Taklimakan Rally: Vérifications à Tacheng !

© DR

Durant quatre jours, la ville de Tacheng, située à l’extrême ouest de la Chine, à une quinzaine de kilomètres de la frontière avec le Kazakhstan, a accueilli le départ du Taklimakan Rally 2016.

105 voitures et 31 motos ont franchi sans encombre les traditionnelles vérifications administratives et techniques organisées à l’hippodrome de Tacheng.

Après ces formalités d’usage, les concurrents vont désormais pouvoir se consacrer à la traversée du désert du Taklimakan, l’un des déserts les plus grands et les plus arides du monde.

L’arrivée est prévue le 29 mai à Aksu après deux semaines de compétition et plus de 4500 kilomètres tracés dans des territoires encore méconnus.

Han Wei et Jean-Pierre Garcin, sur leur nouveau buggy deux roues motrices du team Han Wei Motorsport,  développé par l’équipe de Philippe Gache dans son atelier de Fréjus, animeront sans aucun doute la catégorie Auto. Philippe Gache aura l’occasion de tester lui-même les capacités de son nouveau né puisqu’il s’aligne au départ sur un deuxième buggy en compagnie de Stéphane Prévot, novice en rallye tout-terrain.

Marco Piana, assisté de Steven Griener, complète le contingent français de la catégorie Auto. Habitué des manches de coupe du monde des rallyes tout-terrain, le leader de l’équipe Xtreme Plus découvrira pour la première fois le désert du Taklimakan sur un Toyota T2.

Le team Han Wei Motorsport aura fort à faire face à des concurrents chinois bien préparés et souvent entourés de préparateurs expérimentés. Les deux Protos Nissan 05 conduites par Ma Miao et Fan Fan, encadrés par des équipes françaises du team Dessoude, tenteront de tirer leur épingle du jeu à domicile. Kun Liu et Pan Hongyu du team Luhang Panda,  reconnus en Chine pour leur qualité de pilote et de navigateur, devraient également donner du fil à retordre aux deux buggys jaune de Han Wei et Philippe Gache.

En 2 roues, Willy Jobard et Thierry Traccan, tous deux sur KTM, seront les portes drapeaux de la délégation française. L’espagnol Armand Monleón, dixième au classement général final du Dakar 2016, sera le grand favori à la victoire finale au guidon de sa KTM 450 Replica, même si le chinois Wen Min Su, tenant du titre, fera le maximum pour conserver sa couronne sur sa Jincheng préparée par ‘Ateliers du Désert’.

Les premiers tours de roues auront lieu demain, dimanche 15 mai. Un prologue de treize kilomètres, tracé aux abords du bivouac de Tacheng, déterminera l’ordre de départ de la première spéciale.

Le Taklimakan Rally 2016 bénéficie du support du groupe Hunan TV. Deux hélicoptères et deux cent personnes sont en charge de la production et de la diffusion quotidienne d’un résumé de trente minutes. Ce soutien majeur, de l’un des plus grands groupes audiovisuel chinois, assure au Taklimakan Rally 2016 une audience moyenne journalière entre 80 et 100 millions de téléspectateurs.

M. Fang Zheng, Directeur du Taklimakan Rally, a profité du lancement de l’événement pour annoncer fièrement la création d’un partenariat entre le Taklimakan Rally et rallye OiLibya du Maroc 2016, final du championnat du monde F.I.M. et avant-dernière manche de coupe du monde F.I.A. des rallyes tout-terrain.

Les premiers concurrents chinois dans les catégories Auto/Camion et Moto/Quad se verront offrir leurs engagements sur le prochain rallye OiLibya du Maroc du 1 au 7 octobre 2016.

Alexis Rioland,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*