NWES: Tout peut arriver au Tours Speedway

© DR

– Dernière manche de la saison régulière avec quatre courses sur Ovale

Il y en a eu de l’action au Tours Speedway depuis 4 ans, depuis la victoire de Ben Kennedy en 2012 jusqu’au triomphe de Mathias Lauda sous la pluie en 2014, et cette saison ne fera pas exception.

Tout peut arriver et arrivera ce week-end sur le premier anneau Européen créé spécialement pour la NASCAR, situé dans la périphérie de Tours, au coeur de la France. La saison régulière des NASCAR Whelen Euro Series se terminera sur quatre courses de 75 tours sur l’ovale de 640 mètres où les batailles pour prendre la tête du classement feront rage dans les deux divisions, juste avant la pause estivale.

Après avoir remporté trois des six premières courses de la saison, Anthony Kumpen (#24 PK Carsport Chevrolet SS) arrive au Tours Speedway en tête de l’ELITE 1 avec 6 points d’avance sur Frederic Gabillon (#3 Tepac RDV Compétition Ford Mustang), qui terminait second par quatre fois, et remportait une course au Raceway Venray. Il attend Tours pour remonter sur la plus haute marche du podium en France. Borja Garcia (#1 SPV Racing Ford Mustang) suit de près, à 14 points du leader, pendant que le vainqueur de la course 2 de Brands Hatch, Alon Day (#54 CAAL Racing Chevrolet SS) se tient 12 points derrière, en quatrième position.  

“J’espère être aussi rapide qu’à Tours il y a deux ans et que cette année à Venray. La qualification sera très importante,” livrait Garcia, qui a remporté la pole position au Raceway Venray en Mai et signait deux podiums lors du meeting aux Pays-Bas. “Tours demande un style de pilotage particulier, il faut avoir beaucoup de traction en sortie de virage et on ne peut se permettre aucune erreur. C’est un challenge pour les pilotes.”

Gianmarco Ercoli (#9 Double-T by Nocentini Ford Mustang), s’était montré convainquant lors de ses débuts au Tours Speedway en 2014 et il s’y imposait l’an dernier après un spéctaculaire duel avec Thomas Ferrando (#37 Knauf Racing Team Ford Mustang). L’italien est en confiance et pourrait rejoindre la Victory Lane, qui lui a échappé à Venray.

“Tours Speedway est peut être ma piste favorite. C’était ma première expérience sur ovale et j’y ai remporté une victoire importante en ELITE 2 l’année dernière. Gagner ici, devant de tels fans, c’est vraiment spécial,” expliquait l’Italien. “Brands Hatch ne s’est pas très bien passé pour nous et j’espère retrouver un bon rythme et montrer aux autres qu’on peut se battre pour la victoire !”

En ELITE 2, Stienes Longin (#11 PK Carsport Chevrolet SS) reviendra sur la piste de ses débuts en NASCAR en 2014, où il a remporté sa première victoire en 2015. “C’est toujours spécial de revenir au Tours Speedway. Les courses sont toujours animées et j’y ai de très bons souvenirs. Je compte bien marquer un maximum de points pour être dans la meilleure position possible avant les playoffs,” concluait le Belge.

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*