aucune des pièces. Bien que ce soit notre retour sur une course de 24 heures et que notre expérience avec cette nouvelle GT3 R mérite d’être approfondie, nous avons le recul nécessaire sur l’obsolescence de chaque composant. Nous avons en plus ajouté de la sécurité. »

Tout est donc réuni pour que l’objectif de finir la course soit atteint et pour qu’IMSA Performance engrange son meilleur résultat dans le Blancpain Endurance GT Series. « Nous souhaitons poursuivre notre progression dans ce championnat que nous découvrons. Il y a toujours beaucoup de nouveautés comme la découverte d’une course de 24 Heures avec cette nouvelle GT3 R. Notre but est de signer notre meilleur résultat de l’année. Nous souhaitons faire monter la Porsche Kodak Images le plus haut possible dans la hiérarchie. Pour y arriver, nous pouvons compter sur l’expérience de Raymond Narac, le soutien de Porsche et de son pilote officiel, Patrick Pilet, qui vient renforcer notre équipage et apporter son savoir. Quant à Maxime Jousse, nous n’avons aucun doute sur sa pointe de vitesse. Maxime et Thierry Cornac découvriront les courses de 24 Heures avec un appétit ultra aiguisé… Ils sont impatients de plonger dans cette semaine vraiment spéciale. »

Une semaine chargée…
Une semaine bien chargée pour IMSA Performance dans les Ardennes belges….

A l’heure où ses lignes sont écrites, tous les préparatifs sont bien entendus terminés et les véhicules prêts à partir.

Dès le 25 juillet, l’installation commencera dans le box #30 de Spa Francorchamps dans les stands F1.

Le lendemain, mardi, les vérifications administratives et techniques précèderont le ‘Bronze Test’ pilotes de 15h00 à 18h00.

Mercredi sera en partie consacré à la ‘Parade’ entre le circuit et la ville de Spa où les pilotes participeront à la séance d’autographes.

Jeudi débuteront vraiment les ‘affaires’ avec les essais libres (de 13h20 à 14H50) puis une séance pré-qualificative de 17H45 à 18H45. Enfin, entre 20H00 et 23H45, deux séances qualificatives concluront la journée dont une en nocturne.

Une toute dernière qualification, la ‘Super Pole’, est programmée vendredi de 17H30 à 18H00 avant que la piste ne soit envahie pour un jogging auquel tous les concurrents sont invités !

Samedi, après le warm up (de 09H05 à 09H25) la procédure de départ et de mise en grille débutera à 15H40 quelques minutes avant le coup d’envoi de la course des 24 Heures de Spa qui sera donné à 16H30.

Dimanche, 31 juillet, le drapeau à damier tombera sur l’épreuve à 16H30… soit 24 Heures plus tard !

Grosse semaine à venir donc pour IMSA Performance… et qui s’ajoute à un planning on ne peut plus dense : meeting du Porsche Club Motorsport la semaine dernière à Pau qui venait après le week-end du ‘Le Mans Classic’, la journée test des 24 heures de Spa le 5 juillet, le déménagement de l’équipe, et les 1000 kms heures du Paul Ricard….

Quart de Tour – Tanguy Buisson,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*